Madeleine Egle, médaillée aux Jeux Olympiques et aux JOJ, vise un nouveau podium à Beijing

Après avoir remporté l'or dans l'épreuve par équipes mixtes aux Championnats du monde de luge 2021, la lugeuse autrichienne Madeleine Egle s'entretient avec olympic.org de son parcours qui l'a menée des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d’hiver de Lillehammer 2016 au podium olympique à PyeongChang, alors qu'elle vise de nouveaux succès olympiques à Beijing l'année prochaine.

Photo de Getty Images

Vous avez obtenu d'excellents résultats lors de la Coupe du monde de luge 2020/2021, notamment deux podiums individuels et une victoire en relais mixte. Vous avez ensuite terminé la saison par une victoire en relais mixte aux Championnats du monde de luge en janvier. Quel bilan dressez-vous de votre saison ?

"C'était incroyable. Cette saison m'a permis de progresser et d'évoluer. J'étais on ne peut plus heureuse de remporter la médaille d'or par équipes et de signer mon premier podium en Coupe du monde. Je pense que c'est la meilleure saison de ma carrière jusqu'ici, mais j'espère encore monter en puissance."

Selon vous, qu'est-ce qui explique vos progrès cette saison ?

"Je dois admettre que j'étais un peu inquiète avant l'ouverture de la saison, parce que je m'étais blessée à l'épaule et que je ne savais même pas si j'allais être rétablie pour la Coupe du monde. Je ne réussissais ni mes départs ni mes poussées. Pendant la pré-saison, j'ai pu me concentrer sur ma technique de glisse et je pense que je me suis vraiment améliorée dans ce domaine. Et puis j'ai eu de la chance avec ma blessure – j'ai travaillé avec de nombreux kinésithérapeutes, je me suis entraînée et nous avons tout essayé pour reconstruire mon épaule. Nous y sommes parvenus et tout s'est bien passé lors de la première manche de Coupe du monde ; c'était génial. Je suis très heureuse car j'avais entamé la saison sans la moindre attente à cause de cette blessure."

Sur quoi comptez-vous travailler d'ici le début de la prochaine saison ?

"Je sais que mon épaule n'est pas encore totalement remise, donc c'est sur ça que j'essaie de travailler maintenant. Je veux pouvoir débuter la nouvelle saison au mieux de ma forme, sans blessure. J'aimerais également travailler un peu l'aspect nutrition : je voudrais trouver le régime alimentaire qui me convient pour gagner en muscles et en poids afin d'être plus rapide sur la piste. Et, bien sûr, je veux renforcer mon mental avant les Jeux Olympiques d'hiver."

Getty Images

À moins d'un an de Beijing 2022, quel est votre sentiment à l'égard de ces Jeux ?

"Je suis impatiente. C'est dans un an à peine ; c'est fou comme le temps passe vite. J'ai vraiment hâte d'y être et cela me donne ce petit coup de fouet supplémentaire pour continuer sur ma lancée cet été et atteindre mon objectif – me qualifier et espérer aller aux Jeux Olympiques. Donc, oui, j'ai vraiment hâte d'y être."

Vous avez remporté le bronze dans le relais mixte aux Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018. Que pensez-vous de votre expériences là-bas ?

"Les Jeux de PyeongChang 2018 ont été une expérience extraordinaire ; nous avons remporté une médaille dans l'épreuve par équipes. Tout semblait si nouveau et si grand. Il y avait tellement de bons athlètes ; nous vivions tous dans le même village, nous avions la possibilité de rencontrer une multitude de personnes ; tout cela était incroyable. Je ne m'attendais pas à décrocher une médaille. Je participais à mes premiers Jeux Olympiques et je savais que ce serait difficile de monter sur le podium. J'étais plutôt là pour acquérir de l'expérience. Et sachant que les Jeux n'ont lieu que tous les quatre ans, on ne sait jamais si l'on pourra à nouveau y participer. Donc, c'était énorme, vraiment énorme, de concourir là-bas."

Deux ans auparavant, vous aviez participé aux JOJ d'hiver de Lillehammer 2016. Cette expérience vous a-t-elle aidée à vous préparer pour PyeongChang ?

"Oui, c'était très similaire – un peu comme une version réduite des Jeux Olympiques, peut-être un peu plus ludique, plus proche des gens. Mais cela m'a vraiment aidée à comprendre ce que seraient les Jeux – vivre et manger tous ensemble dans le village. J'ai pu me projeter et quand je suis allée là-bas [à PyeongChang], je savais à quoi m'attendre."

Comment s'est passée votre expérience à Lillehammer ?

"C'était incroyable. J'ai rencontré des personnes venues du monde entier. Faire la connaissance d'autant d'athlètes pratiquant autant de sports différents a été une expérience hors du commun. À Lillehammer, l'ambiance était plus détendue qu'à PyeongChang ; les attentes n'étaient pas aussi élevées et il n'y avait pas autant de pression. J'ai vraiment pu en profiter. J'ai vécu une expérience formidable."

Quels sont vos objectifs pour la prochaine saison ?

"Je veux commencer là où j'ai fini. Je veux être au sommet ; je veux à tout prix faire partie des trois meilleures mondiales. Et, bien sûr, les Jeux Olympiques d'hiver sont mon objectif. Si j'y vais, c'est aussi pour y décrocher des médailles. Si tout se passe comme prévu et si je suis en forme, c'est peut-être possible. Et si ce n'est pas le cas, alors je pourrai dire que j'ai tout donné, mais que ce n'était pas suffisant. Voilà ! Ce sont mes principaux objectifs."

Que représentent les Jeux Olympiques pour vous ?

"Quand j'étais petite, je ne connaissais ni la Coupe du monde ni les Championnats du monde, mais les Jeux Olympiques, oui ! J'ai commencé à faire du sport parce que je voulais aller aux Jeux Olympiques une fois dans ma vie. Enfant, c'est quelque chose dont je rêvais déjà. Les Jeux Olympiques sont un événement spécial, un événement que tout le monde connaît. Ils ont lieu tous les quatre ans seulement, ce qui les rend encore plus uniques. Vous vous retrouvez avec toutes ces personnes, venues du monde entier. Les Jeux Olympiques rassemblent les gens autour du sport."

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici