La France retrouvera Dončić en demi-finale !

Grâce à une victoire 84-75 sur l'Italie, les Bleus iront défier la Slovénie de Luka Dončić en demi-finale des Jeux de Tokyo 2020.

Photo de Photo de Kevin C. Cox/Getty Images

Direction les demi-finales !

Après une première mi-temps équilibrée entre la France et l'Italie, les Bleus ont pris le large dans le troisième quart temps avant de batailler dans le quatrième pour finalement l'emporter 84-75.

En demi-finale, ils rencontreront la Slovénie, menée par la star des Mavericks de Dallas Luka Dončić. Rendez-vous jeudi 5 août à 13h, heure locale.

Les résultats et statistiques détaillées de France / Italie

Le film du quart de finale entre la France et l'Italie

Première mi-temps équilibrée

Une entame en demi-teinte avec l’équipe de France qui ne parvient pas à prendre le dessus sur les Italiens. Evan Fournier, meilleur marqueur des Bleus depuis le débuts des JO avec 17,3 points de moyenne, termine le premier quart-temps avec 8 points, comme son pote Rudy Gobert, qui totalise également 2 rebonds. C’est même l’Italie qui domine en fin de quart-temps, grâce notamment à une plus grande adresse au rebond et Nico Mannion, inscrivant un trois points dans les dernières secondes de jeu. +5 à la fin du premier quart-temps (25-20).

Le deuxième quart-temps démarre sur le même rythme, les Français subissant le jeu italien, mais reviennent au contact en milieu de quart-temps. Thomas Heurtel monte à 7 points et 4 passes avant d’être remplacé par Frank Ntilikina. Les Bleus reprennent l’avantage à +3 et le conservent grâce à leur leader Nicolas Batum, auteur de deux contres sur deux pertes de balles françaises et obtenant deux lancers francs pour mener 39-34. Il est à 7 points.

Danilo Gallinari permet aux Italiens de rester au contact avec un step-back sur Rudy Gobert pour inscrire un trois points et même de mener au score, avant qu’Evan Fournier ne vienne percer la défense italienne pour prendre le lead à la mi-temps. 43-42. L’arrière français qui vient de rejoindre les New York Knicks termine la mi-temps avec 12 points, 2 rebonds et 2 passes décisives.

L’agressivité défensive du troisième quart temps

Les hommes de Vincent Collet reviennent sur le parquet avec un nouveau visage, très agressifs, et une nouvelle fois Batum qui marque sur une passe décisive de Fournier. L’entrée de Nando de Colo fait également du bien avec deux percées dans la défense italienne, conclues par un Alley-oop pour Gobert et un panier de Batum en rebond offensif (10e rebond), pour mener 53-46.

C’est grâce la défense agressive de la France, qui lui a permis de terminer premier de son groupe et de battre les USA, de prendre le relais, symbolisée par un contre de Gobert sur Nico Mannion, suivi par un dunk sur la phase offensive suivante pour mener 56-46.

Evan Fournier suit le rythme avec un nouveau trois points, le troisième de la rencontre, tout comme Batum (13 points), qui signe probablement son match référence dans ces Jeux, pour accumuler 13 points d’avance. À la fin du troisième quart-temps, la France mène 64-54. Elle mène aussi au rebond avec 38 prises contre 24, et à trois points (5/15 contre 5/24).

Fin de match disputée

L’entame du dernier quart temps est plus délicate avec de nouveau Danilo Gallinari qui obtient une faute conclue par deux lancer-francs et un rebond défensif. Simone Fontecchio est également décisif pour le clan italien, enchaînant un panier à deux points et un à trois points pour revenir à 66-63. Un manque de réussite au tir français, notamment d’Evan Fournier, permet même à l’Italie de revenir à égalité à 5 minutes de la fin du match. Timothé Luwawu-Cabarrot redonne l'avantage aux Bleus avec son premier panier, primé.

La fin de match est un mano a mano, avec les Français et les Italiens inscrivant tour à tour un trois points, et poursuivant sur cette lancée, mais sans succès. Dans la raquette italienne sur les phases offensives françaises, Gobert est décisif, avec ses passes ou une tentative avortée, suivie par deux lancers-francs qui permettent aux Bleus de mener de cinq points à 50 s de la fin.

Gallinari inscrit lui aussi deux lancers-francs (21 points pour lui au total) pour maintenir le suspense, mais c’est une nouvelle fois Gobert, dans la raquette adverse, qui d’un dunk ravageur remet la France en marche avec +5 (80-75).

Les Bleus ne seront plus rattrapés et après un dernier dunk 360 de Gobert, qui termine à 22 points et 9 rebonds, ils se qualifient pour la demi-finale.