Clarisse Agbegnenou et Samir Aït Saïd vont mener la délégation française aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Clarisse Agbegnenou et Samir Aït Saïd ont été élus porte-drapeaux de la France pour la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, en 2021. Ce couple inédit va mener la délégation française au Stade olympique de Tokyo le 23 juillet prochain. Sandrine Martinet et Stéphane Houdet ont été élus porte-drapeaux pour les Jeux Paralympiques, qui débutent le 24 août prochain. 

Photo de Photo de Laurence Griffiths/Getty Images

À 100 jours du début des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en 2021, ils étaient 12 candidats. À moins de trois semaines de la cérémonie d'ouverture des JO, ils sont désormais deux élus : Clarisse Agbegnenou et Samir Aït Saïd seront les porte-drapeaux de la délégation tricolore. Ils ont été élus pour mener l'équipe de France olympique lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux qui aura lieu le 23 juillet au Stade olympique de Tokyo.

La judokate et le gymnaste ont obtenu les faveurs des 72 « ambassadeurs » qui représentaient les 36 fédérations olympiques françaises lors d'un vote. L'annonce de leur élection a été faite sur le plateau de France 2 ce lundi 5 juillet. « Ça me porte. Je pense qu'avec Samir Aït Saïd, on va emmener de la joie et de la bonne humeur », a d'emblée annoncé la quintuple championne du monde de judo.

Une ligne de plus au palmarès de Clarisse Agbegnenou

Avant de viser l'or olympique, le seul titre qui lui manque, Clarisse Agbegnenou va mener la délégation tricolore pendant la cérémonie d'ouverture des Jeux de Tokyo. Médaillée d'argent aux JO de Rio, la combattante de 28 ans possède un des plus beaux palmarès du judo mondial.

En tête du classement IJF dans la catégorie des -63 kg, elle est cinq fois championne du monde et cinq fois championne d'Europe. Depuis sa défaite en finale des Jeux de Rio face à la Slovène Tina Trstenjak, elle n'a perdu que six fois sur le circuit mondial.

Cet incroyable palmarès lui a permis d'être plébiscitée par ses pairs. Elle sera la quatrième femme française à être porte-drapeau aux Jeux Olympiques d'été. Mais elle ne sera pas seule. Pour la première fois de l'histoire, le CIO a autorisé les Comités Nationaux Olympiques à désigner un couple d'athlètes.

À LIRE AUSSI : Cinq choses à savoir sur Clarisse Agbegnenou

« J'ai envie d'écrire une nouvelle page »

En portant le drapeau français à Tokyo 2020, Samir Aït Saïd va revenir sur la scène olympique par la grande porte. En 2016, prétendant à une médaille, il était qualifié pour la finale des anneaux quand il a été victime d'une double fracture tibia-péroné lors des qualifications du saut de cheval.

Sa grave blessure avait marqué les esprits. Mais elle n'a pas stoppé sa progression. Aux Championnats du monde 2019, le gymnaste français a gagné une médaille de bronze aux anneaux. Une performance qu'il va tenter de reproduire cet été, à 31 ans, aux Jeux de Tokyo. « J'ai envie d'écrire une nouvelle page avec une médaille olympique et avec ce qu'il vient de se passer, en étant porte-drapeau, ce n'est que du bonheur », a réagi le champion d'Europe 2013 sur le plateau de France 2.

Nomination historique pour la gymnastique, une habitude pour le judo

Ces deux athlètes succèdent à Teddy Riner. Et ils vont pouvoir compter sur ses conseils pour gérer les missions qui accompagnent cette désignation. Porte-drapeau tricolore à Rio 2016, le judoka défilera derrière Clarisse Agbegnenou et Samir Aït Saïd à Tokyo avant de viser un troisième titre olympique consécutif.

Avant lui, des athlètes comme Jackson Richardson, Marie-José Pérec ou Jean-François Lamour avaient endossé cette responsabilité. Mais aucun gymnaste. Samir Aït Saïd sera le premier de l'histoire à porter le drapeau français aux Jeux Olympiques d'été.

Chez les judokas, avant Clarisse Agbegnenou et Teddy Riner, David Douillet (Sydney 2000) et Angelo Parisi (Los Angeles 1984) avaient eu le droit de mener l'équipe de France olympique.

À LIRE AUSSI : l'histoire des porte-drapeaux français aux Jeux Olympiques d'été

Sandrine Martinet et Stéphane Houdet porteront les drapeaux français aux Jeux Paralympiques

Lors de cette même soirée, les porte-drapeaux français pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 ont également été élus. C’est la judoka triple médaillée paralympique Sandrine Martinet et le quadruple médaillé paralympique en tennis fauteuil Stéphane Houdet qui ont été élus pour mener la délégation française lors de la cérémonie d’ouverture, qui aura lieu le 24 août prochain.

Ces porte-drapeaux ont été désignés à l'issue d'un vote dont le grand public pouvait participer sur Internet, du 11 au 30 juin.

C’est aux Jeux Paralympiques d’Athènes 2004 que Martinet a remporté sa première médaille, avec l’argent. Elle a ensuite réitéré cette performance à Beijing 2008, avant de finalement remporter l’or à Rio 2016.

Du côté de Stéphane Houdet, il a d’abord remporté l’or en double à Beijing 2008 au côté de Michaël Jeremiasz, puis remporté l’argent en simple à Londres 2012 ainsi que le bronze en double, toujours avec Jeremiasz. Puis c’est avec Nicolas Peifer qu’il a de nouveau remporté l’or en double à Rio 2016.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici