Le patinage de vitesse olympique à Beijing 2022 : Cinq choses à savoir

Votre guide de présentation du patinage de vitesse aux Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022, avec les athlètes à suivre, des informations sur le site, le programme et bien plus encore !

Par Will Imbo
Photo de 2018 Getty Images

Le patinage de vitesse est l’une des trois disciplines de patinage au programme des Jeux Olympiques d’hiver, aux côtés du patinage artistique et du short-track.

Avec 14 épreuves au total, le patinage de vitesse est le sport le plus important (en termes d’épreuves) de Beijing 2022.

Alors, quels sont les athlètes à surveiller lors de la compétition ? Quelle est l’histoire olympique de ce sport ? Voici votre guide des cinq choses principales à savoir sur le patinage de vitesse olympique.

Les meilleurs patineurs de vitesse olympiques de Beijing 2022

Sven Kramer reste le maître des patinoires chez les hommes. La superstar néerlandaise est le premier patineur de vitesse de l’histoire à remporter quatre fois de suite le classement général des Championnats du monde. Avec, en plus, neuf médailles olympiques à son compteur (dont l’or sur 5 000 m à Vancouver 2010, Sotchi 2014 et Pyeongchang 2018, ainsi qu’en poursuite par équipe à Sotchi 2014), Kramer tentera de prendre part à ses cinquièmes Jeux Olympiques consécutifs à Pékin.

Les succès de Kramer sont certes impressionnants, il n’en reste pas moins derrière sa légendaire compatriote Ireen Wüst en matière de médailles olympiques. La patineuse de vitesse néerlandaise est l’olympienne d’hiver en activité la plus décorée avec 11 médailles. Elle a d’ores et déjà inscrit son nom dans l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver en devenant la première athlète à remporter quatre médailles d’or dans une même épreuve individuelle lors de quatre Jeux d’hiver différents.

Seuls six autres athlètes ont réussi cet exploit. Si Wüst remporte l’or à Pékin, elle serait la première à avoir remporté la médaille d’or dans cinq éditions des Jeux. Championne olympique et championne du monde en titre du 1 500 m, Wüst a déclaré qu’elle envisageait de mettre un terme à sa carrière au terme de la saison des Jeux d’hiver de Beijing 2022.

D’autres athlètes peuvent également prétendre au podium de ces Jeux, à l’image des Néerlandaises Kjeld Nuis (championne olympique du 1 000 m et 1 500 m à PyeongChang), Antoinette de Jong (en bronze sur 3 000 m à PyeongChang et championne du monde en titre du 3 000 m) et Irene Schouten (médaille de bronze de mass start en 2018 et championne du monde en titre du 5000 m). Il faudra également compter sur le Suédois Nils van der Poel, recordman et champion du monde en titre du 10 000 m et 5 000 m, et bien entendu sur les équipes des Pays-Bas, masculine et féminine, de la poursuite par équipe.

Le programme olympique de patinage de vitesse de Beijing 2022

La compétition de patinage de vitesse se tiendra du 5 au 19 février 2022.

Le site olympique de patinage de vitesse de Beijing 2022

Toutes les épreuves de patinage de vitesse auront lieu dans l’Anneau National de Patinage de Vitesse (également connu sous le nom de Ruban de Glace), qui a été construit sur le site des anciens terrains de hockey et de tir à l’arc de l’Olympic Green utilisés lors des Jeux d’été 2008.

Le Ruban de Glace est le tout premier site olympique d’hiver au monde à utiliser la technologie de fabrication de glace par refroidissement direct au dioxyde de carbone. Cette enceinte offrira la plus grande surface de glace d’Asie, avec une superficie de 12 000 mètres carrés. Elle pourra accueillir jusqu’à 12 000 spectateurs (6 800 sièges permanents et 5 200 sièges temporaires) durant les Jeux, comme l’indique le dossier de candidature.

Ce site pourra fabriquer de la glace en fonction des besoins variables des différents sports et de leurs standards.

Le format de la compétition olympique de patinage de vitesse de Beijing 2022

Le patinage de vitesse proposera 14 épreuves lors des Jeux d'hiver: sept pour les femmes et autant pour les hommes.

  • Hommes : 500 m, 1 000 m, 1 500 m, 5 000 m, 10 000 m, mass start et poursuite par équipes.
  • Femmes : 500 m, 1 000 m, 1 500 m, 3 000 m, 5 000 m, mass start et poursuite par équipes.

Un total de 112 places est disponible pour les athlètes qui espèrent se qualifier pour le patinage de vitesse aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

L'histoire olympique du patinage de vitesse

Le patinage de vitesse a connu ses débuts olympiques lors des tous premiers Jeux d’hiver de Chamonix 1924, en France. Cependant, les femmes n’ont pu prendre part à cette discipline qu’à partir des Jeux de Lake Placid 1932, et uniquement en tant que sport de démonstration. Le patinage de vitesse féminin a finalement été inscrit au programme olympique officiel des Jeux de Squaw Valley 1960.

Dans presque toutes les épreuves de patinage de vitesse, deux patineurs s’affrontent l’un face à l’autre, chacun cherchant à réaliser le meilleur temps parmi tous les patineurs du plateau, et pas seulement face au patineur qu’il affronte sur la glace. Ce format s’applique à toutes les épreuves, à l’exception de celles de mass start et de poursuite par équipe, respectivement introduites au programme olympique en 2018 et 2006.

Pour autant, aux Jeux Olympiques d’hiver 1932, les Américains ont organisé des épreuves à l’américaine avec un départ groupé - au lieu du format plus courant de contre-la-montre. En conséquence, de nombreux concurrents européens ont décidé de boycotter l’épreuve, offrant par la même occasion aux États-Unis quatre médailles d’or. Ce système allait donner par la suite naissance au short-track, ou patinage de vitesse sur piste courte, ajouté au programme olympique d’Albertville 1992.

Les Pays-Bas sont, de loin, la nation la plus titrée du patinage de vitesse olympique, avec 121 médailles, dont 42 en or. Ireen Wüst est la détentrice de 11 de ces médailles, cinq d’entre elles étant en or. Elle est la patineuse de vitesse la plus décorée de l’histoire des Jeux d’hiver. Sven Kramer est son pendant chez les hommes, avec neuf médailles, dont quatre en or.

Les États-Unis pointent à la seconde place du classement des médailles, avec un total de 68, dont 29 en or. Star du patinage de vitesse américain, Eric Heiden a remporté cinq médailles d’or à Lake Placid 1980, soit autant que le nombre d’épreuves au programme, ce qui fait de lui l’olympien d’hiver le plus décoré en une édition des Jeux.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici