Lorette Charpy, une médaille continentale après les blessures

Lorette Charpy a remporté la médaille de bronze aux barres asymétriques aux Championnats d'Europe Munich 2022 ce dimanche 14 août. Ce podium continental est venu récompenser une gymnaste qui est de retour à son meilleur niveau après une rupture des ligaments croisés qui l'avait privée des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. 

Par Nicolas Kohlhuber et Alessandro Poggi
Photo de 2022 Getty Images

La médaille de bronze gagnée par Lorette Charpy aux Championnats d'Europe Munich 2022 a des airs de victoire.

« Aujourd’hui, c’était incroyable. Cette médaille veut dire beaucoup de choses », a-t-elle réagi après la finale des barres asymétriques où elle a terminé troisième avec 14,166 points.

La Française était engagée sur un seul agrès et elle parvenue à monter sur le podium. Elle n'avait pas été alignée sur les autres, ni au concours général de gymnastique artistique femmes, parce qu'elle avait un temps été incertaine pour le rendez-vous continental. La gymnaste de 20 ans avait été victime d'une contusion au genou avec arrachement osseux lors des Jeux Méditerranéens à la fin du mois de juin.

« C’était beaucoup, beaucoup de travail. Mon kiné, mon médecin, ma préparatrice mentale m’ont beaucoup aidée pour revenir à temps pour ces Championnats d’Europe. C’est aussi grâce à la confiance du staff France qui m’a sélectionnée. Je suis contente d’avoir honoré ma place », a apprécié celle qui a pris la troisième place des barres derrière Elisabeth Seitz et Alice D'Amato.

Cette blessure au genou avait rappelé de mauvais souvenirs à la gymnaste qui s'entraîne à Saint-Etienne. En mars 2021, elle avait été victime d'une rupture des ligaments croisés synonyme d'absence aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Même si Lorette Charpy a renoué avec la compétition, ce forfait a laissé des traces.

« C'est encore très dur, ce n’est pas encore passé. Ça ira peut-être mieux si j’arrive aux Jeux Olympiques de Paris 2024, ça épongera peut-être un peu cette tristesse. »

Lorette Charpy est montée sur deux podiums en Coupe du monde avant les Championnats d'Europe

Elle pouvait nourrir des ambitions élevées pour les JO. La Française restait sur une cinquième place par équipes aux Championnats du monde 2019 et avait atteint la finale du concours général l'année précédente. La native d'Annonay avait aussi déjà deux médailles continentales à son palmarès (argent par équipes en 2018, bronze à la poutre en 2019), mais elle n'a pas encore pu découvrir les Jeux Olympiques. Entre la pandémie de Covid-19 et cette blessure, elle a passé près de deux ans sans pouvoir faire de compétition.

« J’adore la compétition, j’avais l’habitude d’en faire beaucoup. Ce manque de compétition a été l’aspect le plus difficile dans mon retour », a avoué la Française à Munich.

Pas inactive pour autant, elle a su profiter de son absence pour tirer des leçons et progresser.

« Cette blessure m’a fait réfléchir. Aujourd’hui, je vois les choses un peu différemment. Je m’écoute un peu plus, je me fais un peu plus confiance » a expliqué celle qui en a profité pour intégrer un nouvel élément aux barres.

Cet apprentissage lui a permis de réussir son retour. En avril 2022, 13 mois après sa rupture des ligaments croisés, Lorette Charpy est montée sur ses deux premiers podiums en Coupe du monde. Elle a décroché la médaille d'or aux barres asymétriques et l'argent à la poutre lors de l'étape de Bakou.

La gymnaste de 20 ans est parvenue à construire sur cette performance pour briller aux Championnats d'Europe 2022 malgré une participation longtemps incertaine. Un exploit dont elle est particulièrement fière.

En 2018, Lorette Charpy s'était blessée au visage pendant un entraînement aux barres

« Cette médaille, elle vaut bien plus que mes deux médailles en Coupe du monde, même si j’en étais très heureuse. Au niveau européen, il y avait plus de concurrence et avec l’incertitude des dernières semaines, elle est encore plus belle. »

Lorette Charpy a su se construire à travers les épreuves pour monter sur le troisième podium continental de sa carrière. Preuve supplémentaire de sa résilience, elle a su dompter les barres parallèles, un agrès sur lequel elle s'était aussi déjà gravement blessée dans le passé.

La tête de la Française avait violemment heurté la barre lors d'un entraînement en août 2018. Elle avait été victime de multiples fractures au visage qui avaient nécessité une opération chirurgicale. Malgré cette blessure, Lorette Charpy est revenue sur l'agrès qui lui avait permis de remporter une médaille de bronze aux Championnats d'Europe juniors en 2016.

Six ans plus tard, Lorette Charpy a décroché cette même récompense au niveau senior malgré les nombreux obstacles surmontés, une véritable victoire.

À LIRE AUSSI : Tous les médaillés français aux Championnats d'Europe Munich 2022

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité