Biathlon, Oberhof (GER) : Quentin Fillon Maillet patron de la poursuite et nouveau leader du général 

On attendait Émilien Jacquelin, mais c'est Quentin Fillon Maillet qui a remporté la poursuite d'Oberhof ce dimanche 9 janvier. Parti neuvième, le Français a confirmé sa place en tête du classement de la spécialité. Il en profite pour reprendre le dossard jaune de leader du classement général de la Coupe du monde de biathlon.

Par Nicolas Kohlhuber
Photo de GETTY IMAGES

Quentin Fillon Maillet réalise le triplé !

Ce dimanche 9 janvier à Oberhof, le Français a remporté une troisième poursuite consécutive. Il a surtout gagné une victoire de prestige, conforté sa place en tête du classement de la spécialité et repris la tête du classement général de la Coupe du monde de biathlon.

« C'était une course vraiment compliquée. Après mes deux fautes sur le premier tir couché, je n'aurais jamais imaginé m'imposer. J'ai tout donné. Avec la neige, la piste était lente, les tirs n'étaient pas faciles. C'était une journée compliquée pour faire du biathlon mais je suis très content d'avoir gagné aujourd’hui » a réagi le Jurassien sous la neige au micro de l’IBU.

Parti en neuvième position, le biathlète de 29 ans a commis deux fautes sur son premier tir couché. Il a compté jusqu'à 1 min 30 de retard sur le leader avant de parfaitement terminé la course de 12,5 km. En 36 min 48 s 3, QFM s'est imposé devant Sebastian Samuelsson et Tarjei Boe. Le Suédois a terminé dix secondes derrière lui et le Norvégien, qui a devancé son compatriote Sturla Holm Laegreid au sprint, encore six secondes plus loin.

Les frères Claude, Fabien (7e) pour la France et Florent (9e) pour la Belgique ont terminé dans le top 10.

Très attendu, Émilien Jacquelin a été en difficulté sur les skis et a commis trois fautes sur le dernier tir debout. Il a dû se contenter de la 17e place, deux rangs devant Simon Desthieux.

« Dès les premiers hectomètres, je sentais que la glisse n'était pas optimale. Dès le premier tour, je perds du temps sur Loginov et ça ne répondait pas. Je suis quand même satisfait de m'être accroché, mais je n'ai pas eu les ressources mentales pour m'accrocher sur le dernier tir », a analysé le double champion du monde de la spécialité dans les colonnes de L’Équipe.

À LIRE AUSSI : Cinq choses à savoir sur Quentin Fillon Maillet

Le film de la poursuite hommes d'Oberhof

Alexandr Loginov est parti fort. Il a doublé son avance sur Émilien Jacquelin avant le premier kilomètre. 20 secondes les séparaient à la première arrivée sur le pas de tir.

Le biathlète du ROC a réussi le plein sur son premier tir couché. Pas le Français qui a commis une faute sous la neige allemande. Contraint de faire un tour sur l’anneau de pénalité, il a repris la piste en quatrième position. Grâce à un 5/5, Tarjei Boe et Sturla Holm Laegreid sont montés sur le podium provisoire.

Neuvième au départ, Quentin Fillon Maillet a commis deux fautes et a reculé au 18e rang à plus d'1 min 30 d'Alexandr Loginov. L'avance de ce dernier sur son duo de poursuivants a atteint les 30 secondes. Juste sous la minute, sept biathlètes dont Émilien Jacquelin et le Belge Florent Claude suivaient.

En poursuivant son sans-faute sur le pas de tir, Alexandr Loginov a pris le large en tête. Il a terminé ses tirs couchés avec un 10/10 et 49 secondes d'avance sur son compatriote Anton Babikov. Toujours troisième, Tarjei Boe a commis une faute qui a permis à un groupe composé de Sebastian Samuelsson, Émilien Jacquelin et Erik Lesser de le reprendre.

Florent Claude a poursuivi son sans-faute pour remonter au septième rang juste devant Sturla Holm Laegreid qui a fait deux tours sur l'anneau de pénalité. Quentin Fillon Maillet a rectifié le tir pour rester au contact du top 10 et a amené son compatriote Fabien Claude dans son sillage. Leur retard sur le leader a atteint la minute 30.

Au sixième kilomètre, Alexandr Loginov a pris plus d’une minute d’avance sur le deuxième, Tarjei Boe. Cette marge d’erreur lui a permis de garder la tête quand il a fait une faute sur le premier tir debout. Le biathlète du ROC a même dû réarmer sa carabine avant de tourner sur l’anneau de pénalité. Mais il a conservé plus de 30 secondes d’avance sur le deuxième : Émilien Jacquelin.

En difficulté sur les skis et à l’arrière du groupe de poursuivants, le leader du classement général de la Coupe du monde est remonté au deuxième rang grâce à un 5/5 rapide sur le premier tir debout. Même s’il a chuté à la sortie du pas de tir, il a gardé une avance confortable sur Erik Lesser et Quentin Fillon Maillet. L’Allemand et le Français sont ressortis dans la même seconde. Ce duo est finalement revenu sur Émilien Jacquelin en compagnie de Sebastian Samuelsson alors que les frères Claude ont intégré le top 10.

Alexandr Loginov semblait s’envoler vers le doublé, mais il a commis trois fautes sur le dernier tir du jour. Il a vu son avance de plus de 50 secondes s’envoler. Le biathlète du ROC est ressorti en troisième position. C’est Quentin Fillon Maillet qui a pris les devants.

Grâce à un 10/10 debout, le Français a pris 8 secondes d’avance sur Sebastian Samuelsson. Erik Lesser avec deux fautes et Émilien Jacquelin avec trois fautes ont craqué. Le leader du classement général a glissé au 10e rang. Son compatriote Fabien Claude s'est rapproché du top 5 à 30 secondes des Norvégiens Sturla Holm Laegreid et Tarjei Boe.

Sebastian Samuelsson n’est jamais revenu sur Quentin Fillon Maillet. Le Français a même augmenté son avance pour s’offrir le luxe de caresser la ligne d’arrivée avant de la franchir. Au sprint Tarjei Boe a devancé Sturla Holm Laegreid pour finir troisième. Leader jusqu'au dernier tir couché, Alexandr Loginov a terminé cinquième. Florent Claude a peut-être commis deux fautes sur les tirs debouts, le Belge a réussi à intégrer le top 10. En finissant seulement avec le 38e temps sur les skis, Émilien Jacquelin a reculé au 17e rang à 1 min 43 de la victoire.

Les résultats complets de la poursuite hommes d'Oberhof

Le biathlon aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

En biathlon, onze titres seront mis en jeu aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Après le relais mixte qui lancera les hostilités le 5 février 2022 au Centre national de biathlon : le relais, l'individuel, le sprint, la poursuite et la mass start sont au programme pour les hommes et les femmes.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité