Le CIO renforce son engagement et son soutien en faveur de la communauté des athlètes

Se mettre au service des athlètes est la priorité du Comité International Olympique (CIO) depuis sa création il y a plus d'un siècle. L'instance olympique cherche en permanence de nouveaux moyens de s'acquitter de sa mission auprès des athlètes d'aujourd'hui.

2021 Getty Images

Principal lien entre le CIO et les athlètes au sein du Mouvement olympique, la commission des athlètes du CIO joue un rôle de premier plan pour s'assurer que le point de vue des athlètes est pris en compte dans tout ce qu'entreprend le CIO. La commission bénéficie pour ce faire du soutien du département des athlètes de l'organisation. Cette coopération se traduit par l'adoption d'une approche globale destinée à autonomiser et aider les athlètes et les olympiens, approche à laquelle sont associés plusieurs autres départements du CIO.

Polish mixed relay team Tokyo 2020 © 2021 Getty Images

"De nombreux départements du CIO se mobilisent chaque jour pour soutenir les athlètes", explique le directeur du département des athlètes, Kaveh Mehrabi, qui a concouru en badminton aux Jeux Olympiques de Beijing 2008. Et de mentionner plus particulièrement les départements suivants : Jeux Olympiques, sports, relations avec les CNO, Solidarité Olympique, médical et scientifique, services de télévision et de marketing, et enfin engagement et marketing numériques, tous de précieux partenaires de la commission et du département des athlètes.

Le département des athlètes, qui comprend six olympiens, apporte son aide à la commission des athlètes dans cinq domaines prioritaires :

  • contribuer au succès des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et des prochains Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022 ;
  • participer à l'élaboration de programmes destinés à préserver le bien-être physique et mental des athlètes et des olympiens, et à accompagner leur transition de carrière, tout en optimisant les effets et la portée de l'action menée actuellement par le CIO ;
  • défendre les intérêts du réseau mondial des représentants des athlètes au sein du Mouvement olympique ;
  • aider les Fédérations Internationales (FI) et les Comités Nationaux Olympiques (CNO) dans leurs efforts pour soutenir les athlètes ; et
  • contribuer à la mise en œuvre des recommandations de l'Agenda olympique 2020+5 axées sur les athlètes.
Brazilian volleyball team celebrate at Tokyo 2020 © 2021 Getty Images

Pour veiller à refléter le point de vue des athlètes du monde entier, la commission des athlètes du CIO organise régulièrement des conférences téléphoniques avec les représentants des athlètes au sein des CNO et des FI. Elle recueille également l'avis de la communauté des athlètes par le biais d'enquêtes, d'entretiens individuels et de la liste de contacts de la plateforme Athlete365, laquelle regroupe plus de 115 000 athlètes et membres de leur entourage.

Kaveh Mehrabi se félicite du reste de la récente décision prise par les athlètes de parler publiquement de la pression mentale qu'implique le fait de concourir au plus haut niveau, une tendance que le CIO et sa commission des athlètes encouragent. Abhinav Bindra, membre de la commission des athlètes du CIO et médaillé d'or olympique en tir, s'est fait le défenseur de cette cause en parlant des difficultés qu'il a lui-même dû surmonter et en s'engageant en tant que représentant de la commission au sein du groupe de travail du CIO sur la santé mentale.

Team France Volleyball celebrate after Victory at Tokyo 2020 © 2021 Getty Images

"Que des athlètes comme Abhinav, Simone Biles ou encore Naomi Osaka parlent ouvertement de l'importance de la santé mentale, contribuant ainsi à la déstigmatisation des personnes qui souffrent de ces troubles, est un énorme pas en avant", confie Kaveh Mehrabi. "Si leur expérience sportive aide les athlètes à devenir incroyablement résilients et à être une source d'inspiration pour autrui, ils n'en sont pas moins confrontés aux mêmes défis que tout un chacun dans la société."

Le CIO et sa commission des athlètes ont également à cœur d'aider les athlètes à réussir leur reconversion professionnelle une fois leur carrière sportive terminée.

"Vous ne pouvez pas commencer à y penser trois mois avant votre retraite ou juste après. C'est un processus de réflexion que vous devez entamer des années à l'avance. À noter que le CIO a considérablement accru l'attention portée à ce sujet important", explique Kaveh Mehrabi.

Grâce au programme Career+, le CIO et sa commission des athlètes aident les sportifs à préparer l'avenir et à poursuivre une double carrière (sport, affaires, études). Le département des athlètes soutient cette action en travaillant de concert avec plusieurs partenaires TOP afin d'offrir aux athlètes des sources de revenus supplémentaires, des programmes de mentorat et d'autres services d'aide au développement de carrière.

2021 Getty Images © 2021 Getty Images

Le CIO fait par ailleurs office de précurseur en recrutant des olympiens et d'anciens athlètes – une pratique qui met en avant les compétences et les valeurs uniques que ces derniers ont à offrir aux CNO, aux FI et aux autres organisations sportives.

"Être au service des athlètes est un vrai travail d'équipe au CIO", souligne Kaveh Mehrabi. "C'est un honneur de faire partie de cette vaste entreprise. Je suis ravi d'avoir la possibilité de contribuer un peu, à ma façon, à ce grand projet."

Actualités liées

Prev
Next
  • Actualités du CIO
    La commission des athlètes du CIO élit Emma Terho comme nouvelle présidente et Seung-min Ryu comme nouveau vice-président
  • Commissions du CIO
    Les olympiens présents à Tokyo élisent quatre nouveaux membres à la commission des athlètes du CIO
  • Tokyo 2020
    Les Jeux de Tokyo 2020 s'apprêtent à égaler les premiers Jeux organisés au Japon en matière de participation sportive
  • Tokyo 2020
    L'esprit du volontariat profondément ancré à Tokyo
back to top