Le partenaire TOP Coca-Cola œuvre pour des Jeux Olympiques écologiques à PyeongChang en 2018

Le partenaire olympique mondial Coca-Cola a lancé un projet pour la gestion des ressources en eau en coopération avec le Fonds mondial pour la nature (WWF), le comité d'organisation de PyeongChang 2018, les autorités de la province du Gangwon, le service des parcs nationaux de Corée et EcoGreen Campus. Ce projet collaboratif entend contribuer à l'organisation de Jeux Olympiques d'hiver respectueux de l'environnement à PyeongChang en 2018.

C'est l'initiative de Coca-Cola visant à restituer à la planète l'eau utilisée dans ses boissons qui est à l'origine du projet collaboratif pour la gestion des ressources hydriques. Le partenaire de longue date du Mouvement olympique souhaitait profiter de la tenue des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 pour offrir à la République de Corée des ressources en eau potable durables. Un accord a été signé un jour avant la Journée Mondiale de l’eau (22 mars).

Paul Yi, directeur général de Coca-Cola Corée, a déclaré : "Avec ce projet, nous sommes déterminés à soutenir l'organisation de Jeux Olympiques d'hiver respectueux de l'environnement à PyeongChang."  Et d'ajouter : "Une fois les Jeux terminés, nous continuerons d'une part à gérer les bassins hydrologiques en collaboration avec Gangwon-do, le service des parcs nationaux de Corée et EcoGreen Campus et, d'autre part, à promouvoir, en partenariat avec le WWF, plusieurs projets écologiques répondant aux besoins de la communauté coréenne."

Ce partenariat illustre une collaboration réussie entre entreprise, société civile et gouvernement. Après les Jeux de PyeongChang 2018, le projet s'attachera à renforcer la biodiversité et à protéger l'habitat local en assurant la durabilité des ressources en eau.

Actualités liées

Prev
Next
  • PyeongChang 2018
    PyeongChang 2018 souligne les succès du développement durable
  • PyeongChang 2018
    Billets en vente : PyeongChang 2018 prêt à "partager la passion"
  • PyeongChang 2018
    PyeongChang 2018 a sélectionné ses volontaires locaux
back to top