Diamond League d’Oslo : record du monde pour Warholm, Ta Lou en or sur 100 m, Renaud Lavillenie troisième

Pour la quatrième étape de la Diamond League en 2021, à Oslo le 1er juillet, l’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou a été la plus rapide sur 100 m. Renaud Lavillenie monte sur la troisième marche du podium, devant son frère Valentin. Le Norvégien Karsten Warholm a battu le record du monde du 400 m haies. Après Oslo, il restera trois autres étapes avant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Photo de Photo de Paolo Bruno/Getty Images

Record du monde pour Warholm sur 400 m haies

La course phare du Meeting Diamond League d'Oslo était bien le 400 m haies, avec la star locale Karsten Warholm. À trois semaines des Jeux de Tokyo 2020 où il arrivera dans la peau du favori, il a tout simplement battu le record du monde de la discipline en 46,70 s. Le précédent record datait de 1992 avec l'Américain Kevin Young, qui avait réalisé 46,78 s. Quoi de mieux pour préparer les Jeux ?

Le Français Ludvy Vaillant, qualifié pour les Jeux de Tokyo, était présent mais n'a pas pu finir la course.

100 m : Marie-Josée Ta Lou en or !

L’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou, quatrième du 100 m aux Jeux de Rio 2016, n’avait pas de temps à perdre ce soir. La double vice-championne du monde a devancé ses concurrentes en courant la distance en 10 s 91, devant la Britannique Daryll Neita (11 s 06), médaillée de bronze au 4 x 100 m à Rio 2016.

Ta Lou remporte sa première victoire en Diamond League cette saison ! La troisième place revient à la sprinteuse suisse Ajla Del Ponte, la championne d’Europe indoor sur 60 m.

Saut à la perche : Duplantis s’envole, Renaud Lavillenie en bronze

Renaud Lavillenie est venu s’immiscer dans le duel attendu entre Mondo Duplantis et Sam Kendricks. Le Suédois, battu par Kendricks à Gateshead en mai, était intouchable ce soir, parvenant à sauter les 5,91 m puis les 6,01 m dès sa première tentative à chaque fois. Le Français a tenté de le suivre sur la première hauteur, mais le champion olympique 2012 a échoué et doit se contenter de la médaille de bronze.

L’Américain Kendricks, médaillé de bronze à Rio 2016 et double champion du monde, a éprouvé des difficultés sur 5,91 m, ne les passant qu’à la troisième tentative et n’a jamais réussi à sauter 6,01 m, offrant au Suédois sa première victoire en Diamond League 2021, même s'il n'a pas battu son record du monde.

Valentin Lavillenie, le frère de Renaud, s’est arrêté à 5,71 m et se place à une quatrième place encourageante, même si à Tokyo, il sera difficile de déboulonner ses adversaires du soir.

Les prochaines étapes de la Diamond League en 2021

  • 4 juillet : Stockholm, Suède
  • 9 juillet : Monaco
  • 13 juillet : Londres, Royaume-Uni
  • 14 août : Shanghai, Chine
  • 21 août : Eugene, États-Unis
  • 22 août : Chine
  • 26 août : Lausanne, Suisse
  • 28 août : Paris, France
  • 3 septembre : Bruxelles, Belgique
  • 8-9 septembre : Zürich, Suisse

L’athlétisme à Tokyo 2020

Les épreuves d’athlétisme, discipline phare des Jeux Olympiques, se tiendront du 30 juillet au 8 août 2021.

Deux sites accueilleront les épreuves : le Sapporo Odori Park, à Sapporo sur l’île d’Hokkaido, où avaient déjà eu lieu les Jeux Olympiques d’hiver 1972 ; et bien évidemment le Stade Olympique à Tokyo, qui avait déjà accueilli les Jeux d’été 1964.