Réflexions sur Tokyo 2020 alors que les Jeux arrivent à mi-parcours

Des moments historiques et un engagement record ont marqué la première moitié des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, alors que l'attention du monde entier est tournée vers le sport et les prouesses réalisées sur les sites japonais.

©2021 Getty Images

Revenant sur les Jeux alors qu’ils arrivent à mi-parcours ce week-end, Christophe Dubi, directeur exécutif des Jeux Olympiques au Comité International Olympique, a déclaré lors du point de presse quotidien à Tokyo : "Le sport a-t-il jamais été aussi beau ? La barre a été placée très haut avec vous [Tokyo 2020] et votre équipe... Chaque fois que nous nous rendons sur place [sur les sites], c'est vraiment fabuleux."

Volunteers © IOC/ Ubald Rutar

Notant l'intérêt massif pour les Jeux sur les plateformes numériques et linéaires, Christophe Dubi a ajouté : "L'engagement pour ces Jeux est phénoménal. L'engagement signifie que les gens ne se contentent pas de recevoir des informations, mais qu'ils participent activement. L'engagement signifie que les Jeux appartiennent à tout le monde.

Au final, les brillantes histoires sont celles qui nous inspirent, quel que soit l’âge des athlètes, quelles que soient leurs origines, quels que soient leurs résultats. Ce sont des histoires d'athlètes, encore et encore. Voilà ce que sont les Jeux."

Team USA ©2021 Getty Images

Plus de fans que jamais connectés aux Jeux Olympiques

Au 31 juillet, plus de 130 des 339 épreuves étaient terminées, impliquant environ 9 000 des plus de 11 000 athlètes attendus aux Jeux.

Quatorze médailles d’or, 13 d’argent et 12 de bronze ont été remises à des athlètes ayant reçu une bourse de la Solidarité Olympique, dont bénéficient actuellement 836 athlètes participant aux Jeux de Tokyo 2020.

Turkmenistan’s Polina Guryeva (L) San Marino’s Alessandra Perilli (R) - ©2021 Getty Images

Quelque 205 CNO et l'équipe olympique des réfugiés participent aux Jeux cette année. Parmi ceux-ci, deux pays ont remporté jusqu’ici leurs premières médailles : la Turkmène Polina Guryeva a décroché l'argent en haltérophilie femmes, tandis qu'Alessandra Perilli, de Saint-Marin, a remporté le bronze au tir dans l’épreuve de la fosse olympique.


L'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO compte 29 athlètes qui participeront en tout à 12 sports. Sur ces athlètes réfugiés, 21 ont déjà concouru et huit autres attendent leur tour.

Italo Ferreira of Team Brazil surfs during the the mens semi-final on day four of the Tokyo 2020 Olympic Games Italo Ferreira - ©2021 Getty Images

Cinq nouveaux sports ont été ajoutés au programme de Tokyo 2020 afin de toucher un public plus urbain et plus jeune. Il s'agit du baseball/softball, du skateboard, du karaté, de l'escalade et du surf. La première médaille d'or dans ces sports, qui ont été choisis par le comité d'organisation de Tokyo 2020, a été remise au héros local, le Japonais HORIGOME Yuto, dans l'épreuve du street en skateboard.

Actualités liées
Prev
Next
  • Tokyo 2020

    Plus de fans que jamais connectés aux Jeux Olympiques

  • Tokyo 2020

    Les épreuves mixtes : un signe d'innovation et de plus grande diversité des sexes à Tokyo 2020

  • Tokyo 2020

    Les partenaires olympiques mondiaux affichent leur soutien aux athlètes en lice aux Jeux de Tokyo 2020

  • Tokyo 2020

    Nouvelles Directives du CIO pour une représentation égalitaire, équitable et inclusive des genres dans le sport à Tokyo

back to top