200 m nage libre femmes : Titmus se pare encore d'or

L'Australienne a remporté le titre devant Siobhan Bernadette Haughey (Hong Kong) et la Canadienne Penny Oleksiak. Katy Ledecky prend la 5e place.

Photo de Photo de Clive Rose/Getty Images

Le podium du 200 m nage libre femmes

Impressionnante, Ariarne Titmus a remporté une nouvelle médaille d'or aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Après son titre en 400 m nage libre lundi, l'Australienne a triomphé ce mercredi 28 juillet 2021 en 200 m nage libre au centre aquatique de Tokyo.

Elle a devancé Siobhan Bernadette Haughey (Hong Kong) et la Canadienne Penny Oleksiak.

À LIRE AUSSI - 400 m nage libre : Titmus triomphe, Ledecky se contente de l'argent

Un finish de folie

Une fois de plus, Ariarne Titmus a su triompher au finish. Partie en douceur, encore troisième à 50 m de l'arrivée, la nageuse australienne de 20 ans a accéléré de manière irrésistible pour établir un nouveau record olympique (1 min 53 sec 50).

Siobhan Bernadette Haughey, 23 ans, déjà la première nageuse de Hong Kong à disputer en 2019 la finale d'un Mondial, a poursuivi sa progression et abaissé son record de près d'une seconde pour nager en 1:53.92, nouveau record d'Asie.

La Canadienne Penny Olaksiak, après un départ canon et avoir longtemps mené la course, termine elle en 1 min 54 sec 70. Katie Ledecky finit 5e (1:55.21), sans avoir jamais pu se mêler à la lutte.

Encore un duel Titmus - Ledecky à venir ?

Si Ariarne Titmus a offert à la natation ses courses les plus spectaculaires depuis le début des Jeux, notamment grâce à son finish sans équivalent, son avènement est tout sauf une surprise.

La native de la Tasmanie, installée à Brisbane, avait déjà battu Ledecky sur 400 m lors des Mondiaux-2019 de Gwangju et détenait avant les Jeux les deux meilleures marques de l'année sur 200 comme sur 400 m, titillant les deux records du monde.

Ariarne Titmus repartira jeudi soir à l'assaut du 800 m, distance sur laquelle Ledecky apparaît encore bien supérieure.

Un record pour Penny Oleksiak

Avec sa médaille de bronze, Penny Oleksiak est entrée dans l'histoire du sport canadien. Aux Jeux Olympiques d'été, aucun athlète de son pays n'a réussi à gagner autant de médailles qu'elle !

Elle en a désormais six. Le bronze en 200 m nage libre et l'argent en 4x100 m à Tokyo 2020 sont venus s'ajouter à l'or en 100 m nage libre, l'argent sur 100 m papillon et le bronze sur 4x100 m et 4x200 m à Rio 2016. Ce total lui permet de dépasser Lesley Thompson-Willie et Phil Edwards.

La nageuse n'a que 21 ans et encore des occasions de faire mieux. Dès cette semaine, elle va notamment défendre son titre sur 100 m nage libre.

Avec AFP

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici