Gabriel MEDINA

Brésil BRA

Surf

  • Année de naissance
    1993

Biographie

Gabriel MEDINA

Gabriel Medina est le Brésilien qui domine le surf mondial.

Né à Sao Sebastiao, Medina est double champion de la World Surf League (WSL), mais surtout l’un des surfeurs les plus populaires de sa discipline. Fort de ses 8,7 millions de followers sur Instagram, il est la star incontestée de la nouvelle génération de surfeurs.

Dans les faits, Medina a connu un chemin long et tortueux depuis ses humbles débuts. Il monte sur une planche pour la première fois à l’âge de huit ans, suite au divorce de ses parents. Charlao, son beau-père, est un surfeur amateur qui partage sa passion de dompter des vagues sur l’océan à Medina.

La carrière en compétitions de Medina est tout simplement bluffante. Dès ses 11 ans, il remporte le Rip Curl Grom Search et enchaîne par de nombreux titres amateurs, régionaux et nationaux. En 2011, du haut de ses 17 ans, Medina devient le plus jeune surfeur brésilien à accéder au WSL Championship Tour (CT). Bien qu’il n’intègre le circuit qu’à la mi-saison, il démontre immédiatement son potentiel et termine son exercice de rookie avec deux victoires au compteur. Un record.

Ce surfeur de haut-vol, acrobatique et souriant, n’est pas du genre à plaisanter sur les vagues, lui qui marque l’histoire en 2014 en devenant le premier champion du monde brésilien de surf. Durant les trois années suivantes, il figure dans le trio tête avant, en 2018, de retrouver sa couronne mondiale.

Le sacre de Medina en 2014 est considéré comme le déclencheur de la "Tempête Brésilienne". Si le surf était autrefois un sport dominé par deux nations, l’Australie et les États-Unis, l’explosion au plus haut-niveau de Medina change la donne. Aujourd’hui, un tiers des participants au CT est originaire du Brésil.

Depuis le début de la saison 2021, le double champion du monde est au sommet de son art. Actuellement en tête du Tour 2021, il devance ses compatriotes Ítalo Ferreira (2) et Filipe Toledo (3) grâce à trois secondes places et deux victoires.

La scène olympique, que le surf s’apprête à découvrir, ne risque pas d’effrayer celui qui compte parmi ses meilleurs amis la superstar du football Neymar. Si une chose est sûre, c’est que le Brésil espère que sa star du surf y répondra présente.