Essais olympiques canadiens de curling : Gushue de retour aux JO 15 ans après, victoire de Jones chez les femmes

Les essais olympiques canadiens de curling se sont achevés ce dimanche 28 novembre après huit journées de compétition dans le centre SaksTel, à Saskatoon, au Canada. Les équipes de Brad Gushue et Jennifer Jones ont tiré leur épingle du jeu pour représenter le Canada aux JO de Beijing 2022.

Par Clémence Roult
Photo de 2013 Getty Images

Ces huit journées de compétition de curling dans le centre Sakstel, situé dans la province de Saskatchewan, au Canada, étaient de la plus haute importance pour les curleurs canadiens. Du 20 au 28 novembre 2021, les meilleurs équipes de curling du Canada se sont affrontées lors des Tim Hortons curling trial afin de savoir qui représentera la nation aux Jeux Olympiques de Beijing 2022.

Le Canada est le pays le plus décoré aux JO en curling avec un total de 11 médailles olympiques, dont six en or, trois en argent et deux en bronze. Mais à PyeongChang 2018, les équipes canadiennes sont passées à côté du podium olympique pour la première fois depuis la réintroduction du curling aux JO en 1998. Seule l’équipe mixte, une nouvelle épreuve qui a fait son apparition aux Jeux de PyeongChang 2018, a remonté la barre et s’est imposée en République de Corée.

La pression était donc grande lors de ces essais olympiques canadiens de curling, et ce sont finalement les équipes de Brad Gushue, chez les hommes, et Jennifer Jones, chez les femmes, qui sont sorties vainqueurs de cette semaine intense.

Retour sur le parcours de ces deux équipes lors des essais olympiques de curling canadiens.

Brad Gushue : « Nous avons vraiment bien joué »

Pour revoir Brad Gushue participer à une compétition olympique, il faut remonter 15 années en arrière aux JO de Turin 2006. Cette année-là, il avait remporté la première médaille d’or masculine de curling du Canada en battant la Finlande 10 à 4.

Aujourd’hui, à 41 ans, Gushue vient de qualifier son équipe pour les Jeux Olympiques de Beijing 2022. Accompagné de Mark Nichols, Brett Galant et Geoff Walker, ils ont réalisé un parcours presque parfait lors des sélections olympiques canadiennes avec un total de huit victoires sur neuf rencontres.

En finale, l’équipe du champion du monde 2017 était face à la puissante équipe de Bradley Jacobs, le champion olympique de Sotchi 2014. Les deux équipes s’étaient déjà affrontées en peu plus tôt dans la semaine. Un match qui avait abouti sur une victoire sur le fil de l’équipe Gushue 7 à 6. Mais l’équipe de Jacobs, galvanisée par leur victoire écrasante, 8 à 3 en demi-finale face à l’équipe de Kevin Koe, double champion du monde (2010 et 2016), n’a rien lâché lors de cette finale de la plus haute importance.

Les deux finalistes ont fait preuve de patience, jusqu’à arriver à une égalité au huitième bout, deux partout. L’avant dernier bout a été décisif et Gushue a marqué deux points, le seul doublé de la rencontre, pour faire la différence. Lors du dernier bout, Jacobs avait la pierre d’égalisation dans les mains, mais elle a un peu trop glissé vers l’extérieur, se contentant d’un point insuffisant pour les prolongations et de la seconde place du tournoi.

« Nous avions un point d’avance et je sentais que c’était à lui de courir après nous », expliquait Brad Gushue à Curling Canada après la rencontre. « C’était l’équipe qui nous faisait vraiment peur cette semaine. Nous savions qu’un coup allait faire la différence aujourd’hui. Nous avons eu quelques petits ratés mais rien de vraiment majeur, et c’est la clé contre ces gars-là. »

Un sang-froid, un jeu chirurgical et une analyse tactique qui leur ont offert une place dans l’avion pour Pékin cet hiver et qui pourrait être la clé pour renouer avec le podium olympique en curling pour le Canada.

Jennifer Jones : « C’est un rêve devenu réalité d’avoir la chance de retourner aux Jeux Olympiques »

Jennifer Jones avait déjà goûté à la gloire olympique à Sotchi 2014, où elle avait offert à son pays une splendide médaille d’or en battant les Suédoises 6 à 3.

Absente à PyeongChang, Jones a fait parler son expérience lors de ces essais olympiques de curling canadiens pour se qualifier de nouveau aux JO.

Pourtant, la mission n’était pas une mince affaire. En finale, il fallait battre l’équipe de Tracy Fleury, qui avait alors réalisé un parcours sans faute à Saskatoon, avec huit victoires et aucune défaite.

Jones et ses partenaires Kaitlyn Lawes, Jocelyn Peterman et Dawn McEwen, deuxièmes derrière Fleury à l’issue des phases de groupes, ont dû passer par les tie break avant de s’imposer largement en demi-finale face à l’équipe McCarville (8 à 3).

La finale a été un jeu du chat et de la souris dès le début de la rencontre. Si l’équipe Fleury à mené la danse dès le premier bout, ne laissant le choix à l’équipe Jones que de revenir au score, Jones à tout de même pris l’avantage au neuvième bout 5 à 4. Mais l’équipe Fleury n’est pas la n°1 mondiale pour rien. Dès le bout suivant, les deux équipes étaient de nouveau à égalité, cinq partout, après un coup à deux points manqué par Jones qui aurait pu sceller le match.

« Je ne pouvais pas croire que j’avais raté ce coup au 10e », s’en voulait Jones, qui a ajouté qu’elle « ne se serait jamais pardonné ce coup » si elles avaient perdu le match.

L’ultime point a été remporté par l’équipe Jones lors d’un 11e bout, officialisant la victoire et la deuxième sélection olympique pour la double championne du monde (2008 et 2018).

« Nous avons vraiment travaillé dur pour nous assurer que nous sommes là les unes pour les autres quoi qu’il arrive, et pour être une véritable équipe. Quand j’ai raté ce coup, je savais qu’elles allaient rebondir pour moi. »

L’équipe Jones sera donc à Pékin pour les Jeux Olympiques d’hiver et tentera de faire remonter le Canada sur le podium en curling féminin.

La sélection canadienne pour les Jeux Olympiques de Beijing 2022

Équipe féminine :

  • Skip : Jennifer Jones
  • Third : Kaitlyn Lawes
  • Second : Jocelyn Peterman
  • Lead : Dawn McEwen
  • Remplaçante : Lisa Weagle
  • Entraîneur : Viktor Kjell

Équipe masculin :

  • Skip : Brad Gushue
  • Third : Mark Nichols
  • Second : Brett Gallant
  • Lead : Geoff Walker
  • Entraîneur : Jules Owchar

Le curling à Beijing 2022

Les épreuves olympiques de curling à Beijing 2022 débuteront le 2 février, soit deux jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver, et s’achèveront le 20 février 2022.

Les compétitions se tiendront dans le Centre aquatique national de Pékin, aussi connu sous le nom de « water cube » (cube d’eau) et renommé « ice cube » (cube de glace) pour l’occasion. C’est l’un des cinq sites qui ont servi pour les Jeux Olympiques d’été de Beijing 2008 et qui seront utilisés pour les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022.

Trois épreuves de curling auront lieu à Pékin : le tournoi masculin, le tournoi féminin et le tournoi par équipes mixtes.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité