Les célébrations les plus mémorables de l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver

Comment réagiriez-vous si vous gagniez une médaille olympique ? Pour fêter cette nouvelle année et vous préparer au mieux pour Beijing 2022, retrouvez ici certaines des célébrations les plus mémorables de l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver.

Par Vikram Mahendra
Photo de Richard Heathcote/Getty Images

Bonne année !

Nous n’avons plus qu’une trentaine de jours à attendre avant le début des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022 !

Des centaines de médailles seront remises aux meilleurs athlètes en République populaire de Chine. En attendant, repassons-nous certaines des célébrations les plus mémorables des éditions des Jeux Olympiques d’hiver du passé.

Les États-Unis et le « miracle sur glace »

L’équipe masculine de hockey sur glace des USA a sans doute livré l’un des plus grands moments de l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver en battant l’Union soviétique aux JO de Lake Placid 1980. Leur joie n’a pas d’égale au moment du buzzer final.

Regardez la célébration des Américains à Lake Placid 1980

Baiul dans l’histoire pour l’Ukraine

Aux Jeux de Lillehammer 1994, non seulement l’Ukrainienne Oksana Baiul est devenue la première patineuse artistique de son pays à gagner une médaille d’or olympique, mais elle a également eu l’honneur de devenir la toute première championne olympique de l’histoire de l’Ukraine après l’indépendance, hommes et femmes confondus. Après une représentation impeccable, la patineuse de 16 ans n’a pu retenir ses larmes sur le podium.

Regardez le moment où Baiul est entrée dans l’histoire

Hanyu, une médaille d’or et Winnie l’Ourson

Lors des Jeux de PyeongChang 2018, le Japonais Hanyu Yuzuru a livré une prestation inoubliable, pleine de classe et de panache. Si la médaille d’or n’était presque qu’une formalité, il a provoqué une réaction du public inattendue : les personnes présentes ont jeté des dizaines de peluches de Winnie l’Ourson sur la glace pour exprimer leur amour envers le champion japonais.

Regardez cette pluie de peluches

Une première médaille d’or pour la Hongrie

Les frères Shaolin Liu et Shaoang Liu, accompagnés de Viktor Knoch et de Csaba Burjan, ont remporté la toute première médaille d’or olympique de l’histoire de la Hongrie, à PyeongChang 2018 dans le relais 5000 m de patinage de vitesse short-track. Leur réaction donne du baume au cœur.

Regardez le quatuor hongrois fêter sa première médaille d’or

Marit Bjørgen devient la « G.O.A.T. »

La skieuse de fond norvégienne Marit Bjørgen est devenue l’athlète la plus titrée de l’histoire des JO d’hiver en remportant sa 15e médaille à PyeongChang 2018. L’emblématique skieuse n’a pu cacher sa joie sur le podium.

Regardez Bjørgen recevoir cet honneur

Le rêve le plus fou de Steven Bradbury devient réalité

Avant les Jeux de Salt Lake City 2002, Steven Bradbury était le petit poucet du patinage de vitesse. Aux États-Unis, le malheur de ses concurrents a permis à l’Australien de concrétiser l’un des rêves de sa vie en devenant champion olympique.

Regardez Bradbury fêter sa médaille d’or quasi-impossible

La fin de la longue attente pour Dan

Savez-vous ce que cela fait d’atteindre enfin ses rêves après 10 années de dur labeur et un parcours semé d’embûches ? Le patineur de vitesse américain Daniel Jansen, lui, oui. Malgré une illustre carrière ponctuée par de nombreux titres, la médaille d’or olympique lui a longtemps échappé. Jusqu’en 1994. En effet, aux JO de Lillehammer, lors de la course de la dernière chance, l’Américain a enfin décroché le Saint-Graal.

Revivrez le moment historique de Jansen

Jim porte la famille Shea encore plus haut

Le skeletoneur américain Jim Shea avait la pression avant Salt Lake City 2002. En plus d’évoluer devant son public, il devait aussi perpétuer la tradition olympique de sa famille et notamment celle de son grand-père Jack, vainqueur de plusieurs médailles d’or olympiques. Heureusement, il n’a pas tremblé et a ajouté un chapitre à l’histoire glorieuse de sa famille.

Regardez Jim Shea fête sa médaille d’or

L’argent inoubliable d’Ito Midori

La patineuse artistique japonaise Ito Midori est sans doute l’une des plus grandes patineuses à n’avoir jamais été sacrée championne olympique. Cela ne l’a pas empêché de produire l’un des moments les plus inoubliables de l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver, à Albertville 1992. Face à la concurrence de patineuses de légende comme Surya Bonaly, Tonya Harding et Nancy Kerrigan, elle se devait de réaliser quelque chose d’impossible pour décrocher une médaille. Sa décision ? Réussir le premier triple Axel aux JO.

Regardez la joie de Midori après sa tentative réussie

Deux duos en or dans la finale de bobsleigh à deux

Un fait très rare s’est produit à PyeongChang 2018 dans cette compétition. Le duo canadien Justin Kripps/Alexander Kopacz a obtenu le même chrono que les Allemands Francesco Friedrich/Thorsten Margis dans la finale de bob à deux. Ils ont donc dû se partager la médaille d’or. Ce n’était que la deuxième fois de l’histoire de la compétition que cela se produisait.

Regardez l’un des moments les plus rares de l’histoire olympique

La médaille d’or que Vonn a failli ne pas gagner

Avant Vancouver 2010, une blessure a jeté le doute sur la participation de Lindsey Vonn aux JO. Cependant, la météo clémente au Canada a retardé la compétition de ski alpin de quelques jours, ce qui a donné un peu plus de temps à Vonn pour récupérer. C’est exactement ce qu’il lui fallait pour décrocher cette belle médaille d’or.

Regardez la joie de Lindsey Vonn en bas de la piste

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité