Hansle Parchment s’envole pour l’or, Martinot-Lagarde 5e

Le Jamaïcain a devancé le champion du monde en titre Grant Holloway pour s’emparer du titre. Belle récompense pour Pascal Martino-Lagarde, 5e de la finale. 

Photo de Photo de Matthias Hangst/Getty Images

Le Jamaïcain Hansle Parchment a été sacré à la surprise générale champion olympique du 110 m haies devant le grand favori américain Grant Holloway, jeudi à Tokyo.

Parchment (13,04 s) a devancé le champion du monde Holloway (13,09 s) en toute fin de course, ainsi qu'un autre Jamaïcain Ronald Levy (13,10 s).

Après deux années difficiles, le Français Pascal Martinot-Lagarde a fini 5e (13,16 s) et son compatriote Aurel Manga 8e et dernier (13,38 s).

Il s'agit de la première défaite en 17 courses pour Holloway, devenu cet été le 2e performeur de tous les temps en 12 sec 81, à un centième du record du monde de l'Américain Aries Merritt, qui date de 2012.

Parchment (31 ans) avait remporté la médaille de bronze à Londres en 2012 et avait été vice-champion du monde à Pékin en 2015 mais n'avait jamais gagné de titre majeur sur le plan international. Blessé en 2016, il n'avait pas participé aux JO de Rio. Il n'avait pas non plus pris part aux Mondiaux de Doha en 2019 et sort de deux saisons quasi-blanches.

« Aujourd'hui, je n'ai pas couru avec mon corps. Tout vient du mental. Je voulais être un guerrier », a déclaré Martinot-Lagarde après la course. « Mon corps est plutôt mal. J'ai mal partout, mais je cours toujours. Je voulais ramener une médaille mais ce n'était pas mon jour. J'espère que je serai mieux à Paris 2024. »

À LIRE AUSSI : Tokyo 2020, la revanche de Pascal Martinot-Lagarde

Avec l'AFP