Tokyo 2020 : des œuvres créées pour symboliser la reprise illustrent le pouvoir de guérison du sport

Afin de commémorer le lien durable qui existe entre les régions frappées par le tremblement de terre de 2011 au Japon et le reste du monde, et illustrer le pouvoir de guérison du sport, le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 a dévoilé aujourd'hui trois sculptures. 

Créées par des étudiants de l'Université des arts de Tokyo, ces œuvres ont été inspirées par le concept des "Jeux de la relance et de la reconstruction" de Tokyo 2020. Elles portent des messages d'étudiants d'Iwate, de Miyagi et de Fukushima – les trois régions les plus touchées par le tremblement de terre – exprimant leur gratitude pour l'aide reçue par leurs préfectures à la suite de la catastrophe, ainsi que leur soutien aux athlètes participant aux Jeux de Tokyo 2020.

En outre, un stand spécial "Jeux de la relance et de la reconstruction" a été ouvert aujourd'hui au Centre Principal de Presse de Tokyo 2020. Il met en évidence la manière dont les trois préfectures se sont remises du tremblement de terre, ainsi que certaines des initiatives liées aux Jeux de Tokyo 2020 visant à soutenir leurs efforts de relance.

Pendant les Jeux de Tokyo 2020, les œuvres seront installées près du stade olympique et seront déplacées dans les trois préfectures d'ici à la fin de l'année.

Recovery Monuments Tokyo 2020

Sur les conseils et en coopération avec le Comité International Olympique (CIO), le projet a commencé début 2019, avec des étudiants de premier cycle de l'Université des arts de Tokyo – une institution qui a vu passer de nombreux jeunes artistes talentueux – qui ont réfléchi à plusieurs idées pour concevoir ces sculptures. L'œuvre "Diamond" a été créée pour les préfectures d'Iwate et de Miyagi, tandis que la structure "Face-in-the-hole" a été conçue pour la préfecture de Fukushima. L'œuvre "Face-in-the-hole" s'inspire des célèbres passe-têtes que l'on trouve habituellement dans les attractions touristiques du monde entier.

À l'été 2019, un atelier a été organisé au cours duquel les élèves des collèges et des lycées d'Iwate, de Miyagi et de Fukushima ont été invités à voter sur les trois derniers modèles en compétition, afin de déterminer lequel représenterait leur préfecture et à rédiger des messages à laisser sur les œuvres. Les élèves ont déclaré que cette expérience leur avait donné le sentiment de faire partie des Jeux à venir et qu'elle apporterait de l'énergie à leurs préfectures.

"Je suis très heureuse de participer aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 grâce à la conception de ces œuvres", a déclaré Aiko Sanjo, une élève de troisième année du lycée Asakareimei dans la préfecture de Fukushima, qui a laissé le message suivant : "Dessinons plus loin".

Recovery Monuments Tokyo 2020

Et d'ajouter : "J'ai rédigé ce message dans l'espoir que les citoyens du monde entier puissent faire de leurs rêves une réalité. J'espère sincèrement que les athlètes réaliseront leurs rêves et que les habitants des zones sinistrées iront de l'avant avec l'espoir de la reconstruction."

Reflétant l'importance de la durabilité pour Tokyo 2020, et son concept de durabilité "Be better, together – For the planet and the people" ("Soyez meilleurs, ensemble – pour l'humanité et la planète"), les trois sculptures, de deux mètres de haut chacune, ont été créées à partir d'aluminium recyclé provenant des unités de logement temporaires installées après le tsunami de 2011 afin d'aider les personnes qui s'étaient retrouvées sans toit. Ainsi, les œuvres ont pour ambition de transformer les vestiges de la catastrophe de 2011 en symboles de durabilité et d'espoir pour l'avenir.

Les athlètes en lice aux Jeux de Tokyo 2020 pourront également apporter leur pierre à l'édifice. Leurs signatures seront en effet moulées sur des plaques, lesquelles seront ensuite apposées sur les œuvres comme un souvenir durable des Jeux. La première plaque portera la signature du président du CIO, Thomas Bach, exprimant un message de gratitude et d'inspiration de la part du monde entier aux trois régions frappées par la catastrophe.

Recovery Monuments Tokyo 2020

Après la manifestation, les sculptures seront déplacées du stade olympique et exposées de manière permanente dans les trois préfectures afin de montrer le pouvoir du sport comme un héritage des Jeux de Tokyo 2020 pour les générations futures. Elles seront respectivement installées dans le centre d'échange culturel de la ville d'Otsuchi, à Iwate, dans le parc d'athlétisme de Miyagi, à Miyagi, et dans le centre d'entraînement national J-Village, à Fukushima – le point de départ du relais de la flamme olympique des Jeux de Tokyo 2020.

Actualités liées

Prev
Next
  • Olympic Village Tokyo 2020 Tokyo 2020
    Le village olympique accueille les premiers athlètes
  • Tokyo 2020
    Tokyo 2020 : Le rapport de suivi sur la durabilité met l'accent sur la sécurité, l'égalité des genres et le changement climatique
  • Tokyo 2020
    Les artistes olympiens en résidence interprètent les valeurs olympiques au travers d’une série d’œuvres d’art créées pour l’Agora olympique
back to top