Boe commence son séjour à Annecy - Le Grand Bornand avec une victoire, Fillon-Maillet et Jacquelin dans le top 10

Johannes Thingnes Boe a remporté le sprint d'Annecy - Le Grand Bornand ce vendredi 17 décembre. Le Norvégien a devancé Eduard Latypov et le jeune Filip Fjeld Andersen. Deux biathlètes français ont terminé dans le top 10 de cette Coupe du monde organisée à domicile : Quentin Fillon-Maillet (4e) et Émilien Jacquelin (7e). 

Par Nicolas Kohlhuber
Photo de getty images Germany +491728296845 (getty images Germany +491728296845 (Photographer) - [None] (getty images Germany +491728296845 (getty images Germany +491728296845 (Photographer) - [None] (Photographer) - [None] (Editor), ASCII, 95 components, 95 b

Johannes Thingnes Boe se plaît en France.

C'est à Annecy - Le Grand Bornand qu'il a décroché sa première victoire individuelle de la saison. Ce vendredi 17 décembre, le Norvégien a remporté le sprint. Et pouvait-il en être autrement ? Annecy - Le Grand Bornand est désormais l'étape de Coupe du monde où il a gagné le plus d'épreuves individuelles. C'est la septième fois de sa carrière que le biathlète de 28 ans s'y impose.

Le natif de Stryn a réalisé un sans-faute sur le pas de tir et a terminé avec le troisième meilleur temps sur les skis pour s'imposer devant Eduard Latypov et Filip Fjeld Andersen. Ce dernier est monté sur le premier podium de sa carrière en Coupe du monde, et il a privé Quentin Fillon-Maillet de la troisième place.

Troisième provisoire malgré une faute sur le tir couché, le Français a glissé au quatrième rang quand le biathlète de 19 ans a été trois secondes plus rapide que lui pour boucler les 10 km de ce sprint. « Celle-là, elle me coûte très cher. Dans ces conditions, je me devais de faire le plein, mais il y avait un peu de pression avec ce public derrière moi. C'est dommage, j'aurais bien voulu faire un podium ici, il y avait beaucoup d'envie et ça ne se joue à pas grand-chose. La poursuite va être incroyable », a réagi le Jurassien au micro de La Chaîne L'Équipe.

Un deuxième biathlète tricolore à terminer dans le top 10 de cette course à domicile : Émilien Jacquelin. Handicapé par son 8/10 au tir, le natif de Grenoble a profité du meilleur temps sur les skis pour finir 7e. En terminant deux rangs devant Sebastian Samuelsson, il est revenu à trois points de la première place du classement général de la Coupe du monde de biathlon. Suffisant pour le voir prendre le dossard jaune après la poursuite prévue samedi ?

Dans le top 60 du sprint, Simon Desthieux (13e), Antonin Guigonnat (22e) et Fabien Claude (40e) participeront aussi à la deuxième course masculine du week-end,

À LIRE AUSSI : Émilien Jacquelin, la poursuite perpétuelle de « l'enfant terrible » du biathlon

Le film du sprint masculin de biathlon à Annecy - Le Grand Bornand

Florent Claude a ouvert le sprint hommes d'Annecy - Le Grand Bornand. Parti avec le dossard numéro 1, le Belge a fait deux fautes sur le pas de tir. Avec sa 57e place à 2 min 11 s 8 de la première place, il a néanmoins assuré l'essentiel : sa présence sur la poursuite prévue samedi.

Le premier biathlète à avoir rallié l'arrivée en ayant réussi un 10/10 est Eduard Latypov. Parti très vite, le biathlète du ROC a assuré face aux cibles. Leader provisoire, il a vu son temps de référence n'être battu que par Johannes Thingnes Boe.

Le Norvégien a aussi réussi un sans-faute sur le pas de tir, mais il est allé sept secondes plus vite sur les skis. Le tenant du gros globe de cristal s'est imposé en 23 min 30 s 3.

Leader du classement général, Sebastian Samuelsson a manqué de rythme sur les skis. Relégué à dix secondes de la tête dès sa première arrivée sur le pas de tir, il a manqué une cible sur son tir couché. En s'accrochant, le Suédois est parvenu à terminer dans le top 10 pour conserver son dossard jaune pour la poursuite. Il s'est classé neuvième à 40 secondes de Johannes Thingnes Boe.

Avec un 10/10 au tir, Quentin Fillon-Maillet aurait pu espérer gagner le sprint d'Annecy – Le Grand Bornand. Mais le Jurassien a fait une faute sur son tir couché, et il n'est même pas parvenu à monter sur le podium malgré le deuxième meilleur temps sur les skis. Un dénouement cruel. À 21 secondes de Johannes Thingnes Boe, le Français a longtemps été troisième provisoire. Il s'est finalement classé 4e après la performance surprenante de Filip Fjeld Andersen.

Il n'y a qu'un biathlète qui a été plus rapide que Quentin Fillon-Maillet sur les skis ce vendredi à Annecy - Le Grand Bornand : son compatriote Émilien Jacquelin. Malheureusement pour lui, ça n'a pas été suffisant non plus. Avec une faute à chaque passage face aux cibles, il a dû se contenter de la septième place. À 33 secondes de la victoire, le deuxième du classement général de la Coupe du monde est en embuscade pour la poursuite de samedi. Double champion du monde de la spécialité, il peut même espérer endosser le dossard jaune d'ici dimanche.

Dans le top 10 jusqu'au tir debout et une cible qu'il n'a pas réussi à blanchir, Simon Desthieux a terminé au 13e rang à 52 secondes de la première place. C'est aussi sur le tir debout qu'Antonin Guigonnat a vu ses espoirs de cérémonie des fleurs s'envoler. Il y a commis deux fautes. Son 8/10 l'a fait reculer à la 22e place.

Preuve de la bonne forme des Français sur les skis, Fabien Claude s'est classé 40e malgré quatre tours sur l'anneau de pénalité. Il est le seul biathlète qualifié pour la poursuite de samedi à avoir terminé le sprint avec un 6/10.

Une énorme surprise a eu lieu sur le sprint d'Annecy – Le Grand Bornand ce vendredi : Filip Fjeld Andersen est monté sur le premier podium de sa carrière en Coupe du monde. Le Norvégien a pris la troisième place de cette course grâce à son 10/10 sur le pas de tir. Cet exploit pourrait être l'acte de naissance en Coupe du monde du vainqueur de la dernière IBU Cup. Le Norvégien a terminé à 18 secondes de son compatriote Johannes Thingnes Boe qui avait aussi lancé sa carrière à Annecy - Le Grand Bornand. C'est là qu'il avait remporté sa première victoire individuelle en Coupe du monde lors de la saison 2013 - 2014.

Une autre bonne nouvelle a été accueillie dans les rangs norvégiens. Sturla Holm Laegreid semble avoir réglé la mire. Après un début de saison sur courant alternatif, le Norvégien est resté dans la course au podium jusqu'au bout du sprint d'Annecy – Le Grand Bornand. Le quadruple médaillée d'or des derniers Championnats du monde a finalement terminé cinquième.

À LIRE AUSSI : Les dix Français à suivre pendant la Coupe du monde de biathlon

Le biathlon aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

En biathlon, onze titres seront mis en jeu aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Après le relais mixte qui lancera les hostilités le 5 février 2022 au Centre national de biathlon : le relais, l'individuel, le sprint, la poursuite et la mass start sont au programme pour les hommes et les femmes.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité