Biathlon, sprint 10 km, Ruhpolding (GER) : Quentin Fillon Maillet s’envole

Le biathlète français Quentin Fillon Maillet a remporté le 10 km à Ruhpholding, en Allemagne, ce jeudi 13 janvier et creuse l’écart en tête du classement général.

Par Emma Hingant
Photo de Stanko Gruden/Agence Zoom/Getty Images

Plus que jamais leader !

Quentin Fillon Maillet garde la tête du classement général, lui qui avait repris le dossard jaune après sa victoire dans la poursuite 12,5 km de l’étape d’Oberhof, le 9 janvier.

« Avant, ce dossard jaune était plus une menace qu’autre chose, mais plus maintenant. Aujourd’hui, je suis heureux de le porter. J’ai l’impression d’être Superman avec sa cape », a-t-il déclaré au micro d’Eurosport UK.

Le Français n’avait encore pas remporté de victoire sur le 10 km sprint cette saison. Il a désormais corrigé cette erreur à Ruhpolding, en Allemagne, en décrochant l’or après 23 min 23 s 16 de course avec un 10/10 au tir, à un peu plus d’un mois de la même épreuve aux Jeux Olympiques de Beijing 2022, qui aura lieu le 12 février.

Le Jurassien creuse l’écart d’autant plus que son compatriote Emilien Jacquelin, deuxième du général, et le Suédois Sebastian Samuelsson, troisième, ont terminé 53e et 18e respectivement. Et que la course s’est déroulée en l’absence des poursuivants, les Norvégiens Johannes Thingnes Bø, son frère Tarjei Bø, Vetle Christiansen et Sturla Holm Lægreid, qui ont fait l’impasse sur Ruhpolding et qui sont partis se préparer en Italie.

Ce sont l’Allemand Benedikt Doll, champion du monde du sprint 2017, et le Biélorusse Anton Smolski, déjà troisième à Hochfilzen, qui ont fini respectivement deuxième et troisième.

Revivez la victoire d’Elvira Öberg dans le sprint 7,5 km, mercredi 12 janvier

Fillon Maillet prend la tête, puis doit attendre

Le champion du monde sur 10 km Martin Ponsiluoma, parmi les premiers à partir, était le plus rapide à la sortie du premier pas de tir où il ne commettait aucune erreur. Son compatriote suédois Sebastian Samuelsson en faisait de même, tout comme Fillon Maillet, mais le dossard bleu – arboré par le leader dans la catégorie des U25 – enregistrait deux ratés dans le tir debout, ce qui lui faisait perdre de précieuses secondes.

Fillon Maillet, lui, ne tremblait pas et signait un double 0 fautes, ce dont ne pouvait pas se targuer son compatriote Jacquelin qui, après avoir raté la cible une fois au couché, se manquait trois fois au tir debout. Le podium était donc inatteignable pour celui qui reste toutefois deuxième au classement général.

« Je suis très satisfait de ma course », s’est réjoui Fillon Maillet au micro de La Chaîne L’Équipe. « C'est vrai que je suis parti dans les bonnes conditions mentalement. Avec Emilien qui est devant, ça donne une ligne de mire à aller chercher. Sur les tirs, c'était engagé, je n'ai pas eu peur et même chose sur les skis. »

Après cette course idéale, Fillon Maillet a toutefois dû se montrer patient et attendre le passage d’autres concurrents pour savoir s’il avait bien décroché sa quatrième victoire en Coupe du monde cette saison. Doll, parti 63e, a bien failli lui voler la vedette avec lui aussi un 0 fautes, mais l’Allemand franchissait la ligne d’arrivée avec 7,2 s de retard sur le Français.

Le Lituanien Vytautas Strolia, transfuge du combiné nordique, a longtemps tenu la première place, mais a successivement vu Fillon Maillet, le Biélorusse Smolski et enfin Doll lui passer devant pour le reléguer au pied du podium. Smolski a commis une erreur au tir debout et termine 32,1 s derrière le leader français.

Du côté des autres Français, Eric Perrot a signé son tout premier 10/10 en carrière et prend une splendide huitième place, son meilleur classement – et de loin – en Coupe du monde. Simon Desthieux, vice-champion du monde 2021 du sprint, finit une seconde derrière Perrot, avec un 9/10 en raison d’une erreur au tir couché. Fabien Claude et Antonin Guigonnat (7/10 chacun) finissent 37e et 50e respectivement.

Consultez les résultats complets ici.

Le programme de Ruhpolding

L’étape de Ruhpolding se poursuit dans les jours à venir. Découvrez le programme ci-dessous.

  • Vendredi 14 janvier, 14h30 CET : relais 4 x 6 km, femmes
  • Samedi 15 janvier, 14h30 CET : relais 4 x 7,5 km, hommes
  • Dimanche 16 janvier, 12h45 CET : poursuite 10 km, femmes
  • Dimanche 16 janvier, 14h45 CET : poursuite 12,5 km, hommes

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité