Victoire et dossard jaune pour Jacquelin au Grand-Bornand, Fillon Maillet deuxième de la mass start

Pour terminer l'année en beauté, Émilien Jacquelin a remporté sa toute première épreuve de Coupe du monde lors de la mass start de l'étape du Grand-Bornand, dimanche 19 décembre. Quentin Fillon Maillet est arrivé deuxième pour un splendide doublé français à domicile. Tarjei Bø complète ce podium.

Par Clémence Roult
Photo de 2021 Getty Images

Cette première mass start de la saison, au Grand-Bornand, dimanche 19 décembre, était hautement importante pour savoir qui aurait l’honneur de porter le dossard jaune durant les fêtes de fin d’année.

Et c'est le Français Émilien Jacquelin qui s’est imposé en 35 min 54 s 8, à l’issue d’une course solide tant sur les skis que sur le pas de tir. Avec un 19/20 au tir, Jacquelin s’est offert sa première victoire de Coupe du monde et a chipé le dossard jaune à son compatriote Quentin Fillon Maillet.

« Je voulais faire cette course à ma manière. J’avais dit que si je ressortais avec le plein au premier tir, j’irais au bout et c’est ce que j’ai fait », a déclaré Jacquelin avant de monter sur le podium et de chanter la Marseillaise avec le public présent.

Fillon Maillet n’a pas à rougir de sa performance. Celui qui était alors le leader du classement général, est remonté de la 20e à la deuxième place lors de cette première course palpitante. Le Norvégien Tarjei Bø a complété ce dernier podium de biathlon de l'année 2021.

« J’ai dépensé beaucoup d’énergie sur les skis pour compenser mes erreurs de tir. Je ne m’attendais pas spécialement à faire un podium aujourd’hui. Bravo Émilien et merci au public », expliquait Fillon Maillet au micro de l’Équipe.

Désormais, le classement général de Coupe du monde est mené par deux Bleus, Émilien Jacquelin et Quentin Fillon Maillet. Ces deux biathlètes seront très attendus sur les pistes des Jeux Olympiques de Beijing 2022.

Fabien Claude est arrivé 14e, Antonin Guigonnat 16e et Simon Desthieux 23e de cette mass start. Le Norvégien Johannes Thingnes Bø, qui s'était imposé en poursuite la veille, est arrivé en 20e position.

Revivez le film de la mass start masculine au Grand-Bornand

Pour cette toute première mass start de la saison 2021/22, les biathlètes étaient sous un beau ciel bleu à Annecy/Le Grand-Bornand.

Dès le départ, le Norvégien Sivert Bakken a fait le plein à une vitesse affolante pour repartir en tête du premier tir couché. Derrière lui, Eduard Latypov et Fabien Claude accusaient moins de deux secondes de retard sur le Norvégien. Émilien Jacquelin, lui aussi à 5/5, pointait alors en 5e place et a fait parler sa vitesse sur les skis pour prendre la tête de la course. Quentin Fillon Maillet a fait une faute sur ce premier tir couché pour finalement sortir 20e du pas de tir.

Déjà en avance, Jacquelin a parfaitement réussi son deuxième tir couché et a pu ressortir du pas de tir en première position avec huit secondes d’avance sur l’Allemand Johannes Kuehn. Fabien Claude, qui était pourtant deuxième, a commis une faute sur son deuxième tir et pointait alors à la 15e place. Avec une nouvelle faute, Quentin Fillon Maillet est sorti à la 20e place de ce second tir couché, mais surtout avec presque 45 secondes de retard sur Jacquelin.

Entre le deuxième et le troisième tir, Émilien Jacquelin a conservé son avance mais a vu le Norvégien Tarjei Bø revenir en force et prendre la tête du groupe de chasse.

Malgré une erreur sur son premier tir debout, Jacquelin avait tellement d’avance qu’il a conservé sa première place. Fabien Claude n’a pas perdu son sang froid sur son tir debout. Avec un 5/5, il a pu rejoindre son compatriote en prenant la troisième place, juste derrière l’Autrichien Felix Leitner. Avec un sans faute également, Quentin Fillon Maillet est remonté à la 7e position à la sortie du troisième tir.

La pression était à son paroxysme à l’entrée du dernier tir debout de cette mass star, et Émilien Jacquelin a été impérial avec un 5/5 très rapide. Idem pour Leitner et Fillon Maillet qui sont sortis avec moins de 13 secondes sur le Français. Quentin Fillon Maillet a fait parlé sa vitesse pour dépasser l’Autrichien.

Émilien Jacquelin s’est imposé en 35 min 54 s 8, soit 3,5 secondes devant son coéquipier Quentin Fillon Maillet. Le Norvégien Tarjei Bø est arrivé troisième à 10,3 secondes de Jacquelin.

Le biathlon aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

En biathlon, onze titres seront mis en jeu aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Après le relais mixte qui lancera les hostilités le 5 février 2022 au Centre national de biathlon : le relais, l'individuel, le sprint, la poursuite et la mass start sont au programme pour les hommes et les femmes.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité