Coupe d’Europe de 10 000 m : victoire et minima olympiques pour Morhad Amdouni 

Splendide victoire de Morhad Amdouni lors de la Coupe d’Europe de 10 000 m ce samedi 5 juin à Birmingham. Les 25 tours de piste ont été achevés en 27 min 23 s 39. Un chrono qui valide sa place au départ du 10 000 m à Tokyo 2020.

Photo de Photo de Jan Kruger/Getty Images

L’objectif était clair pour tous ces coureurs au départ de la Coupe d'Europe de 10 000 m ce samedi 5 juin à Birmingham : les minima olympiques.

Morhad Amdouni, déjà assuré de prendre le départ du marathon olympique de Tokyo 2020, avait annoncé vouloir doubler sur 10 000 m aux Jeux Olympiques.

« Une partie de mon cœur est toujours sur la piste. Le 10 000 m je ne l’oublie pas, mais ce sera une course de préparation pour mon objectif qui est le marathon », avait-il déclaré dans une interview exclusive avec Tokyo 2020.

Mais pour s'y rendre, le champion d’Europe 2018 de la distance, dont le record sur 10 000 m était de 27 min 36 s 80, allait devoir pousser dans ses retranchements pour atteindre la marque d’entrée olympique de 27 min 28 s 0.

Seuls deux athlètes au départ de cette Coupe d’Europe avaient déjà réalisé moins de 27 min 28 s, les Britanniques Marc Scott (27 min 10 s 41) et la légende de la piste Mo Farah (26 min 46 s 57), de retour sur la piste après quatre ans à avoir privilégié la route.

Et c’est Morhad Amdouni qui s’est imposé après 27 min 23 s 39 d'effort. En plus de l'or, il a validé son deuxième ticket pour Tokyo 2020 et doublera 10 000 m et marathon cet été au Japon.

Outre cette victoire individuelle, l'équipe de France a eu le droit à sa Marseillaise, remportant l'or par équipes.

Arrivé à la 8e place, sans valider les minima olympiques, et deuxième Britannique de la course, Mo Farah n’est toujours pas assuré d’aller aux Jeux Olympiques cet été.

Amdouni en patron

Quelle course incroyable du Français Morhad Amdouni !

Le coureur français a pleinement pris ses responsabilités lors de cette course et mené le groupe sur un tempo d’enfer, mais nécessaire pour valider les minima olympiques.

Bien placé derrière les lièvres qui ont brillamment mené leur mission, Amdouni a pris les rênes de la course après 3 400 m.

À mi-course, Morhad se range derrière le Belge Bashir Abdi et juste devant Mo Farah. Mais le rythme ne semblait pas lui convenir. Il a donc repris la tête de la course sur un tempo plus proche des minima olympiques.

L’écart s’est alors de plus en plus creusé entre Amdouni et le groupe de poursuivants. À 2 000 m de la fin de la course, 7 secondes séparaient toujours le Français d'Abdi, mais la fatigue commençait à se ressentir. Mo Farah était alors toujours 4e de la course.

L’Espagnol Mayo et le Belge Abdi ont dépassé Amdouni juste avant les deux derniers tours de pistes.

Les trois hommes en tête sont restés au coude à coude lors des derniers 400 m avec un immense sprint final et une incroyable victoire de Morhad Amdouni en 27 min 23 s 39 qui en plus de remporter la course, a décroché sa place pour le 10 000 m à Tokyo 2020 !

Dans un mouchoir de poche, le Belge Bashir Abdi s’est emparé de la deuxième place en 27 min 24 s 41, suivi de l’Espagnol Carlos Mayo en 27 min 25 s 00, qui ont eux aussi validé leur qualification pour les Jeux Olympiques cet été.

Très belle course de Yann Schrub qui s’est classé 5e avec un record personnel à la clé en 27 min 49 s 64. Mehdi Frère a couru ses 10 000 m en 28 min 03 s 90 améliorant lui aussi sa meilleure marque et s’emparant de la 11e place.

Pour son grand retour sur la piste, Mo Farah n’a pas réussi à se qualifier pour Tokyo 2020. Huitième en 27 min 50 s 64 derrière son compatriote Marc Scott en 27 min 49 s 94.

amdouni
Photo de Photo de Jan Kruger/Getty Images

Trois femmes valident les minima pour Tokyo 2020

Chez les femmes, l’objectif était le même, avec des minima olympiques à 31 min 25 s 0.

Au bout de ces 25 tours de pistes, trois femmes ont validé leur qualification pour Tokyo 2020 : les Britanniques Eilish McColgan en 31 min 19 s 21 et Jessica Judd en 31 min 20 s 84 et l’Israélienne Selamawit Teferi en 31 min 19 s 35.

La Française Susan Jeptooo, sélectionnée pour le marathon olympique à Tokyo 2020, a terminé à la huitième place et battu son record personnel en 32 min 31 s 62. Mélody Julien a elle aussi amélioré son record personnel, terminant la course en 33 min 10 s 47 et se classant 19e.

La Française de 41 ans Samira Mezeghrane-Saad a stoppé sa course à 4 400 m.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici