L'épreuve de qualification olympique en boxe pour l'Afrique prend fin à Dakar

La première épreuve de qualification olympique s'est tenue à Dakar, Sénégal, et a pris fin le 29 février, 33 athlètes ayant décroché leur billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. En tout, 198 athlètes de 38 pays ont participé à l'épreuve de qualification olympique pour l'Afrique organisée dans la Dakar Arena, située à Diamniadio, du 20 au 29 février, dans 13 catégories de poids (huit chez les hommes et cinq chez les femmes), soit 192 combats au total.

Seize pays ont remporté des médailles à Dakar, le Maroc finissant en tête du classement, avec huit médailles dont quatre en or et quatre en bronze. L'Algérie est arrivée deuxième avec huit médailles (trois en or, quatre en argent, une en bronze), tandis que le Cameroun a terminé l'épreuve à la troisième place avec deux médailles d'or et une de bronze (cliquez ici pour télécharger le classement par médailles).

Quatorze pays ont obtenu au moins une place de qualification pour Tokyo 2020. L'Algérie arrive en tête avec sept places de qualification olympique. Consultez ici la liste complète des places de qualification décrochées à Dakar.

Afin de veiller à la couverture mondiale de l'événement, l'épreuve de qualification olympique pour l'Afrique a été diffusée en direct pour le public du monde entier grâce à Olympic Channel. Le jour des finales, les athlètes et les équipes ont fait part de leur enthousiasme s'agissant de l'organisation de l'événement.

La boxeuse Khadijia Mardi (MAR), athlète ambassadrice pour l'Afrique, laquelle a également concouru à Dakar, a ainsi commenté : "L'organisation générale a été parfaite, tout s'est vraiment déroulé de manière équitable et j'espère que les autres compétitions seront organisées selon les mêmes normes. Tout a été fantastique : le personnel était amical et le Sénégal est un pays très accueillant."

IOC

Les combats se sont déroulés selon un ensemble de règles, amendées par le groupe de travail du CIO sur la boxe avec le concours des athlètes ambassadeurs et d'experts en boxe. Qui plus est, un nouveau processus de sélection pour les arbitres et les juges a été mis en place en vue des épreuves de qualification en boxe pour Tokyo. Des mesures ont été prises afin de s'assurer que tous les officiels répondaient aux critères de sélection. Ces derniers ont été choisis de manière aléatoire via une procédure transparente et indépendante. Les arbitres et les juges ont également pris part à un programme de formation spécifique et leur arbitrage a été suivi de près tout au long des compétitions afin de les aider à améliorer la qualité de leurs décisions.

Épreuve de qualification en boxe à Amman

La qualification olympique pour Tokyo se poursuit désormais avec l'épreuve de qualification olympique pour l'Asie/l'Océanie qui commence aujourd'hui à Amman, Jordanie. Les compétitions, organisées à la halle Prince Hamza, se poursuivront jusqu'au 11 mars. En tout, 221 athlètes de 35 pays concourent pour les 63 places de qualification olympique mises en jeu.

Les passionnés de sport peuvent suivre l'action en direct sur Olympic Channel, notamment tous les combats masculins et féminins dans toutes les catégories de poids avec des commentaires en anglais, en russe et en hindi à compter du 3 mars à 11h00 EET (heure locale). La couverture sera disponible sur tous les territoires dans le monde gratuitement sur olympicchannel.com et ses applications pour les dispositifs mobiles et la télévision connectée.

Les actualités, les photos et les résultats seront publiés en ligne sur la page consacrée à l'épreuve de qualification à Amman dans la section boxe d'Athlete365. Nous encourageons les passionnés de sport à participer à la discussion en ligne en utilisant le hashtag #Boxing.

Calendrier des épreuves

Le calendrier des épreuves de qualification par continent est consultable ici.