Le président du CIO, Thomas Bach, rend visite aux Comités Nationaux Olympiques de Jordanie, Palestine, Israël et Égypte

Après un déplacement en Italie où il s'est rendu, le 16 septembre, au Comité National Olympique italien à Rome avant d'assister le lendemain aux Championnats du monde d'équitation de la FEI à Pratoni, le président Thomas Bach a rendu visite aux Comités Nationaux Olympiques (CNO) de Jordanie, de Palestine, d'Israël et d'Égypte (du 18 au 24 septembre).

IOC / Greg Martin

Après avoir été accueilli à Amman, en Jordanie, par le Prince Feisal Al Hussein, membre de la commission exécutive du CIO et président du CNO jordanien, Thomas Bach s'est envolé pour Ramallah, en Palestine, à l'invitation du CNO palestinien.

IOC President Thomas Bach visits the sports centre in Palestine where demonstrations from various sports were seen. IOC / Greg Martin

Il a été reçu à cette occasion par le président du CNO, Jibril Rajoub. Lors de sa rencontre avec le président du Conseil national palestinien, Rawhi Fattouh, le président du CIO a évoqué le rôle du sport dans la société et l'importance que revêt la neutralité sportive pour les organisation de sport.   

Le lendemain, le président Thomas Bach a rencontré les membres du conseil exécutif du CNO au siège de l'instance olympique palestinienne. Il a ensuite été présenté aux capitaines des équipes nationales féminine et masculine de football à la Fédération palestinienne de football. Le président du CIO s'est ensuite entretenu avec de jeunes athlètes au stade Faisal Al-Husseini, où des démonstrations de football, de taekwondo, de karaté, de volleyball, d'escrime et de gymnastique ont été organisées. 

Plus tard dans la journée, Thomas Bach a donné un conférence sur les valeurs olympiques et l'éthique devant un parterre composé de 700 athlètes, jeunes et dirigeants sportifs : "Nous faisons partie d'une seule et même communauté olympique. Nous prenons soin les uns des autres. Nous sommes tous solidaires. L'universalité ne peut être de mise aux Jeux Olympiques que si tous les CNO, tous les sports, tous les athlètes partagent et respectent ce principe et cet esprit de solidarité. La solidarité est au cœur de tout ce que nous entreprenons. La solidarité nourrit notre mission qui consiste à rendre le monde meilleur grâce au sport."

IOC

Le président du CIO a ensuite rencontré des champions et des athlètes palestiniens dont certains tentent de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Ces derniers lui ont fait part des difficultés qu'ils rencontrent pour s'entraîner et se préparer aux compétitions sportives. Thomas Bach leur a affirmé que le CIO redoublerait d'efforts pour atténuer ces problèmes.

À l'issue de ce déplacement, le président du CIO est retourné en Jordanie d'où il s'est envolé pour Israël, où il a remis l'Ordre olympique à l'ancien président du CNO, Igal Carmi. L'actuelle présidente du CNO, Yael Arad, membre de longue date de la commission du marketing du CIO, l'a accompagné tout au long de sa visite. Le lendemain, le président Thomas Bach s'est rendu sur la tombe d'Alex Gilady, l'ancien membre du CIO en Israël, pour y déposer une couronne ainsi qu'une pierre – de la Maison Olympique – comme le veut la tradition juive. La fille de M. Gilady, Galia Gilady, et son assistante de longue date, Tal Shalem, ont assisté à cette cérémonie.

IOC

Après avoir visité le siège du CNO et le Musée olympique israéliens, le président a également tenu une réunion avec le conseil exécutif du CNO, suivie d'une longue session de questions-réponses.

Lors d'un déjeuner auquel étaient conviées les familles des onze victimes de l'attaque terroriste perpétrée lors des Jeux Olympiques de Munich 1972, le président Thomas Bach a remis les anneaux olympiques à chacune d'elles en signe de respect.

IOC

Le lendemain, le président du CIO a déposé une couronne au mémorial de Yad Vashem érigé en souvenir des victimes de la Shoah, avant de visiter le mémorial des enfants et le musée d'histoire. Durant la cérémonie, le président Thomas Bach a déclaré : "Nous, membres du Mouvement olympique, prenons cet engagement indéfectible de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que cela ne se reproduise jamais.

Nous nous opposons à toute forme de discrimination. Aux Jeux Olympiques, nous sommes tous égaux. Nous aspirons à la paix. Nous sommes tous solidaires. Nous rassemblons l'humanité dans une compétition pacifique – les Jeux Olympiques. Nous apportons ainsi la preuve que les valeurs de notre humanité commune, les valeurs de paix, sont plus fortes que toutes les forces maléfiques qui incitent à haine."

Le président du CIO a ensuite déjeuné avec le président de la République d'Israël, Isaac Herzog, et le ministre des Sports, Chili Tropper. Les trois hommes ont discuté de la situation internationale et de sujets d'intérêt commun.

IOC

Dans la soirée, le président Thomas Bach a assisté à un service spécial en mémoire des 11 athlètes et entraîneurs assassinés lors des Jeux Olympiques de Munich en 1972, durant lequel il s'est adressé aux familles des victimes en présence du président israélien. Dans son discours, le président du CIO a déclaré : "Nous partageons la douleur des proches des onze victimes. Nous compatissons avec les survivants, qui souffrent encore aujourd'hui du traumatisme de cette attaque. Toutefois, nos condoléances peuvent difficilement atténuer la douleur des familles qui ont perdu leur fils, leur frère, leur père, leur conjoint ou l'amour de leur vie dans cette attaque d'une grande lâcheté.

Malgré cette attaque, vous n'avez pas tourné le dos aux Jeux Olympiques. Les athlètes israéliens ont au contraire participé à toutes les éditions suivantes des Jeux. Le Mouvement olympique vous en est à jamais reconnaissant.

Nous vous en sommes d'autant plus reconnaissants en raison de la douleur que vous avez ressentie de devoir attendre si longtemps que le CIO commémore enfin dignement les victimes après les Jeux Olympiques de Munich 1972. Je regrette profondément la douleur et l'angoisse que nous vous avons causées."

Un peu plus tard, le président a déposé une couronne au mémorial des victimes du massacre, où il a été une nouvelle fois rejoint par les familles, des olympiens israéliens et des membres du Comité Olympique Israélien.

IOC

Le lendemain, le président Thomas Bach s'est rendu dans la capitale de la Jordanie, Amman, et a visité le camp de réfugiés de Za'atari, qui abrite plus de 80 000 réfugiés syriens. Dans ce camp, il a pu voir le travail de l'Olympic Refuge Foundation et de l'organisation caritative jordanienne Générations pour la paix.

IOC

Le Président Thomas Bach et le Prince Feisal ont ensuite signé une lettre d'intention entre l'Olympic Refuge Foundation et Générations pour la Paix pour continuer à renforcer la coopération entre les deux organisations. La signature a eu lieu dans le centre de préparation olympique du CNO, où le président a pu rencontrer un certain nombre de jeunes athlètes jordaniens ainsi que des athlètes du Brésil et d'Égypte.

À Amman, le Président a été accueilli par le Premier ministre jordanien, Bisher Al Khasawneh. Les deux dirigeants ont discuté de l'importance du sport dans l'éducation et de la capacité du sport à accroître la solidarité au sein et entre les sociétés.

Le Président s'est ensuite entretenu avec le Prince Feisal en sa qualité de Régent et de Président du CNO jordanien. Il l'a remercié très chaleureusement d'avoir grandement facilité les visites des quatre CNO de la région. Les deux hommes ont également eu des discussions approfondies sur les questions olympiques et la situation géopolitique.

IOC

La dernière étape de la tournée au Moyen-Orient a conduit le président Thomas Bach en Égypte. Au Caire, il a été accueilli par le président de la Fédération internationale de handball, Hassan Moustafa, et par le président du CNO égyptien, Hesham Mohamed Hatab. Le président de l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique (ACNOA) et membre du CIO, Mustapha Berraf, a également accompagné le président Bach tout au long de sa visite en Égypte. À leur arrivée, ils ont rencontré un certain nombre d'athlètes égyptiens, dont des membres de la commission des athlètes, dirigée par la présidente, Aya Medany, qui est également membre de la commission des athlètes du CIO.

Le président a visité la Cité olympique internationale égyptienne, un nouveau complexe sportif doté d'un stade de 90 000 places, d'installations d'entraînement, de salles de sport couvertes et d'autres installations sportives. Le ministre égyptien des sports, Ashraf Sobhy, était présent tout au long de la visite.

Lors d'une réunion avec le président de la République d'Égypte, Abdel Fattah El-Sisi, le chef d'État égyptien a annoncé l'intérêt de son pays à accueillir les Jeux Olympiques de 2036. Le président Thomas Bach s'est félicité de l'annonce égyptienne, notamment au vu du récent succès des athlètes égyptiens aux Jeux Olympiques, qui ont multiplié par deux le nombre de médailles récoltées. L'organisation réussie d'un certain nombre de championnats du monde et d'autres événements internationaux, et le récent programme de construction d'infrastructures sportives en cours dans le pays ont également pesé dans la balance.

IOC

La suite du programme comprenait la visite du siège du CNO égyptien et du Musée olympique où, avec Hassan Moustafa et Mustapha Berraf, le président a rencontré les membres du comité exécutif et les présidents des fédérations nationales égyptiennes. Un certain nombre d'athlètes égyptiens ont également eu l'occasion de s'entretenir avec Thomas Bach.

Après avoir quitté l'Égypte, le Président s'est rendu à Tokyo, au Japon, pour assister aux funérailles d'État de l'ancien Premier ministre japonais, Abe Shinzo (le 27 septembre). Enfin, il retournera en Italie pour une visite au Vatican et pour prononcer un discours liminaire à la conférence du Vatican sur le sport pour tous (le 30 septembre).

Actualités liées
Prev
Next
  • Président du CIO

    "Sans solidarité, point de paix"

  • Actualités du CIO

    Le président du CIO reçoit le Collare d’oro du CNO d’Italie

  • Actualités du CIO

    Le président du CIO rend hommage à la reine Elizabeth II

  • Président du CIO

    Le président Thomas Bach reçoit le "Prix spécial 2022" du Forum économique polonais

  • Président du CIO

    Commémoration du "jour le plus sombre de l'histoire olympique" – Hommage rendu aux victimes de l'attaque terroriste de 1972

back to top