Biathlon : Roeiseland remporte la poursuite 10 km à Ruhpolding, Bescond au pied du podium 

Pour la dernière poursuite femmes avant les Jeux Olympiques de Beijing 2022, la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland, leader du classement général, s'est imposée devant les sœurs Oeberg. Anaïs Bescond est arrivée quatrième avec un 19/20 au tir.

Par Clémence Roult
Photo de GETTY IMAGES

Marte Olsbu Roeiseland en véritable patronne à Ruhpolding.

La Norvégienne, leader du classement général de Coupe du monde de biathlon femmes, s'est de nouveau imposée lors de la dernière poursuite 10 km avant les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022, la sixième de Roeiseland depuis le début de la saison. Avec un 20/20 au tir, la superstar norvégienne et ses 11 titres de championne du monde, a bouclé sa course en 30 min 55 s. Derrière elle, les sœurs Elvira et Hanna Oeberg se sont emparées des deux dernières places du podium, laissant la Française Anaïs Bescond au pied de ce dernier.

La médaillée de bronze de la poursuite à PyeongChang 2018, a réalisé une course maîtrisée avec une seule petite faute sur son dernier tir debout.

« Aujourd’hui comme bien souvent, il n’y avait pas le droit à l’erreur. J’ai fait une course d’assez bon niveau. C’était dur de suivre les filles sur les skis. Je savais que le travail était à faire sur le tapis et je m’en veux de cette erreur. Mais cette quatrième place je vais m’en contenter parce que j’ai fait une belle course », a déclaré Bescond au micro de L’Équipe.

Julia Simon et Justine Braisaz-Bouchet se sont respectivement classées huitième et neuvième.

LIRE AUSSI - 5 choses à savoir sur Anaïs Bescond

Le film de la poursuite 10 km femmes à Ruhpolding

Les conditions étaient idéales en Allemagne au départ de la poursuite femmes. Un léger vent soufflait cependant sur le pas de tir, mais pas de quoi déstabiliser les meilleures biathlètes du monde.

Dès le premier tir couché, Anais Bescond a fait le plein, alors que ses compatriotes Anais Chevalier Bouchet et Justine Braisaz-Bouchet ont dû faire un tour sur l’anneau de pénalité.

Au niveau de la tête de course, Elvira Oeberg a elle aussi manqué une cible, mais son avance n’a pas permis à Marte Olsbu Roeiseland de la dépassée, bien que la Norvégienne, qui n’avait alors fait aucune faute sur son premier tir, s’est retrouvée dans les skis de la Suédoise.

Non loin derrière, la sœur d’Elvira, Hanna Oeberg et leur compatriote Linn Personn pointaient en troisième et quatrième place, suivies de près par la Française Anaïs Bescond.

La leader du classement général, Roeiseland, a dépassé la Suédoise juste avant d’entrée sur le pas de tir pour le second tir couché. Avec un 5/5, elle a pris les rênes de la course. Derrière elle, encore trois Suédoises, avec un léger changement de hiérarchie, puisqu’Elvira, avec un nouveau tour de pénalité, a pris la queue de cette file indienne bleue et jaune. Non loin derrière, Anaïs Bescond, encore impeccable au tir, à doublé Elvira pour arrivée en troisième position pour le premier tir debout. 

À 31 secondes de Marte Olsbu Roeiseland, Nanas était alors quatrième de cette course avec un nouveau 5/5 au tir debout. La biathlète française qui n’hésite pas à prendre son temps au tir pour éviter les tour de pénalités ne pointait qu’à sept secondes de la troisième place.

Plus loin, Justine Braisaz-Bouchet, dont les qualités de ski ne sont plus à prouver, a elle aussi fait le plein à son premier tir debout et est sortie à la 10e position.

Roeiseland a été impériale lors de son dernier tir debout avec un nouveau 5/5 pour s’envoler loin devant ses concurrentes et s’offrir cette nouvelle course de Coupe du monde en 30 min 55 s.

Hanna Oeberg et Anaïs Bescond sont toutes les deux parties à la faute, laissant la jeune Elvira Oeberg prendre la deuxième place, 20 s 8 derrière la Norvégienne. Anaïs Bescond était alors quatrième mais avec trop de retard sur Hanna Oeberg pour espérer monter sur le podium. Hanna Oeberg a donc pris la troisième marche du podium (+32 s 4) et Anaïs Bescond est restée au pied du podium (+ 47 s 9).

Julia Simon et Justine Braisaz-Bouchet ont pris respectivement la huitième et neuvième place. Anaïs Chevalier-Bouchet, qui a fait une erreur sur chaque tir, a terminé sa course en 16e position.

Le programme de Ruhpolding

L’étape de Ruhpolding se poursuit dans les jours à venir. Découvrez le programme ci-dessous.

  • Dimanche 16 janvier, 12h45 CET : poursuite 10 km, femmes
  • Dimanche 16 janvier, 14h45 CET : poursuite 12,5 km, hommes

Le biathlon aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

En biathlon, onze titres seront mis en jeu aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Après le relais mixte qui lancera les hostilités le 5 février 2022 au Centre national de biathlon : le relais, l'individuel, le sprint, la poursuite et la mass start sont au programme pour les hommes et les femmes.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité