Le président du CIO reçoit le Collare d’oro du CNO d’Italie

Le président du CIO, Thomas  Bach, s’est rendu cette semaine en Italie, où il s’est vu remettre le Collare d’oro (Collier d’or), soit la plus haute distinction décernée par le Comité National Olympique d’Italie (CONI).

IOC/Greg Martin

Le président du CIO a reçu cette distinction des mains de Giovanni Malagó, président du CNO d’Italie et membre du CIO. Pour leur part, Ivo Ferriani, membre de la commission exécutive du CIO, ainsi que Mario Pescante, Franco Carraro et Manuela Di Centa, membres honoraires du CIO, ont pris la parole, afin de rendre hommage au président du CIO en rappelant les temps forts de sa carrière olympique. Un certain nombre d’olympiens italiens, passés et présents, ont également salué son parcours, telle la médaillée d’or de natation, Federica Pellegrini.

CIO/Greg Martin

Parmi les personnes présentes, un invité surprise, Carl Montano, l’un des adversaires italiens ayant affronté le président Thomas Bach en finale des épreuves masculines de fleuret par équipe lors des Jeux Olympiques de Montréal 1976. Les deux hommes n’avaient plus eu l’occasion de se revoir depuis la fin de leur carrière sportive.

CIO/Greg Martin

Après avoir reçu cette distinction, le président Thomas Bach a déclaré : “Cette distinction revient, en réalité, à l’ensemble du CIO et du Mouvement olympique, car sans le soutien de si nombreuses personnes œuvrant dans le monde entier, notre mission olympique de rendre le monde meilleur par le sport ne pourrait jamais être accomplie”.

Plus tard, le président a également reçu le Flambeau d’or, prix qui lui a été remis par l’organisation Panathlon International pour son “exceptionnelle contribution au Mouvement olympique et à la promotion du rôle culturel du sport”.

CIO/Greg Martin

Le président Thomas Bach a ensuite eu la possibilité de visiter le Centre pour athlètes de haut niveau du CNO d’Italie et a pu y rencontrer divers athlètes ukrainiens de taekwondo, lesquels s’entraînent dans ce centre, où ils bénéficient du soutien du CNO d’Italie. Parmi eux également un athlète venant d’Afghanistan.

Par ailleurs, le président a pu s’entretenir avec l’escrimeuse ukrainienne, Olga Kharlan, championne olympique d’escrime lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2022, laquelle s’entraîne aussi en Italie.

CIO/Greg Martin

Après son passage à Rome, Thomas Bach s’est rendu à Pratoni, où la Fédération équestre internationale (FEI) tient actuellement ses Championnats du monde. Il a ainsi passé la journée en compagnie du président de la FEI, Ingmar De Vos, sur le site qui avait accueilli les compétitions équestres lors des Jeux Olympiques de Rome en 1960. Au cours de cette journée, il a eu l’occasion de rencontrer de nombreux concurrents, participant aux épreuves par équipe ou individuelles, et a également pu prendre connaissance des nombreuses mesures de sécurité introduites par la FEI, afin de rendre les sports équestres plus sûrs, tant pour les chevaux que pour les cavaliers.  

D’autre part, le 15 septembre, Thomas Bach a pu rencontrer à Rome le premier ministre italien sortant, Mario Draghi. Les deux dirigeants ont discuté des préparatifs en cours en vue des Jeux Olympiques d’hiver de Milano Cortina 2026, ainsi que de la situation géopolitique actuelle.

Actualités liées
Prev
Next
  • Président du CIO

    Le président Thomas Bach reçoit le "Prix spécial 2022" du Forum économique polonais

  • Président du CIO

    Commémoration du "jour le plus sombre de l'histoire olympique" – Hommage rendu aux victimes de l'attaque terroriste de 1972

  • Président du CIO

    Le président du CIO a rencontré le président de la Confédération suisse au Musée Olympique à Lausanne

  • Athlètes

    Le président du CIO, Thomas Bach, participe au tout premier Athlete Town Hall

  • Paris 2024

    Le président du CIO Bach à Paris pour rencontrer le président Macron et rendre visite au comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024

back to top