Les FI et les CNO soutiennent activement la lutte contre les manipulations de compétitions aux Jeux de Tokyo 2020

Au cours des derniers mois, les Fédérations Internationales (FI) et les Comités Nationaux Olympiques (CNO) du monde entier ont travaillé en étroite coopération avec le Comité International Olympique (CIO) afin de garantir l'équité des compétitions aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Jordan NOC integrity expert Sawsan Qaddoumi briefing the NOC's Olympic delegation (1 July 2021).

Ils ont notamment proposé diverses activités afin de sensibiliser les athlètes et les membres de leur entourage au risque de manipulation des compétitions : organisation de webinaires et de séances d'information individuelles ; promotion du programme d'apprentissage en ligne du CIO et de sa campagne "PRENDRE LA BONNE DÉCISION" ; recours aux athlètes ambassadeurs ; et distribution de matériel éducatif comme le Code de conduite.

Aperçu des activités des CNO

Avec le soutien de l'unité du Mouvement olympique sur la prévention des manipulations de compétitions, un grand nombre de CNO ont organisé des séances spéciales pour leurs délégations olympiques respectives afin de les informer des règles en vigueur et de les rendre attentifs à certaines situations.

L’unité du Mouvement olympique sur la prévention des manipulations de compétitions a aidé le CNO d’Albanie à organiser une séance de formation pour sa délégation en vue des Jeux de Tokyo 2020.

Les athlètes ambassadeurs ont été très souvent associés à ces activités, la communication entre pairs se révélant très fructueuse. Ainsi, le CNO du Botswana a demandé à l'athlète ambassadeur Moses Jones (karaté) d'informer sa délégation olympique lors d'un atelier en ligne expliquant comment empêcher les manipulations de compétitions. En d'autres occasions, les séminaires ont été animés par les experts en intégrité des CNO ou les chefs de mission.

L’experte en intégrité du CNO portugais, Joana Goncalves, expliquant les directives et règles clés sur la prévention des manipulations de compétitions lors de la réunion consacrée à la mission olympique (5 juillet 2021).

Les CNO ont également réfléchi à d'autres moyens d'échanger avec leurs délégations olympiques. Le CNO des États-Unis, par exemple, a conçu une application pour Tokyo 2020, laquelle comprend le programme d'enseignement en ligne et des vidéos éducatives sur le sujet. Le chef de mission du CNO mexicain a quant à lui organisé une séance de formation individuelle avec chacun des membres de la délégation mexicaine, lesquels recevront également un bracelet pour les Jeux assurant la promotion des valeurs olympiques et de la lutte contre les manipulations de compétitions. Le CNO autrichien a inscrit une séance de sensibilisation à la prévention des manipulations de compétitions au programme des journées de distribution de ses tenues de sport début juillet, ce qui lui a permis d'entrer en contact avec tous les membres de sa délégation olympique.

Séance d’information sur la prévention des manipulations de compétitions organisée par le CNO de Zambie pour sa délégation olympique (30 juin 2021)

Les FI en action

Dans le même temps, l'unité du Mouvement olympique sur la prévention des manipulations de compétitions a travaillé en étroite coopération avec les FI et leurs athlètes ambassadeurs afin d'empêcher les manipulations de compétitions aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. L'ambassadrice Telma Monteiro du Portugal a ainsi organisé une séance d'information pour les athlètes et les membres de leur entourage lors du Grand chelem de judo à Kazan, Russie, en mai, déclarant à cette occasion : "Je pense que le plus gros problème est le manque d'information. Informer les athlètes peut véritablement les aider à ne pas être impliqués dans des situations préjudiciables à l'avenir."

Toujours en mai, la Fédération Internationale de Natation (FINA) a programmé pour les athlètes et les membres de leur entourage un webinaire auquel ont participé les ambassadeurs Diego Castillo, du Panama, et Jian Ying Koh, de Singapour. Cet atelier en ligne était ouvert à tous ; 760 personnes l'ont suivi en direct sur la plateforme d'apprentissage de la FINA.

En juin, des séances d'information identiques ont été organisées pour les entraîneurs et les arbitres de World Taekwondo, ainsi que pour les officiels techniques de l'Union Cycliste Internationale (UCI), de World Rugby et de World Skate.

Pendant les Jeux, l'unité du Mouvement olympique sur la prévention des manipulations de compétitions reste en contact avec les FI, tout en surveillant les paris placés sur toutes les épreuves olympiques.

Briefing organised by FINA in May. Briefing organised by FINA in May.
Actualités liées
Prev
Next
  • Tokyo 2020

    La commission exécutive et la commission des athlètes du CIO discutent des derniers préparatifs pour les Jeux de Tokyo 2020

  • Tokyo 2020

    La ligne d'assistance du CIO pour la santé mentale a été mise en place pour soutenir les athlètes aux Jeux Olympiques

  • Tokyo 2020

    Préserver l'intégrité du sport aux Jeux de Tokyo 2020

  • Olympian & Paralympian Experiences Tokyo 2020

    Le CIO, l'IPC et Airbnb présentent "Tokyo Together" : une chance unique de dialoguer avec des olympiens et des paralympiens

back to top