Loading...

La démarche inspirante d'Astou Ndour-Fall : Comment la star du basketball aide la nouvelle génération

En gagnant une médaille d'argent aux Jeux Olympiques ou en décrochant le titre WNBA, le basketball a changé la vie de la joueuse hispano-sénégalaise Astou Ndour-Fall. Maintenant, elle utilise son sport pour changer la vie des autres. 

5 min Par Chloe Merrell | Created 5 September 2022
Astou Ndour
(Photo de 2021 Getty Images)

Astou Ndour-Fall sait mieux que personne comment le sport peut influencer une vie.

Elle est née et a grandi à Dakar au Sénégal avant de quitter sa famille à seulement 14 ans pour poursuivre sa carrière de basketteuse en Espagne, du côté des Îles Canaries.

C'était un pari pour une joueuse aussi jeune, mais les qualités athlétiques qu'elle commençait à avoir le rendait intéressant.

En 2011, Astou Ndour-Fall a obtenu la nationalité espagnole, ce qui lui a offert la possibilité de représenter ce pays sur la scène internationale.

Avec son mètre 96 et des performances qui suivaient sur le terrain, la jeune star a rapidement attiré l'attention du monde entier.

Elle a joué un rôle important au sein de l'équipe espagnole qui a décroché la médaille d'argent à la Coupe du Monde FIBA U19 en 2011. Elle a terminé la compétition avec presque un double-double de moyenne. En 2013, elle a mené l'Espagne à un triplé historique lors du Championnat d'Europe U20. Cet exploit lui a permis de remporter le trophée de meilleure jeune joueuse de l'année 2013 décerné par la FIBA Europe.

Un an plus tard, la valeur de la joueuse qui évolue au poste de pivot a explosé.

Elle a gagné la médaille d'argent au Championnat d'Europe FIBA U20 avant d'être été draftée en WNBA par les San Antonio Stars (aujourd'hui Las Vegas Aces) avec le 16e choix de la draft 2014.

Astou Ndour-Fall a profité de cette possibilité de jouer aux États-Unis. Elle a participé aux saisons 2014 et 2016 avec San Antonio avant d'être transférée au Chicago Sky en 2017. En 2020, le Sky l'a envoyée aux Dallas Wings qui a rompu son contrat. L'Hispano-sénégalaise est alors retournée à Chicago en 2021 où elle a joué un rôle important dans la conquête du titre.

Entre ses expériences en WNBA, elle a aussi évolué en Europe pour plusieurs formations engagées en Euroligue ou Eurocoupe.

Depuis 2014, elle a porté les couleurs de 11 équipes dans cinq pays tout en gagnant quatre médailles internationales supplémentaires avec l'Espagne dont l'or à l'EuroBasket 2019.

Mais son plus grand succès a peut-être eu lieu en 2016 quand la blessure de Sancho Lyttle, une autre joueuse naturalisée espagnole, a permis à Astou Ndour-Fall de participer avec l'Espagne aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Elle a aidé son pays à remporter la première médaille olympique de son histoire en basketball femmes pour enrichir encore un peu plus sa collection personnelle.

Astou Ndour-Fall : créer des opportunités pour les générations futures

Après avoir tant voyagé à travers le monde et avec autant de titres à son palmarès, cela pourrait être facile de se reposer sur ses lauriers pour la joueuse de 28 ans.

Mais plutôt que de se contenter de ses succès, la championne WNBA 2021 cherche à rendre le sport qui a changé sa vie plus disponible pour les autres.

En décembre 2019, la médaillée olympique a lancé l'‘Association Astou Ndour AN45’ pour l'aider à remplir son objectif d'offrir la possibilité aux enfants nés au Sénégal de jouer au basketball mais aussi de comprendre l'importance des études et d'une bonne santé.

« Je me suis toujours dit que je devais aider les enfants » a dit Ndour-Fall à la Fondation FIBA. « Alors c'est ce que je fais maintenant à chaque fois que je rentre au Sénégal parce qu'à leur âge, je n'étais pas dans une situation confortable. C'était très difficile et encore plus en tant que fille. »

« Ici, quand une fille fait du sport, il y a une tendance à dire que le sport et les études sont pour les garçons. Vous devez rester à la maison, cuisiner et être une femme au foyer. »

« C'est le passé et on veut montrer que le basketball peut changer la vie d'une petite fille. Cela va leur donner plus de pouvoirs et plus de responsabilités comme ça elles pourront être des exemples pour la génération suivante. »

En juillet dernier, Astou Ndour-Fall, qui a renoncé à la saison WNBA 2022, a aidé son association à organiser son premier évènement : un stage de trois jours qui a accueilli 60 participants dont 35 filles.

L'objectif de la native de Dakar de rendre son sport plus inclusif est même allé encore plus loin avec la participation de joueurs de basket-fauteuil.

« Malheureusement, les joueurs de basket-fauteuil ne sont jamais invités aux stages ou personne ne suit leurs championnats, même s'ils sont professionnels. Alors, j'ai aussi voulu montré qu'ils font partie des nôtres », a expliqué Ndour-Fall à la Fondation FIBA.

Après le succès de son premier stage, la MVP de l'EuroBasket femmes 2019 est déjà concentrée sur ce qu'elle va pouvoir faire par la suite.

« On pense déjà au prochain stage de basketball Astou Ndour », a-t-elle écrit sur les réseaux sociaux dès la fin du premier. Cette déclaration prouve que son engagement pour la prochaine génération ne fait que commencer.

Ajoutez-les à vos favoris
Astou NDOURAstou NDOUR
BasketballBasketball
EspagneESP
Plus de

You May Like