À quoi peut-on s'attendre aux Jeux de Tokyo 2020 ?

Voici tout ce que vous devez savoir sur les JO au Japon, qui débutent officiellement ce vendredi 23 juillet avec la cérémonie d'ouverture.

Photo de Photo de Matthias Hangst/Getty Images

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 débutent ce 23 juillet 2021 avec la cérémonie d'ouverture, qui débute à 20h (heure locale). Du 23 juillet au 8 août, des médailles seront à pourvoir dans 339 épreuves, dans 33 sports comprenant 46 disciplines.

La capitale japonaise accueille une édition des JO pour la deuxième fois après celle de 1964.

Alors à quoi pouvez-vous vous attendre lors de ces Jeux, reportés d’un an en raison de la pandémie de COVID-19 ?

Voici votre guide complet. Tous les horaires sont indiqués en heure locale au Japon.

Où trouver le programme de Tokyo 2020 ?

Tout au long des Jeux, vous trouverez des informations ici : programme olympique.

Découvrez les résultats, explorez la liste de tous les athlètes présents aux Jeux et apprenez-en plus sur les Comités nationaux olympiques (CNO) prenant part à Tokyo 2020.

Quelles stars des JO peuvent entrer dans l’histoire ?

Le sprinteur Usain Bolt et le nageur Michael Phelps ont beau avoir pris leur retraite sportive, plusieurs Olympiens ont la possibilité d’entrer dans l’histoire cette année. En voici certains et certaines.

GettyImages-591464872
Photo de Photo de Clive Brunskill/Getty Images

Simone Biles (USA), gymnastique

La plus grande gymnaste au monde a remporté quatre médailles d’or et une de bronze à Rio 2016 et espère devenir la première femme à décrocher deux titres coup sur coup en concours général depuis Vera Caslavska en 1968.

Olympic champion Teddy Riner of France reacts after winning the Men's +100kg Judo final match on Day 7 of the Rio 2016 Olympic Games. 
Photo de 2016 Getty Images

Teddy Riner (France), judo

Le décuple champion du monde va disputer l’épreuve des +100 kg en tant que double champion olympique en titre (2012 et 2016). Invaincu pendant près d’une décennie, avec 154 victoires de rang jusqu’en février 2020, le Teddy Riner se voit bien décrocher un troisième titre olympique chez les poids lourds, ce qui n’a jamais été accompli auparavant.

Katie_Ledecky_1622045275206.jpg
Photo de 2016 Getty Images

Katie Ledecky (USA), natation

Il serait surprenant de voir Katie Ledecky ne pas ajouter d’autres médailles aux six qu’elle a déjà remportées en trois éditions des JO. La nageuse de 24 ans devrait disputer six épreuves, dont le 1500 m féminin qui fait ses débuts olympiques. Ledecky est quasiment imbattable dans cette épreuve dont elle détient le record du monde, entre autres.

Kevin Mayer
Photo de Photo de Maja Hitij/Getty Images

Kevin Mayer (FRA), décathlon

Le recordman du monde du décathlon tentera de décrocher l'or à Tokyo 2020, après avoir remporté l'argent à Rio 2016, derrière l'Américain Eaton. Kevin Mayer n'a pas pu terminer de décathlon pendant deux ans, mais il est parvenu à réaliser les minima sans difficultés en décembre dernier à La Réunion, devenant même champion d'Europe de l'heptathlon en salle en 2021.

GettyImages-827731986
Photo de 2017 Getty Images / lexander Hassenstei

Marie-Josée Ta Lou (Côté d'Ivoire), athlétisme

La sprinteuse ivoirienne Marie-Josée Ta Lou avait manqué le podium pour quelques millièmes de secondes à Rio 2016 sur 100 m (4e) et pour 27 dixièmes de secondes sur 200 m (4e). Un an plus tard lors des Championnats du monde 2017, l'athlète de 32 ans a remporté l'argent sur ces deux distances. Elle entrera dans le Stade olympique de Tokyo avec la ferme intention de remporter une médaille olympique.

GettyImages-1313096830
Photo de 2021 Getty Images

Eliud Kipchoge (Kenya), athlétisme

Eliud Kipchoge est devenu le premier homme à courir un marathon en moins de deux heures en 2019. À Tokyo, s’il parvient à défendre son titre, il sera la troisième personne de l’histoire à remporter le marathon olympique deux fois de suite après l’Éthiopien Abebe Bikila (1960, 1964) et l’Est-Allemand Waldemar Cierpinski (1976, 1980).

Allyson Felix at the 4 x 400 meter Relay in Rio 2016
Photo de 2016 Getty Images / Patrick Smith

Allyson Felix (USA), athlétisme

Allyson Felix va disputer sa cinquième (et dernière) édition des Jeux Olympiques. La sprinteuse américaine compte déjà six médailles d’or olympiques à son palmarès et trois d’argent, ce qui fait d’elle la femme la plus titrée de l’histoire en athlétisme. Si elle en remporte une autre, elle égalera le record de Carl Lewis pour un athlète américain.

Uchimura Kohei
Photo de 2021 Getty Images

UCHIMURA Kohei (Japon), gymnastique

UCHIMURA Kohei, triple champion olympique, participe à ses quatrièmes Jeux. Surnommé « le roi Kohei » après être devenu le premier gymnaste homme en 44 ans à conserver son titre au concours général, le Japonais ne défendra pas son titre à domicile. Au lieu de cela, il vise un premier sacre olympique à la barre fixe, la seule épreuve à laquelle il participera.

Nafi Thiam, Belgique
Photo de Photo d’Adam Nurkiewicz/Getty Images

Nafissatou Thiam (Belgique), heptathlon

Après avoir décrocher le titre olympique aux Jeux Olympiques de Rio 2016, l'athlète belge Nafissatou Thiam tentera de réaliser le doublé à Tokyo 2020. Seule l'Américaine Jackie Joyner-Kersee avait réussi à gagner deux titres olympiques consécutifs en heptathlon (Séoul 1998 et Barcelone 1992).

Les nouveaux sports et nouvelles stars des Jeux

Surf

Les plus grands noms du surf vont se rendre sur la plage de Tsurigasaki pour tenter de décrocher les premières médailles olympiques du sport. Si l’on en croit l’histoire moderne du surf, les meilleurs surfeurs pro seront probablement Australiens ou Américains, mais attention aussi aux Brésiliens.

La compétition a lieu sur quatre jours, selon les vagues. Les deux meilleurs surfeurs de chaque série se qualifient pour le tour suivant. Ceux qui ne terminent pas aux deux premières places disputeront un tour de repêchage pour décider des qualifiés aux tours suivants, jusqu’aux finales.

Sky Brown of Great Britain competes in Minneapolis, Minnesota. 
Photo de 2019 Getty Images

Skateboard

Au total, deux catégories sont disputées, chez les hommes et chez les femmes : le street et le park.

Nyjah Huston et Leticia Bufoni font partie des skateurs street à surveiller. Les Français Aurélien Giraud et Vincent Milou auront aussi leur mot à dire, surtout le premier qui a remporté le Dew Tour en 2019. Charlotte Hym sera la représentante française.

L’épreuve de park a lieu sur un parcours en creux avec une série de courbes techniques. Madeleine Larcheron et Vincent Matheron tenteront de faire bonne impression. La Britannique Sky Brown, qui a fêté ses 13 ans quelques semaines avant d’entrer dans le Parc de sports urbains d’Ariake, sera l’une des concurrentes les plus jeunes de l’épreuve féminine.

Janja Garnbret of Slovenia competes in Hachioji, Tokyo, Japan.
Photo de 2019 Getty Images

Escalade sportive

Les toute premières médailles de l’escalade sportive seront remises à Tokyo dans les épreuves combinées. Chez les hommes comme chez les femmes, 20 athlètes participeront aux trois disciplines de l’escalade : vitesse, bloc et difficulté.

La Slovène Janja Garnbret, sextuple championne du monde, sera l’une des grimpeuses à surveiller. Les Françaises Anouck Jaubert et Julia Chanourdie espèrent la challenger.

Du côté des hommes, le Tchèque Adam Ondra est l’un des grands favoris. Il fut le premier à grimper une voie 9C+, la plus difficile au monde, sur la fameuse formation « Silence » en Norvège. Les frères français Mickaël et Bassa Mawem savent ce qu’ils leur restent à faire.

Karaté

Le Nippon Budokan, l’antre spirituel des arts martiaux traditionnels japonais, va accueillir la première compétition de karaté aux Jeux Olympiques.

Six épreuves de kumite, sous la forme de combats en face à face, seront disputées à Tokyo 2020, trois féminines et trois masculines, dans différentes catégories de poids : 67 kg, 75 kg, +75 kg chez les hommes et 55 kg, 61 kg, +61 kg chez les femmes.

Il y aura aussi deux compétitions de kata – une pour les femmes, une pour les hommes – où les deux adversaires réalisent des mouvements de démonstration tour à tour.

Baseball/softball

Le Baseball et le softball font leur retour aux Jeux Olympiques pour la première fois depuis Beijing 2008.

Le Japon sera favori pour le titre dans les deux sports et pourra s’inspirer de la dernière finale du softball. Les États-Unis avaient été sacrés lors des trois éditions précédentes et se sont qualifiés pour la finale 2008, portant leur série à 22 victoires de suite.

The 2020 Tokyo Olympic Games include BMX Freestyle Park in their programme, for the first time in the competition's history. 
Photo de 2013 Getty Images

Des sports connus, mais de nouvelles disciplines

Un certain nombre de sports proposeront de nouvelles disciplines ou épreuves à l’occasion de Tokyo 2020, et ce pour attirer un public plus jeune ou pour favoriser la parité aux Jeux Olympiques.

En basketball, par exemple, les équipes pourront disputer une toute nouvelle compétition en 3x3.

Le BMX freestyle est une nouvelle discipline du cyclisme aux Jeux tandis que le madison a été réintégré au programme du cyclisme sur piste.

La natation propose trois nouvelles disciplines : le 1500 m nage libre féminin, le 800 m nage libre masculin et le 4 x 100 m quatre nages mixte.

Un autre relais mixte s’ajoute au programme de l’athlétisme : le 4 x 400 m mixte.

En tir, trois nouvelles épreuves par équipes mixtes vont avoir lieu : fosse olympique mixte, 10 m carabine à air mixte et 10 m pistolet à air mixte.

Le tir à l’arc proposera aussi une nouvelle compétition par équipes mixtes.

Olympic Stadium - restart