Sports olympiques d'hiver : les résultats du samedi 18 décembre

Quentin Fillon Maillet, Anaïs Bescond et Michelle Gisin figurent parmi les stars en compétition aujourd’hui, samedi 18 décembre, avec des Coupes du monde aux quatre coins de la planète. Suivez toute l’action du jour sur Olympics.com alors que les prochains Jeux Olympiques d’hiver arrivent à grands pas. Beijing 2022 débute le 4 février 2022.

Par Emma Hingant
Photo de Michel Cottin/Agence Zoom/Getty Images

Quentin Fillon Maillet, Anaïs Bescond et Michelle Gisin sont en compétition ce samedi 18 décembre alors que la saison d’hiver continue avec le biathlon, le snowboard, le ski acrobatique, le ski alpin, le ski de fond et le bobsleigh.

Ne ratez aucun moment des Coupes du monde du jour avec les athlètes en quête de leur qualification olympique pour Beijing 2022.

Snowboard, slalom géant parallèle, Cortina d’Ampezzo (ITA) : la double championne olympique Ledecká à la hauteur, Dario Caviezel vainqueur !

Ça se jouait en nocturne en Italie ! Sous les feux des projecteurs, le choc attendu s’est disputé en finale : Ester Ledecká était opposée à Sofia Nadyrshina. C’était la double championne olympique 2018 (en Super-G en ski et au slalom géant parallèle en snowboard) face à la championne du monde en titre de slalom parallèle et vice-championne du monde de slalom géant parallèle.

C’est finalement la Tchèque a pris le dessus sur l’athlète de la Fédération de snowboard de Russie qui n’a pas fini la course. Ledecká a donc remporté sa première victoire de la saison. La Suissesse Ladina Jenny a terminé troisième en battant l’Italienne Nadya Ochner en petite finale.

Du côté des hommes, le Suisse Dario Caviezel affrontait le Sud-Coréen Sangho Lee, vice-champion olympique 2018, en finale. Et il n’a pas tremblé puisqu’il a terminé devant celui qui comptait déjà deux podiums cette saison, dont une victoire.

En petite finale, à l’âge de 41 ans, l’Italien Roland Fischnaller a montré qu’il avait encore du jus. Il a fini devant le Slovène Tim Mastnak pour prendre la troisième place.

Dew Tour Snow, Copper Mountain (USA) : Zoi Sadowski-Synnott vainqueur du Slopestyle

La Néo-Zélandaise Zoi Sadowski-Synnott (20 ans) a remporté l’épreuve de Snowboard Slopestyle féminin à Copper Mountain grâce à un score de 97,75 points. Elle a largement fait mieux que la Finlandaise Enni Rukajärvi, médaillée d’argent olympique à Sotchi 2014 et de bronze à PyeongChang 2018 dans cette discipline, qui a empoché 90,75 points. Sur la troisième marche du podium : la Japonaise de 17 ans Kokomo Murase, vainqueur des X Games en Big Air en 2018.

L’Américaine Jamie Anderson, championne olympique 2018 en Slopestyle, et la Canadienne Laurie Blouin, sa vice-championne olympique, ont pris les septième et onzième places respectivement.

Du côté des hommes, le champion olympique 2018 de Slopestyle Red Gerard a tenu son rang en réalisant un deuxième run impeccable qui lui a valu 93,25 points. Chris Corning, le champion du monde 2019, a lui aussi attendu son deuxième run et la toute fin de la compétition pour prendre 91,50 points et reléguer le Canadien Mark McMorris, longtemps premier, à la troisième place. Le vainqueur des X Games deux années de suite en Slopestyle et médaillé de bronze à Sotchi 2014 et PyeongChang 2018, a obtenu 90 points.

Saut à ski, grand tremplin masculin, Engelberg (SUI) : le duel Geiger / Kobayashi en vedette

Dans l’épreuve de grand tremplin (hommes) de la Coupe du monde de saut à ski, c’est l’Allemand Karl Geiger, médaillé d’argent olympique 2018 par équipes, qui l’a emporté avec une note de 287,4. Le Japonais Ryōyū Kobayashi est arrivé deuxième avec 286,6 points. Le Slovène Timi Zajc complète le podium avec 282,6 points.

Geiger et Kobayashi comptent donc désormais deux victoires chacun cette saison.

Les résultats complets sont ici.

Biathlon, poursuite, Annecy - Le Grand-Bornand (FRA) : Fillon Maillet en or, Julia Simon en argent

Le Français Quentin Fillon Maillet a décroché sa deuxième victoire en Coupe du monde de la saison dans la poursuite 12,5 km. Il a devancé Vetle Sjaastad Christiansen et Eduard Latypov.

REVIVEZ LE SACRE DE FILLON MAILLET, NOUVEAU DOSSARD JAUNE

Un peu plus tôt dans l’après-midi, sa compatriote Julia Simon a décroché la deuxième place de la poursuite 10 km, derrière la Suédoise Elvira Öberg mais devant la sœur de celle-ci, Hanna Öberg.

LIRE LE COMPTE-RENDU COMPLET DU 10 KM FÉMININ ICI

Ski acrobatique, bosses parallèles, Alpe d’Huez (FRA) : le Canadien Mikaël Kingsbury poursuit sa domination, Laffont déclare forfait

Dans l’épreuve de Coupe du monde des bosses parallèles, une épreuve qui n’est pas disputée aux Jeux Olympiques, le roi des bosses Mikaël Kingsbury a à nouveau été sacré. Le Canadien a battu le Suédois Walter Wallberg en finale après avoir successivement éliminé Olli Penttala (FIN), Bradley Wilson (USA) puis Cole McDonald (USA).

Dans la petite finale, Ikuma Horishima a été plus fort que l’Américain McDonald et a pris la troisième place. Le Japonais est monté sur tous les podiums de la Coupe du monde en bosses et bosses parallèles depuis le début de la saison : 2 victoires, 1 médaille en argent, 2 en bronze. Les Français Sacha Theocharis et Benjamin Cavet (qui avait décroché son premier podium à Idre Fjall le 11 décembre) ont été éliminé en huitièmes de finale.

Chez les femmes, l’Australienne Anthony Jakara a réalisé le doublé bosses/bosses parallèles. Déjà vainqueur hier à Alpe d’Huez, elle a remis ça aujourd’hui avec un succès sur Anastasia Smirnova (Fédération de ski de Russie) en finale. L’Américaine Kai Owens a fini en bronze.

En cinq étapes de la Coupe du monde cette saison, Jakara a elle non plus jamais raté le podium en bosses et bosses parallèles : 2 victoires, 1 médaille en argent, 2 en bronze, comme Horishima. À Idre Fjall, Perrine Laffont avait décroché la victoire devant l’Australienne, mais la Française ne s’est pas engagée ce samedi après une chute vendredi.

À LIRE AUSSI : Grosse frayeur pour Laffont, Anthony et Horishima s'imposent

Bobsleigh, bob à 2, Altenberg (GER) : Friedrich n° 1 incontestable

Les meilleurs bobbeurs de la planète ont disputé quatre étapes de la Coupe du monde (en bob à 2) jusqu’à présent, mais personne n’arrive à approcher l’excellence de Francesco Friedrich. Le pilote allemand a en effet remporté toutes les courses auxquelles il a participé en bob à 2 (en bob à 4 aussi).

Cette fois, il a été épaulé par le pousseur Thorsten Margis au lieu d’Alexander Schüller, mais le résultat a été le même. Ils ont fini la course en 1 min 50 s 37. C’est 0,22 s de moins que l’autre duo allemand Christoph Hafer/Issam Ammour qui monte sur le podium pour la première fois cette saison, alors que Johannes Lochner/Paul Krenz, les habituels seconds de Friedrich, ont terminé 10e, une fois n’est pas coutume.

Les Canadiens Justin Kripps/Cam Stones enlèvent leur deuxième troisième place de la saison après celle d’Innsbruck fin novembre. Le pilote français Romain Heinrich a retrouvé son pousseur Dorian Hauterville. Ensemble, ils ont pris la huitième place, proche de leur objectif olympique.

À LIRE AUSSI : Romain Heinrich, pilote de bobsleigh aux commandes de sa destinée

Ski de fond, sprint libre, Dresde (GER) : Lucas Chanavat en bronze

Le sprint libre se disputait à Dresde, en Allemagne, ce samedi. Lucas Chanavat est le deuxième Français, après Richard Jouve, à monter sur podium de Coupe du monde cette saison. Il a terminé à la troisième place du sprint libre, derrière le Norvégien Håvard Solås Taugbøl, qui signe son premier podium et première victoire cette saison, et l'Italien Federico Pellegrino, qui n’était pas monté sur le podium de Coupe du monde cette saison non plus. Jouve, lui, a été éliminé en demi-finale.

Du côté des femmes, la Suédoise Maja Dahlqvist a repris la tête du classement général en s’imposant avec un chrono de 2 min 33 s 36. Elle est à la lutte pour le dossard jaune avec sa jeune compatriote Frida Karlsson (22 ans) qui était absente en Allemagne.

L’autre Suédoise Jonna Sundling, championne du monde en titre au sprint, est montée sur son premier podium de la saison, avec la deuxième place. La Slovène  Anamarija Lampič complète le podium avec 0,64 s de retard sur Dahlqvist.

Ski alpin, descente, Val Gardena-Gröden (ITA) : Bryce Bennet au top, Niels Hintermann sur le podium

Le Suisse Niels Hintermann a décroché le deuxième podium de sa carrière après celui de janvier 2017 en combiné alpin qu’il avait remporté à Wengen, en Suisse. Cette fois, il a pris le bronze à Val Gardena-Gröden, en Italie. Il a terminé sa course en 2 min 02 s 74, soit 0,32 s de plus que l’Américain Bryce Bennett qui n’était jamais monté sur un podium de Coupe du monde auparavant.

Bennett s’en était approché il y a presque un an jour pour jour, au même endroit, en prenant la quatrième place. Mais cette fois, il a descendu en 2 min 02 s 42 et s’est emparé de la première place sans jamais plus la lâcher. L’Autrichien Otmar Striedinger a terminé deuxième, à 0,14 s de Bennett. Il signe son premier podium depuis Val d’Isère en décembre 2020, et le cinquième de sa carrière.

Ils ont tous les trois profité de la faute du Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, vainqueur du Super-G hier, et qui n’a donc pas terminé la course. Le Suisse Beat Feuz et le Français Johan Clarey terminent aux cinquième et sixième places respectivement.

Snowboard, cross, Cervinia (ITA) : le Canadien Eliot Grondin en argent

La Coupe du monde de snowboard cross a fait escale en Italie aujourd’hui. Chez les hommes, l’Autrichien Jakob Dusek l’a emporté. Il n’avait obtenu qu’un seul podium dans sa carrière, une deuxième place en janvier 2020. Il a devancé le Canadien Eliot Grondin, médaillé de bronze aux Mondiaux 2021. C’est son quatrième podium en carrière. Derrière eux, on retrouve l’Espagnol Lucas Eguibar, le champion du monde en titre.

L’Autrichien Alessandro Hämmerle, vainqueur des deux premières étapes de Coupe du monde cette saison, a disputé et gagné la petite finale après son élimination en demi-finale.

Du côté des femmes, c’est Michela Moioli, championne olympique de PyeongChang 2018, qui a fait la différence. En bronze à Secret Garden fin novembre, elle a cette fois pris les devants sur l’Américaine Faye Gulini et l’Australienne Belle Brockhoff, deuxième à Montafon (Autriche) le week-end dernier.

la Française Chloé Trespeuch, en bronze à Montafon, a été éliminée en demi-finale. Elle a ensuite remporté sa petite finale.

Ski alpin, descente, Val d’Isère (FRA) : Sofia Goggia intouchable

Déjà leader du classement de la descente avant Val d’Isère, l’Italienne Sofia Goggia s’est à nouveau démarquée aujourd’hui en finissant la course en 1 min 41 s 71. À Lake Louise, au Canada, les 3, 4 et 5 décembre, elle avait pris la première place du podium dans les deux courses de descente, ainsi qu’au Super-G. Lors des sept dernières descentes auxquelles elle a participé en Coupe du monde, elle a toujours fini n°1.

Cette fois encore, la championne olympique 2018 de la discipline n’a laissé aucune chance à ses concurrentes en étant la plus rapide à dévaler la piste française et a pris la tête du classement général puisque l’Américaine Mikaela Shiffrin, qui était leader jusqu’à présent, n’a pas participé à la descente aujourd’hui, mais participera au Super-G demain.

L’Américaine Breezy Johnson a été la plus proche de l’Italienne ce samedi, mais a tout de même terminé à 0,27 s de Goggia. Mirjam Puchner complète le podium à 0,91 s de Goggia. Le podium est donc identique de celui de Lake Louise le 3 décembre.

La Suissesse Michelle Gisin, également championne olympique 2018 mais en combiné alpin, a pris la dixième place avec un chrono de 1 min 43 s 32. Laura Gauche, première Française de cette descente, a fini 14e.

La descente masculine se joue en Italie, à Val Gardena-Gröden, et commence à 11h45, avec notamment le Français Matthieu Bailet et le Suisse Beat Feuz.

À LIRE AUSSI : À Val Gardena, Aleksander Aamodt Kilde applique la règle de trois

Suivez la luge en direct vidéo sur Olympic Channel

Cliquez ci-dessous pour suivre l’étape de Coupe du monde de luge à Innsbruck, ce samedi 18 décembre.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité