Tout savoir sur la finale de Ligue des champions femmes entre l'Olympique Lyonnais et le FC Barcelone

La Ligue des champions femmes va se conclure avec une finale de prestige entre le FC Barcelone et Lyon. Ce duel va mettre aux prises les tenantes du titre avec le club le plus titré de l’histoire de la compétition. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette affiche.

Par Courtney Hill
Photo de 2020 Getty Images

La finale de la Ligue des champions femmes a des airs de bouquet final. Comme en 2019, elle verra Lyon défier le FC Barcelone. C’était déjà l’affiche de la finale 2019, mais beaucoup de choses ont changé depuis.

À l’époque, les Lyonnaises avaient plié la rencontre en à peine 30 minutes. Elles avaient fait la différence en première période pour gagner le trophée européen le plus prestigieux pour la sixième fois de leur histoire. Dzsenifer Marozsan avait ouvert le score dans les cinq premières minutes et Ada Hegerberg avait réussi un coup du chapeau avant la mi-temps. Un but tardif d’Asisat Oshoala ne servait qu’à sauver l’honneur de Catalanes qui avaient été surclassées.

Si en 2020, les Fenottes ont conservé leur titre pour la cinquième fois d’affilée, c’est bien le Barça qui est monté sur le toit de l’Europe l’an passé. Et les coéquipières de Jennifer Hermoso avaient impressionné en finale avec un succès 4-0 sur Chelsea.

Ce samedi 21 mai à Turin, les deux derniers vainqueurs de la Ligue des Champions femmes se retrouvent pour tenter de décrocher le trophée tant convoité.

Parcours, joueuses à suivre, chaîne : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce match tant attendu entre les Lyonnaises et les Barcelonaises.

Ada Hegerberg avait marqué un triplé lors de la finale 2019 entre le Barça et Lyon.
Photo de 2019 Getty Images

Comment Barcelone et Lyon se sont qualifiés pour la finale de la Ligue des Champions femmes

Des Barcelonaises quasi-invincibles

Les championnes d’Europe en titre ont parfaitement lancé la défense de leur titre avec une victoire sur Arsenal lors du match aller du deuxième tour (4-1). Le match retour qui avait lieu en décembre a aussi été dominé par les Catalanes qui ont même privé les Londoniennes du moindre but (4-0).

Dans le groupe C, personne n’est parvenu à rivaliser avec les coéquipières d’Alexia Putellas, la Ballon d’or 2021. Elles ont gagné leurs six matchs en marquant 24 buts et en en encaissant seulement un.

En quarts de finale, elles ont hérité du Real Madrid pour un Clasico entre les deux clubs espagnols. Le match aller s’est terminé avec une victoire à l’extérieur pour les Barcelonaises (3-1).

Le match retour est ensuite rentré dans l’histoire. Le Camp Nou était plein pour assister à la qualification du Barça pour le dernier carré (5-2). Au total, 91 553 spectateurs étaient présents pour ce match, un record du monde pour un match de football femmes.

Ce record a ensuite été amélioré en demi-finales lors de la réception de Wolfsbourg. Le club catalan a gagné le match aller sur le score de 5-1. Au retour en Allemagne, les Barcelonaises ont perdu pour la première fois depuis 45 matchs toutes compétitions confondues, mais ce revers (2-0) était sans conséquence sur leur progression.

Barcelone a battu le record d'affluence pour un match de football femmes à deux reprises cette saison
Photo de Eric Alonso

Lyon en quête du grand huit

L’OL est le club le plus titré de l’histoire de la Ligue des champions femmes. Avec sept titres, les Lyonnaises dominent sur la scène européenne. Ou plutôt dominaient. L’an passé, elles ont été éliminées à la surprise générale dès les quarts de finale par le PSG qui a ensuite décroché le titre national.

Cette sortie mettait un terme à une série de cinq titres consécutifs.

Les coéquipières de Wendie Renard sont revenues sur la scène européenne avec le couteau entre les dents. Après avoir pris le meilleur sur Levante, elles ont gagné cinq de leurs six matchs en phase de poules, ne tombant que face au Bayern Munich.

À l’expérience, les Fenottes ont su éviter une nouvelle élimination en quarts de finale. Battues à l’aller par la Juventus Turin (2-1), elles ont gagné le match retour (3-1). Au tour suivant, elles ont retrouvé le PSG et ont pris leur revanche en s’imposant 3-2 puis 2-1.

Les joueuses à suivre pendant la finale de la Ligue des champions femmes

Les meilleures footballeuses de la planète garnissent les rangs de Barcelone et de Lyon. C’est bien simple, il y a une joueuse qui a gagné le Ballon d’or femmes dans chaque équipe : Alexia Putellas au Barça et Ada Hegerberg à l’OL. Et elles ne sont pas les seules stars, la première est épaulée par Caroline Graham Hansen et la seconde peut compter sur Amandine Henry ou Wendie Renard, seule joueuse qui a participé à plus de 100 matchs en Ligue des Champions

En plus des meilleures footballeuses de la planète, les Catalanes et les Fenottes possèdent certaines des joueuses les plus prometteuses du monde comme Claudia Pina ou Melvine Malard.

Mais il y a deux autres joueuses qu’il faudra particulièrement suivre : Aitana Bonmati et Catarina Macario. Elles ont les atouts pour porter leur équipe jusqu’à la victoire finale.

Aitana Bonmati - FC Barcelona

Aitana Bonmati sort directement de la Masia, le célèbre centre de formation catalan. La joueuse qui évolue au milieu de terrain a été biberonnée aux principes qui ont fait la réputation du football barcelonais.

La joueuse de 24 ans possède un talent extraordinaire qui lui a permis de faire toutes ses classes au Barça jusqu’à devenir une des joueuses les plus excitantes de la planète.

Alors qu’Alexia Putellas, la meilleure buteuse de la compétition, s’attire tous les honneurs, sa jeune compatriote rayonne au milieu de terrain pour lui permettre de marquer autant.

Et ce n’est pas trop en faire que de dire que son jeu rappelle un peu les éclairs de Lionel Messi quand il découvrait le Camp Nou au début de sa carrière. Avec sa manière de se déplacer sur le terrain et particulièrement sa conduite de balle faite de vitesse et de style, Aitana Bonmati rappelle la Pulga.

Aitana Bonmati a marqué lors de la dernière finale de la Ligue des Champions femmes
Photo de Eric Alonso

Celle qui considère son mètre 62 comme un avantage est aidée par sa taille.

« J’ai un centre de gravité très bras et c’est très difficile de me prendre la balle », expliquait-elle à Marca en 2019.

« Il y a des avantages et des inconvénients à tout. Je sais que je ne vais pas récupérer beaucoup de ballons, mais je suis plus dynamique et rapide que mes coéquipières. »

Cette saison, elle a inscrit trois buts et délivré deux passes décisives sur la scène européenne. Et elle aura l’opportunité d’améliorer ce total en finale.

L’an passé, elle avait marqué le troisième but de son équipe pour lui permettre de gravir la dernière marche vers le trône européen.

Grâce à ses déplacements permanents, avec et sans le ballon, la défense adverse a du mal à la marquer. Elle a les qualités pour faire basculer un match sur un de ses coups de génie et cela pourrait faire la différence en finale.

Catarina Macario - Lyon

Se faire une place au sein de l’OL, une équipe qui a dominé le football européen pendant des années, n’est pas une chose facile. Mais Catarina Macario y est parvenue.

Et c’est encore plus impressionnant quand on sait qu’elle a pu s’adapter au plus haut niveau dans un nouveau club et dans un nouveau pays après être venue des États-Unis.

Ses qualités sont reconnues par les observateurs, mais aussi par celles qui ont joué avec elle.

La milieu de terrain a été complimentée par Megan Rapinoe qui est allée jusqu’à dire d’elle que les États-Unis n’ont « jamais eu une joueuse comme elle ».

La footballeuse d’origine brésilienne a su s’imposer dans les rangs lyonnais en faisant la différence dans la moitié de terrain adverse avec ses buts ou ses inspirations qui ont permis à ses coéquipières de faire trembler les filets.

Catarina Macario va jouer sa première finale de Ligue des Champions femmes
Photo de 2021 Getty Images

La joueuse de 22 ans est arrivée en France en 2021 et a fait forte impression dès ses débuts avec cinq buts en sept apparitions.

Depuis, elle a progressé et a déjà inscrit 13 buts et délivré cinq passes décisives en championnat cette saison.

En Ligue des champions, elle a été tout aussi décisive. Catarina Macario est la meilleure buteuse des Lyonnaises avec sept buts, mais aussi deux passes décisives. Son apport a permis à l’équipe entraînée par Sonia Bompastor de n'être plus qu'à 90 minutes d'un nouveau succès continental

Précoce, elle a rapidement prouvé qu’elle était une des joueuses les plus complètes d’Europe. Sa lecture du jeu et sa capacité à faire la différence dans les moments décisifs pourraient être la clé de la finale.

Sur quelle chaîne regarder la finale de la Ligue des Champions femmes

Vous savez comment Lyon et Barcelone ont accédé à la finale, vous connaissez les joueurs à surveiller mais la question à laquelle il faut répondre est : comment regarder ce match tant attendu ?

Comme depuis le début de la compétition, c’est sur Youtube que cela se passera avec une retransmission sur la chaîne DAZN.

En France, la rencontre sera aussi diffusée sur TMC.

Le coup d’envoi de Barcelone - Lyon sera donné ce samedi 21 mai à 19h00 à l’Allianz Stadium de Turin.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité