Laurent Tillie annonce sa sélection de 12 joueurs pour Tokyo 2020

Laurent Tillie, le sélectionneur de l’équipe de France de volleyball, a choisi les 12 joueurs qui disputeront les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021, dont six anciens olympiens de 2016.

Photo de Photo de Maja Hitij/Bongarts/Getty Images

Les noms des 12 joueurs qui composeront l’équipe de France de volleyball aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont connus !

Alors que les Bleus sont au nombre de 17 en ce moment même pour disputer la Volleyball Nations League (VNL) à Rimini, en Italie, le sélectionneur Laurent Tillie a dû faire des choix pour réduire ce nombre à 12. Par exemple, Thibault Rossard, qui a disputé les Jeux de Rio 2016, a été écarté parce qu’il était « un peu court » physiquement, selon le coach.

« C’est toujours compliqué de trancher, car, comme je l’ai dit hier soir aux joueurs, il y a de l’implication, du temps passé ensemble, des joies, des frustrations, des émotions », explique le technicien dans un communiqué de la FFVolley. « On sait que tout le monde donne le maximum, donc c’est difficile de faire des choix qui peuvent sembler injustes et incompris, mais que tu dois faire en toute honnêteté et pour le bien du groupe. »

Les 12 sélectionnés pour Tokyo 2020

1. Barthélémy Chinenyeze (central)

2. Jenia Grebennikov (libero)

4. Jean Patry (pointu)

6. Benjamin Toniutti (passeur)

7. Kevin Tillie (réceptionneur-attaquant)

9. Earvin Ngapeth (réceptionneur-attaquant)

11. Antoine Brizard (passeur)

12. Stephen Boyer (pointu)

14. Nicolas Le Goff (central)

16. Daryl Bultor (central)

17. Trévor Clevenot (réceptionneur-attaquant)

19. Yacine Louati (réceptionneur-attaquant)

Six des olympiens de 2016 ont, eux, été reconduits : les stars Earvin Ngapeth et Jenia Grebennikov, le capitaine Benjamin Toniutti, ainsi que Trévor Clevenot, Nicolas Le Goff et Kevin Tillie.

Une première à Tokyo 2020 ?

Absents des Jeux de Londres 2012, les Bleus s’étaient qualifiés pour Rio 2016, mais n’avaient pu s’extirper de leur poule, comme à chacune de leurs participations précédentes. Ils sont néanmoins champions d’Europe 2015 et ont remporté la Ligue mondiale en 2015 et en 2017.

Pour préparer Tokyo, ils disputent donc la VNL. Après un bon départ avec sept victoires en neuf matches lors des trois premières semaines, notamment face aux géants brésiliens et russes, les Bleus ont connu un petit coup de moins bien avec deux revers en trois matchs, au tie break à chaque fois, en quatrième semaine. Ils pointent désormais à la 5e place derrière le Brésil, la Pologne, la Slovénie et la Russie. Pour espérer disputer les demi-finales et potentiellement la finale, il faut finir parmi les quatre premiers du classement.

Le volleyball à Tokyo 2020

Les rencontres de volleyball auront lieu du 24 juillet au 8 août à l’Aréna d’Ariake. Dans la poule B, la France retrouve les États-Unis, la Tunisie, l’Argentine, le Comité olympique de Russie et le Brésil.

La phase à élimination directe commence par les quarts de finale le 3 août, puis les demi-finales le 5 août et enfin la finale le 7 août, quelques heures après le match pour le bronze.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici