Les sélectionnés camerounais pour les JO de Tokyo 2020

À quelques semaines du début des Jeux de Tokyo 2020 en 2021, voici la sélection officielle des sportifs qui représenteront le Cameroun lors de cette nouvelle édition olympique.

Photo de Photo de Alex Livesey/Getty Images

Cette année à Tokyo 2020, ils seront 12 athlètes à tenter de remporter une médaille pour le Cameroun. Plus de la moitié de l’effectif camerounais est féminin avec notamment la judokate Hortense Vanessa Mballa Atangana, la championne d’Afrique en titre des +78 kg qui s’entraine en Mayenne.

C’est d’ailleurs aussi une sportive qui a été choisie pour porter le drapeau du Cameroun lors de la cérémonie d’ouverture des JO à Tokyo, la lutteuse Joseph Émilienne Essombé Tiako, double championne d’Afrique en titre dans la catégorie des -53 kg.

Depuis sa première participation aux Jeux de Tokyo 1964, le Cameroun a remporté un total de cinq médailles olympiques.

Parmi ces victoires, comment oublier l’incroyable médaille d’or des Lions Indomptables, l’équipe de football masculine qui s’est imposée face au Brésil en quart de finale (2-1) puis face au Chili en demie (2-1) et enfin aux tirs au but face l’Espagne en finale des Jeux Olympiques de Sydney 2000.

À Tokyo 2020, le Cameroun ne sera pas présent dans les sports collectifs, mais voici la sélection des 12 athlètes qui formeront la délégation de Lions cet été à Tokyo.

LIRE AUSSI : Quand les Lions indomptables du Cameroun ont dominé les Jeux Olympiques

Boxe

Hommes

  • 69 kg : Albert Mengue Ayissi
  • 75 kg : Dieudonné Wilfried Seyi Ntsengue
  • +91 kg : Maxime Yengnong Njieyo

Haltérophilie

Femmes

  • 76 kg : Jeanne Gaëlle Eyenga Mbo’ossi
  • 87 kg : Clémentine Mekeugni Noumbissi

Judo 

Femmes

  • -70 kg : Arrey Sophina Ntui
  • +78 kg : Hortense Vanessa Mballa Atangana

Lutte

Femme

  • 53 kg : Joseph Emilienne Essombe Tiako

Natation

Hommes 

  • 50 m nage libre : Yves Charly Ndjoume Ehowe Epoh
  • 200 m nage libre : Emmanuel Esseme

Femme

  • 50 m nage libre : Elisabeth Milanesi Norah

Tennis de table 

Femme

  • Sarah Hanffou Nana

LIRE AUSSI : Sarah Hanffou, les JO pour développer le ping au Ghana