Beijing 2022: Un guide des meilleurs athlètes et équipes à suivre aux Jeux Olympiques d’Hiver (partie I)

Dans la première partie de notre guide qui en compte deux, nous passons en revue certains des favoris aux médailles dans les compétitions de ski alpin, patinage artistique, ski acrobatique, snowboard, hockey sur glace, luge, short-track et patinage de vitesse à Beijing 2022.

Par Will Imbo
Photo de 2014 Getty Images

Le 4 février 2022, les meilleurs athlètes d’hiver au monde se retrouveront à Pékin pour les Jeux Olympiques d’Hiver. Avec près de 3000 athlètes en compétition dans 109 épreuves, nombreux seront les skieurs, patineurs et glisseurs à suivre. Afin que vous puissiez vous familiarisez avec les athlètes qui seront en course pour les médailles d’or des Jeux, consultez notre guide en deux parties sur les meilleurs concurrents et équipes potentiels dans les 15 sports en lice à Beijing 2022 ici !

Vous pouvez trouver la partie II de notre guide ici.

Mikaela Shiffrin - Ski alpin

 Mikaela Shiffrin
Photo de 2018 Getty Images
  • Nationalité: États-Unis | DDN: 13 mars 1995
  • Disciplines/spécialités olympiques: Slalom, slalom géant, combiné

Médailles et records en carrière

  • Jeux Olympiques: Double médaillée d'or (slalom - Sotchi 2014, slalom géant - PyeongChang 2018), médaillée d'argent (combiné - PyeongChang 2018)
  • Championnats du Monde: Sextuple championne du monde, 11 médailles au total
  • Coupe du Monde: 106 podiums, 69 courses gagnées, 8 petits globes de cristal, 3 gros globes de cristal

Mikaela Shiffrin est, à l’heure actuelle, l’une des athlètes les plus dominatrices du ski alpin. La double championne olympique a remporté quatre médailles aux Championnats du Monde 2021, dont l’or en combiné alpin, qui viennent rejoindre un CV déjà historique dans son sport. Pour preuve, elle est également la plus jeune championne olympique de l’histoire du ski alpin en slalom, s’est adjugée le plus grand nombre de victoires en courses de Coupe du Monde de slalom (45), et est devenue la première skieuse alpine à remporter le Championnat du Monde dans la même discipline, le slalom, quatre fois de suite.

Shiffrin s’est alignée sur les épreuves de slalom géant (or), slalom et combiné (argent) à PyeongChang 2018. À moins d’une énorme surprise, la skieuse de 26 ans sera une nouvelle fois la femme à battre dans bien des épreuves de Beijing 2022.

"La chose dont je suis le plus fière aujourd’hui, c’est que je sais m’imposer en slalom, slalom géant, super-G et descente. Je n’aurais jamais pensé que cela arriverait vraiment."

- Mikaela Shiffrin, au micro de NBC après sa 66ème victoire en Coupe du Monde.

Hanyū Yuzuru - Patinage artistique

Hanyū Yuzuru
Photo de 2018 Getty Images
  • Nationalité: Japon | DDN: 7 décembre 1994
  • Discipline/spécialité olympique: Simple hommes

Médailles et records en carrière

  • Jeux Olympiques: Double médaillé d'or (Sotchi 2014, PyeongChang 2018)
  • Championnats du Monde: Double champion du monde, sept médailles au total
  • Championnats des Quatre Continents: Médaillé d'or, triple médaillé d'argent
  • Finale du Grand Prix: Quadruple champion, double médaillé d'argent

Hanyū Yuzuru est le champion olympique en titre en simple hommes. Et sans aucun doute, il sera l’homme à battre à Pékin alors qu’il vise son troisième titre consécutif dans la discipline, un exploit qui n’a plus été réalisé depuis 1928. C’est que le phénomène japonais est un habitué des moments historiques. Pour preuve, il est le premier patineur artistique asiatique à remporter l’or olympique, mais aussi le plus jeune patineur à décrocher la médaille d’or depuis 1948 et le seul patineur individuel à réaliser le Grand Chelem (il a remporté toutes les compétitions majeures, que ce soit en junior ou en sénior).

Hanyū a ainsi battu des records du monde à 19 reprises, ce qui lui permet d’être considéré comme l’un, si ce n’est le plus grand patineur artistique patineur artistique masculin de tous les temps. Autrement dit, il est incontournable à la télévision.

"J’ai réussi à les gagner deux fois, mais les Jeux sont si spéciaux. Les Jeux Olympiques sont ce que chaque athlète, chaque patineur artistique veut gagner. Les gagner fait de vous un véritable champion. J’ai hâte d’être aux Jeux de Pékin pour savoir qui les remportera."

- Hanyū Yuzuru

Suzanne Schulting - Short-track

Suzanne Schulting 
Photo de 2018 Getty Images
  • Nationalité: Pays-Bas | DDN: 25 septembre 1997
  • Disciplines/spécialités olympiques: 1000m, 1500m, 3000m, relais

Médailles et records en carrière

  • Jeux Olympiques: Médaillée d'or (1000m - PyeongChang 2018), médaillée de bronze (relais 3000m (F) - PyeongChang 2018)
  • Championnats du Monde: Septuple championne du monde, 10 médailles au total
  • Championnats d'Europe: 13 fois championne d'Europe, 18 médailles au total

À Beijing 2022, le short-track offrira un panel de grands noms qui seront tous à surveiller, à l’instar du Sud-Coréen Lim Hyo-jun, de l’Italienne Arianna Fontana et des frères hongrois Shaolin Sandor et Shaoang Liu. Et pourtant, après les exploit de Suzanne Schulting aux Championnats du Monde 2021, la Néerlandaise sera bien la star sous le feu des projecteurs.

Âgée de 23 ans, elle a remporté l’or dans toutes les épreuves de la compétition, y compris le classement général, devenant ainsi la seconde femme et la quatrième athlète à tout rafler. La difficulté sera encore plus ardue pour Schulting à Pékin, mais rien que pour la voir essayer de rééditer tel exploit, il faudra être devant son écran de télévision.

"La sensation de gagner la médaille d’or est la meilleure qui soit. On s’entraîne si dur tout l’été juste pour ressentir cette sensation en franchissant la ligne d’arrivée la première. Je crie le plus fort possible quand je l’emporte. Ce sentiment me motive toujours, car j’en veux toujours plus et pus encore."

- Suzanne Schulting, dans les colonnes d'olafhussein.com

Canada - Hockey sur glace

Sidney Crosby #87 of Canada scores in the men's ice hockey gold medal match at Sochi 2014
Photo de 2014 Getty Images

Médailles et records - Hommes

  • Jeux Olympiques: Neuf fois champions olympiques (1920, 1924, 1928, 1932, 1948, 1952, 2002, 2010, 2014), quatre fois médaillés d'argent (1936, 1960, 1992, 1994) et trois fois médaillés de bronze (1956, 1968, 2018)
  • Championnats du Monde: 26 fois champions du monde, 15 fois médaillés d'argent, 9 fois médaillés de bronze

Médailles et records - Femmes

  • Jeux Olympiques: Quatre fois championnes olympiques (2002, 2006, 2010, 2014), deux fois médaillées d'argent (1998, 2018)
  • Championnats du Monde: 10 fois championnes du monde, 8 fois médaillées d'argent, médaillées de bronze 2019

Les équipes féminine et masculine de hockey sur glace du Canada seront les grandes favorites à la médaille d’or à Beijing 2022. Et pourtant, aucune des deux n’est championne olympique en titre. L’absence des superstars de la NHL à PyeongChang 2018 est pour beaucoup dans la ‘simple’ médaille de bronze remportée par les hommes, alors que dans le même temps, leurs homologues féminines s’inclinaient en finale face aux États-Unis, mettant ainsi fin à une série de quatre titres olympiques consécutifs. De même, avant de monter sur la troisième marche du podium à PyeongChang, l’équipe masculine avait été sacrée à Vancouver 2010 et à Sotchi 2014.

Mais le retour probable de l’élite de la NHL dans le tournoi olympique de hockey sur glace pourrait bien changer la donne pour le Canada, qui dispose d’un réservoir de grands joueurs inépuisable, à l’image de Sidney Crosby, double champion olympique d’hiver et triple vainqueur de la Stanley Cup. Du côté des femmes, à moins d’une surprise qui serait historique, le Canada devrait affronter une nouvelle fois les États-Unis en finale. Autant d’ingrédients qui rendent la mission du Canada de reconquérir ses deux couronnes olympiques des plus excitantes !

"Quand je n’étais encore qu’un enfant, j’ai grandi en regardant les Jeux Olympiques et en rêvant de porter le maillot du Canada, avec l’envie de faire partie de cette expérience et de ce qui la rend si spéciale."

- Sidney Crosby, au sujet de son but en or en finale du tournoi masculin olympique de hockey sur glace en 2010 à NHL.com.

Natalie Geisenberger - Luge

Natalie Geisenberger 
Photo de 2018 Getty Images
  • Nationalité: Allemagne | DDN: 5 février 1988
  • Disciplines/spécialités olympiques: Simple femmes, relais par équipe

Médailles et records en carrière

  • Jeux Olympiques: Quadruple médaillée d'or (simple, relais par équipe - PyeongChang 2018, Sotchi 2014), médaillée de bronze (simple - Vancouver 2010)
  • Championnats du Monde: Neuf fois championne du monde, 16 médailles au total
  • Championnats d'Europe: Sextuple championne d'Europe, 12 médailles au total

Traditionnellement, l’Allemagne a dominé la compétition de luge aux Jeux Olympiques, avec un total de 42 médailles. Et si Felix Loch, Tobias Wendl et Tobias Arlt font respectivement partie des favoris des épreuves masculine et de double, leur compatriote Natalie Geisenberger n’est pas en reste. En effet, elle est la lugeuse la plus titrée et la plus médaillée de l’histoire des Jeux Olympiques et des Championnats du Monde. Aucune surprise qu’elle soit donc notre athlète à surveiller.

Âgée de 33 ans, elle pourrait écrire l’histoire à Pékin en devenant la première athlète à remporter trois médailles d’or consécutives dans la compétition féminine. En cas de sacre, elle se retrouverait à égalité avec l’Italien Armin Zöggeler en terme de nombre de médailles remportées aux Jeux, avec un total de six. Et si Geisenberger et ses coéquipières allemandes parviennent à conserver leur couronne en relais, elle deviendrait la lugeuse la plus titrée de l’histoire olympique avec sept médailles.

"J’ai l’or olympique et des titres mondiaux. Bien entendu, je rêvais de gagner l’or, mais j’étais assez détendue à ce sujet. Maintenant, je l’ai."

- Natalie Geisenberger, après sa médaille d'or en simple femmes à PyeongChang 2018

Mikaël Kingsbury - Ski acrobatique

Mikaël Kingsbury
  • Nationalité: Canada | DDN: 24 juillet 1992
  • Disciplines/spécialités olympiques: Bosses

Médailles et records en carrière

  • Jeux Olympiques: Médaillé d'or (bosses - PyeongChang 2018), médaillé d'argent (bosses - Sotchi 2014)
  • Championnats du Monde: Sextuple champion du monde, 11 médailles au total
  • Coupe du Monde: 93 podiums, 65 victoires, neuf petits globes de cristal, neuf gros globes de cristal

Le ski acrobatique proposera 13 disciplines au programme de Beijing 2022, ce qui induit un grand nombre d’athlètes à suivre, à l’image de David Wise en halfpipe, Sarah Hoefflin en slopestyle et Perrine Laffont aux bosses. Mais celui qui est en tête de ce peloton n’est autre que Mikaël Kingsbury. Et pour bien des raisons.

Le Canadien est ainsi le skieur de bosses le plus titré de tous les temps, si bien qu’il détient le record chez les hommes de titres de Coupes du Monde en bosses mais aussi du plus grand nombre de médailles aux Championnats du Monde de ski acrobatique. Ah oui, il est également le champion olympique et du monde en titre des bosses. Autant vous dire que vous ne devez rater sous aucun prétexte les performances de Kingsbury à Beijing 2022.

"Je n’arrive pas vraiment à expliquer mon succès. Je travaille dur à la salle et sur mes skis. Dès que j’entame une compétition, je veux la gagner, et j’aime vraiment ce que je fais. Je pense que c’est une combinaison de tous ces facteurs qui me permet d’avoir ces résultats. Je suis un perfectionniste quand je skie… et je suis capable de me concentrer pleinement sur ce que je fais durant de longues périodes."

- Mikaël Kingsbury

Chloe Kim - Snowboard

Chloe Kim
  • Nationalité: États-Unis | DDN: 23 avril 2000
  • Disciplines/spécialités olympiques: Halfpipe

Médailles et records en carrière

  • Jeux Olympiques: Médaillée d'or (halfpipe - PyeongChang 2018)
  • Championnats du Monde: Double championne du monde
  • X-Games d'Hiver: Six médailles d'or, une d'argent et une de bronze

Le snowboard, à l’instar du ski acrobatique, compte de nombreuses disciplines, chacune ayant son lot de stars. La tâche est donc difficile de dégager le nom d’un seul athlète à surveiller, mais celui de Chloe Kim en halfpipe est un choix tout à fait pertinent !

Kim a écrit l’histoire à PyeongChang 2018 en devenant la plus jeune femme à remporter une médaille d’or en snowboard olympique, elle qui a été sacrée en halfpipe en snowboard à tout juste 17 ans. Elle est également la championne du monde, olympique et des X-Games en titre, un exploit qu’elle est à la seule à avoir réalisée dans l’histoire, ainsi que des Jeux Olympiques de la Jeunesse. Autant de raisons qui font dire que Kim est déjà l’une des plus grandes stars de la planète snowboard et qu’elle fera parler d’elle à Pékin.

"Je vais y aller dans le même état d’esprit que la dernière fois, sans aucune pression. Je fais juste de mon mieux et nous verrons bien ce qui se passe."

- Chloe Kim, sur le fait de prendre part à Beijing 2022

Ireen Wüst - Patinage de vitesse

Ireen Wust
Photo de 2018 Getty Images
  • Nationalité: Pays-Bas | DDN: 1er avril 1986
  • Disciplines/spécialités olympiques: 1000m, 1500m, 3000m, 5000m, poursuite par équipe

Médailles et records en carrière

  • Jeux Olympiques: Quintuple médaillée d'or (1500m - PyeongChang 2018 & Vancouver 2010, 3000m - Sotchi 2014 & Turin 2006, poursuite par équipe - Sotchi 2014), quintuple médaillée d'argent (1000m - Sotchi 2014, 1500m - Sotchi 2014, 3000m - PyeongChang 2018, 5000m - Sotchi 2014, poursuite par équipe - PyeongChang 2018), médaillée de bronze (1500m - Turin 2006)
  • Championnats du Monde: Septuple championne du monde, 13 médailles au total
  • Championnats d'Europe: Septuple championne d'Europe, 13 médailles au total

Les Pays-Bas dominent de la tête et des épaules le patinage de vitesse aux Jeux Olympiques d’Hiver, avec un ahurissant total de 121 médailles remportées dans ce sport. Pour comprendre cette supériorité, notez que la Norvège, seconde classée au tableau des médailles (selon les médailles gagnées), n’en compte que 84. À PyeongChang 2018, les patineurs néerlandais se sont adjugés 16 des 42 médailles décernées.

Ireen Wüst est la détentrice de 11 de ces 121 médailles, ce qui fait d’elle la patineuse de vitesse la plus décorée de l’histoire olympique - et l’Olympienne d’hiver en activité comptant le plus de médailles. Elle est aussi la première athlète à avoir remportée une médaille d’or dans une épreuve en individuel dans quatre Jeux d’Hiver différents. Si Wüst repart une nouvelle fois avec l’or de Pékin, elle deviendrait la seule et unique athlète à avoir récoltée une médaille d’or dans cinq éditions des Jeux, y compris ceux d’été.

"Plus la course est grande, plus elle est importante, plus je suis dans la capacité de tirer le meilleur de moi-même. J’aime patiner quand cela compte vraiment. Je ne me sens jamais effrayée. J’adore cela."

- Ireen Wüst