Les Françaises dominent Porto Rico 95-62 en préparation olympique

Après un premier quart-temps difficile, l’équipe de France féminine de basket a battu Porto Rico sur le score de 95-62, ce mardi 20 juillet, dans son avant-dernier match de préparation pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Photo de Photo de Tom Pennington/Getty Images

Les basketteuses françaises, vice-championnes d'Europe fin juin pour la cinquième fois consécutive, ont battu Porto Rico 95-62, pour leur avant-dernier match de préparation aux Jeux Olympiques, mardi 20 juillet à Oshino, à une bonne centaine de kilomètres à l'ouest de Tokyo.

Contre les Portoricaines, qui disputeront leurs premiers Jeux Olympiques après avoir sorti le Brésil en qualification en février 2020, les coéquipières d'Endy Miyem ont réalisé un premier quart-temps « à vite oublier » selon la sélectionneuse Valérie Garnier, avant de dominer la suite du match sous l'impulsion de Gabby Williams (10 points sur les deux premiers quarts-temps) puis de passer un coup d'accélérateur dans les deux derniers quarts-temps.

Cinq joueuses – Endy Miyem, Sandrine Gruda, Helena Ciak, Iliana Rupert et Gabby Williams – ont passé la barre des dix points. Valérie Garnier a également profité pour donner du temps de jeu à ses douze joueuses, seules Marine Johannes et Alix Duchet dépassant légèrement les 20 minutes de jeu.

La sélectionneuse Valérie Garnier se montre exigeante

Malgré la victoire face à Porto Rico, Garnier était loin d’être satisfaite de ses protégées qui ont encaissé 30 points dans le premier quart-temps. « Je pense qu’on n’était pas prêtes ni physiquement, ni mentalement, donc on s’est mises en difficultés », a-t-elle déclaré à l’AFP. « On était en retard partout, on n’était pas en place. Dès qu’on a corrigé défensivement, on a vu qu’on s’ouvrait des paniers plus faciles. C’est un bon rappel qu’au niveau mondial, il faut démarrer les matchs avec intensité. Et nous, c’est l’intensité défensive qu’on recherche. Il y a trois quarts-temps qui sont corrects et un qui est vite à oublier et qui est surtout à éviter de refaire. On avait peut-être besoin de cette alerte pour se remettre dans le rythme après le décalage horaire et la fatigue. »

Les Françaises affronteront le Canada, outsider pour le podium olympique, mercredi (14h heure locale, 7h heure française), toujours à Oshino, avant de rentrer au village olympique plus tard dans la semaine. Elles pourront ainsi se jauger une dernière fois après trois matches de préparation jusqu'à présent (une défaite à Malaga contre l'Espagne, une victoire à Paris-Bercy contre l'Espagne, et le succès contre Porto Rico).

« Si on fait ce premier quart-temps demain contre le Canada, je ne suis pas sûre qu’on puisse revenir », a ajouté Garnier. « C’est une équipe qu’on respecte beaucoup. »

Le calendrier des basketteuses françaises à Tokyo

Les Bleues débuteront leur tournoi olympique contre le Japon mardi à 10h, heure locale. Elles enchaîneront contre le Nigeria le 30 juillet (17h20, heure locale) et finiront contre les invincibles Américaines le 2 août (13h40, heure locale). Elles doivent prendre l'une des deux premières places ou finir parmi les deux meilleurs troisièmes (sur trois) pour atteindre les quarts de finale.

Avec l’AFP