Le Français Anthony Jeanjean « idéalement placé » avant la finale

Anthony Jeanjean, le rider français de BMX Freestyle, estime être idéalement placé pour la finale de dimanche après avoir terminé quatrième des qualifications samedi 31 juillet.

Photo de Photo de Laurence Griffiths/Getty Images

Samedi 31 juillet, le Français Anthony Jeanjean a terminé quatrième des qualifications du BMX freestyle, une position stratégique, selon lui, qui le place dans les meilleures conditions pour la finale dimanche.

Dans cette discipline, nouvelle venue aux Jeux Olympiques, les départs en finale sont donnés dans l'ordre inverse du classement des qualifications, ce qui permet aux riders les mieux placés d'observer les autres et d'adapter leurs runs aux résultats de leurs adversaires.

« On avait décidé de ne pas tout donner aujourd'hui, on avait fait le choix stratégique de me positionner haut dans le classement mais pas dans le top trois, pour être dans un bon ordre de passage pour demain, on a réussi », s'est félicité Jeanjean, qui s'élancera en sixième position des neuf pilotes en compétition.

Être quatrième permet selon lui « de voir ce qu'il se passe d'abord, de pouvoir adapter en fonction, tout en n’étant pas trop haut pour ne pas subir ce qui va se passer, et aussi de mettre un peu de pression aux gars qui vont passer juste après », a-t-il expliqué.

Pour lui, gagner les qualifications n'est pas un avantage lors de la finale : « Si tout le monde réussit et met la barre très haut, ça met une pression monstre sur le dernier », dit-il.

Le champion d'Europe, qui s'entraîne au pôle France de Montpellier, a donc gardé quelques "tricks" (figures acrobatiques) sous la pédale : « On avait décidé de ne pas tout montrer » aux qualifications, dévoile-t-il, « mais j'ai essayé aux entraînements tout ce que j'ai prévu de faire en finale, et tout s'est bien passé ».

Si les femmes avaient ouvert le bal samedi dans le parc des sports urbains de Tokyo, Jeanjean s'est élancé en premier chez les messieurs, devenant pour l'histoire le premier rider masculin de BMX freestyle à participer à des Jeux Olympiques.

« J'étais un peu stressé pour mon premier passage », a-t-il avoué. « C'est historique pour nous de participer aux Jeux Olympiques. »

Étant donné que seuls neuf riders participent aux Jeux (chez les femmes comme chez les hommes), aucun n’est éliminé après la première journée et tous les concurrents restent en lice pour les médailles. Aucune Française n'était qualifiée pour les Jeux, mais il y a une Suissesse : Nikita Ducarroz.

Avec l’AFP

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité