Athlètes, célébrités, artistes: Découvrez les créateurs du logo de LA28 !

Allyson Felix, Alex Morgan, Adam Rippon et Chloe Kim font partie d’une liste d’ambassadeurs apportant leurs "interprétations individuelles" de Los Angeles à l’approche des Jeux Olympiques 2028.

Par Rory Jiwani

Le logo de LA 2028 a été révélé ce mardi 1er septembre, tout comme une liste de 26 "créateurs" qui représenteront la ville et les Jeux.

Quatorze d’entre eux sont des athlètes, avec pas moins de six champions olympiques. Allyson Felix est leur tête de gondole, avec neuf médailles en athlétisme, elle qui a joué un rôle décisif dans la candidature de Los Angeles.

Avec ses homologues créatrices Simone Manuel et Alex Morgan, également en or à Rio 2016, elle espère prendre part aux Jeux de Tokyo 2020 reportés.

Gabby Douglas, Michael Johnson et Chloe Kim, star du snowboard, sont les autres champions olympiques faisant partie de cette liste, tout comme les médaillés de bronze Adam Rippon et Ibtihaj Muhammad.

Chantel Navarro, espoir de la boxe âgée de 16 ans, est également présente, elle qui espère connaître ses débuts olympiques à Paris 2024.

Les athlètes paralympiques sont également de la partie, en la personne d’Oz Sanchez, double champion olympique de cyclisme, de Lex Gillette, quadruple vice-champion olympique du saut en longueur, et de Scout Bassett, paralympienne à Rio. Ces athlètes confirmées sont accompagnés par Ezra Frech et Jamal Hill, qui espèrent bien débuter aux Jeux Paralympiques cette année à Tokyo.

La chanteuse Billie Eilish, l’actrice Reese Witherspoon et la star de YouTube Lilly Singh font partie des autres personnalités qui apportent leur vision personnelle de Los Angeles à travers des vidéos et des œuvres d’art sous la forme du ‘A’ de LA.

Le ‘A’ du logo de LA28 est interchangeable. Il en existe même actuellement 32 versions - dont une de chacun des créateurs - sous la bannière "Every 'A' Tells A Story" ("Chaque A raconte une histoire", en français).

LA28 dévoile un logo dynamique à l’ère numérique

Depuis bien longtemps, les logos font partie de la préparation des Jeux Olympiques. Cette fois-ci, LA 2028 innove.

Le L, le 2 et le 8, en gras et en noir, forment la base du A, "dynamique et en constante évolution", qui raconte les "histoires individuelles". À l’avenir, les fans devraient pouvoir créer leurs propres versions du logo !

Pour Janet Evans, responsable du Bureau des Athlètes et quintuple médaillée olympique de natation, "Los Angeles a une identité singulière, il n’y a pas qu’une seule manière de représenter LA. LA est ce qu’elle est grâce à ses habitants, les Jeux de LA28 doivent impérativement les représenter.

"La meilleure manière de capter l’énergie de Los Angeles et des Jeux se fait par une accumulation de voix".

De son côté, Felix explique que son "A" puise son inspiration de son amour du mouvement ainsi que de ses racines à Los Angeles.

"J'ai grandi dans la peau d’une fan des Troyens, des Lakers et des Dodgers. J’ai été entourée par l’excellence en grandissant ici. Les habitants de Los Angeles réalisent des choses incroyables, il est difficile que cela ne déteigne pas sur eux. Vous voulez être toujours meilleur quand vous êtes ici" - Allyson Felix.

Le graffeur Chaz Bojorquez, natif de Los Angeles, s’est inspiré des deux dernières éditions des Jeux Olympiques organisées par la ville, en 1932 et en 1984, pour créer son ‘A’.

"LA est unique. Vous pouvez être la personne que vous voulez à Los Angeles. La meilleure manière de représenter tout cela reste l’art. Les lettres décrivent la langue, la langue exprime la couleur, et nous sommes entrain de former une culture mondiale", a-t-il déclaré.

"J'attends impatiemment les Jeux Olympiques, car j’ai connu l’expérience des derniers Jeux, alors que mes parents ont vécu les Jeux des années 30. C’est dans la continuité de Los Angeles" - Chaz Bojorquez, artiste et graffeur.