Buenos Aires 2018 : rendez-vous dans trois ans !

Le directeur général du comité d'organisation des 3es Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'été, Leandro Larrosa, évoque les préparatifs de la manifestation qui aura lieu du 1er au 12 octobre 2018.

Photo de Buenos Aires 2018

Plus que trois ans avant le début des JOJ de Buenos Aires 2018 ! Quelle est l'ambiance dans la ville ?

Les habitants, en particulier les plus jeunes, sont vraiment très enthousiastes. Tous sont de plus en plus actifs, que ce soit en participant aux activités organisées à travers la ville ou sur les plateformes numériques. Nous avons enregistré 10 000 "j'aime" sur Facebook, ce dont nous sommes extrêmement satisfaits, et toute notre communauté se mobilise chaque jour davantage.

Le vent des JOJ souffle sur toute la ville. La manifestation gagne en popularité. Nous sommes fiers du sentiment que les activités "apprendre et partager" proposées dans les écoles de Buenos Aires notamment font naître chez les enfants et les adolescents. Nous nous réjouissons de poursuivre ces initiatives. Il nous reste trois ans pour décupler cet enthousiasme et faire en sorte qu'il gagne chaque quartier de notre ville, chaque région de notre pays et, espérons-le, le reste du monde !

Où en sont les progrès ? 

Nous sommes très fiers des progrès accomplis jusqu'ici et nous avons confiance dans les capacités et le potentiel de notre jeune comité d'organisation et de notre ville. La présentation de l'emblème a eu un impact considérable. Les habitants l'ont véritablement adopté. Nous avons enregistré de nombreux commentaires positifs sur la façon dont l'emblème a été créé et sur le produit final, sans oublier l'identité visuelle de Buenos Aires 2018.

Nous avons beaucoup travaillé dans les quartiers situés à proximité du village olympique de la jeunesse, en proposant diverses activités à leurs habitants : initiations sportives, ateliers artistiques et bien d'autres. Nous venons tout juste de finir trois peintures murales à Villa Soldati, le quartier où sera situé le village olympique de la jeunesse. Des enfants de ce quartier et des artistes ont participé à la conception et à la réalisation de ces fresques. À quelques rues de là, la construction du village a déjà débuté et aujourd'hui nous fêtons les trois dernières années qui nous séparent des Jeux.

Quels sont les principaux enjeux qui vous attendent au cours des trois années à venir ?

L'un des grands défis que nous devons relever consiste à mobiliser tout le pays d'ici aux JOJ de 2018 et à porter le sport, la culture, l'éducation et les valeurs olympiques au-delà des limites de la ville. Autre défi à relever : étant donné que nous avons lancé bon nombre d'initiatives au tout début du projet, nous allons devoir préserver la portée de nos activités et accélérer le rythme à l'approche des Jeux, sans toutefois perdre notre passion et notre enthousiasme. Aussi devons-nous nous montrer créatifs et inventifs à chaque étape de notre projet.

Quelles sont les nouveautés spécifiques à l'édition de 2018 à Buenos Aires ?

Nous pensons que l'aspect le plus singulier des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 est l'importance accordée à l'héritage et l'accent placé sur la jeunesse. Nous souhaitons innover et faire de ces Jeux un véritable catalyseur pour le développement de notre ville, aussi bien pour les habitants qu'au niveau des infrastructures. Nous avons pour ambition de faire en sorte que cette manifestation soit la plus attrayante possible pour les jeunes. C'est pourquoi nous avons lancé notre campagne de mobilisation de la jeunesse si tôt et avec autant d'énergie. Nous travaillons avec les jeunes et pour les jeunes, et ce jusqu'en 2018 et au-delà. Notre objectif est de créer un héritage durable qui perdurera bien après la tenue de la manifestation. Chaque ville étant unique, nous espérons offrir des Jeux Olympiques de la Jeunesse qui reflètent parfaitement notre ville, sa singularité. 

Autre aspect original de notre édition des JOJ : l'utilisation de la technologie. Nous souhaitons tirer le meilleur parti, à chaque étape de cette aventure, des possibilités offertes par les nouvelles technologies afin d'être au fait des changements et des nouvelles fonctionnalités, et ce pour trois raisons principales : mobiliser les jeunes, faire preuve d'efficacité et promouvoir la durabilité.

L'expérience proposée par Buenos Aires 2018 associera pour chaque domaine (culture, initiation sportive, musique, présentation des sports et activités du programme "apprendre et partager") les spectateurs, les jeunes de la région et tous les participants aux JOJ.

S'agissant des innovations du programme, pour la première fois dans l'histoire olympique, il y aura autant de garçons que de filles en lice, ce qui est une excellente nouvelle dans la course à la parité hommes/femmes. Quant aux nouvelles disciplines proposées, le kitesurf, le handball de plage et le BMX freestyle rejoindront, entre autres, le programme.

Quels enseignements avez-vous tirés de Nanjing 2014 ?

La chose la plus importante que nous avons apprise de Nanjing 2014 est la simplicité avec laquelle le comité d'organisation a su résoudre les problèmes, en faisant preuve de créativité et de pragmatisme. La plupart des initiatives de Nanjing 2014 ont été une source d'inspiration pour nous, en particulier le concept de noyau (concentration des sites), l'engagement des sponsors locaux et TOP sur les sites, l'importance des initiations sportives, les compétitions et la présentation de nouveaux sports ainsi que l'organisation improvisée de camps d'entraînement par les entraîneurs après les compétitions. Il est formidable de pouvoir se servir de l'expérience de Nanjing et d'enrichir ainsi notre édition. 

Qu'attendez-vous avec le plus d'impatience pour ces JOJ de Buenos Aires 2018 ?

Nous sommes vraiment impatients d'atteindre nos objectifs et de voir tous les efforts et toute la passion que nous mettons à l'ouvrage se traduire par d'excellents Jeux Olympiques de la Jeunesse, qui refléteront l'essence de Buenos Aires et laisseront un héritage durable à notre ville bien-aimée. Nous souhaitons réellement tirer parti des possibilités offertes par l'accueil d'une manifestation aussi importante que les JOJ. Nous visons l'excellence et souhaitons y parvenir ! Nous souhaitons répondre aux attentes des habitants et aux nôtres et espérons même les dépasser.

Quel héritage va laisser l'édition de Buenos Aires 2018 ?

Nous nous réjouissons avant tout que cette édition soit un catalyseur de changement et crée un précédent pour les prochaines éditions des JOJ et, pourquoi pas, pour les autres grands événements sportifs du monde, en particulier en termes d'héritage, de technologie et de durabilité. Nous voulons que les athlètes deviennent non seulement de meilleurs athlètes mais aussi de meilleures personnes, que ces Jeux soient une source d'inspiration et permettent de responsabiliser toute une génération de jeunes dans le contexte mondial actuel qui appelle au changement.