La commission exécutive du CIO approuve la réattribution de médailles des Jeux Olympiques de Londres 2012

25 nov. 2020

Lors d'une réunion consultative tenue aujourd'hui par visioconférence, la commission exécutive du CIO est convenue, à la suite des décisions prises par la commission disciplinaire du CIO, de réattribuer plusieurs médailles, diplômes et insignes de médaillés des Jeux Olympiques de Londres 2012

Après la disqualification de cyclistes et d'haltérophiles, les résultats ont été modifiés en conséquence par l'Union Cycliste Internationale (UCI) et la Fédération internationale d’haltérophilie (IWF) respectivement.

Dans la catégorie masculine des 105 kg en haltérophilie, les premier et quatrième athlètes au classement ont été disqualifiés ; la médaille d'or est par conséquent réattribuée à l'Iranien Navab Nasirshelal, l'argent au Polonais Wojciech Bonk et le bronze à l'Ouzbek Ivan Efremov. Le classement jusqu'à la huitième place a lui aussi été revu en conséquence.

Toujours en haltérophilie, dans la catégorie masculine des 56 kg cette fois, les athlètes classés troisième et neuvième ayant été disqualifiés, la médaille de bronze est remise au Vietnamien Quoc Toan Tran et le classement jusqu'à la huitième place modifié.

Dans la catégorie masculine des 62 kg en haltérophilie encore, le huitième au classement a été disqualifié ; c'est désormais l'Égyptien Ahmed Saad qui occupe cette place.

Dans l'épreuve féminine de keirin en cyclisme, l'athlète classée huitième a été disqualifiée ; cette place revient maintenant à la Vénézuélienne Daniela Grelui Larreal.

De plus amples informations concernant ces disqualifications et les nouveaux classements sont disponibles ici.

Pour rappel, la réattribution de médailles n’est pas automatique ; elle est déterminée par le CIO au cas par cas. Si le CIO décide de réattribuer des médailles, cette réattribution n’a lieu qu’une fois épuisées toutes les voies de recours possibles de la part des athlètes ou des équipes sanctionnés, à savoir lorsque toutes les procédures sont closes.

Au moins un échantillon de l'athlète reclassé, lorsque des échantillons sont disponibles, devra être réanalysé et confirmé négatif. Si aucun échantillon n'est disponible, le bénéfice du doute sera accordé à l'athlète en question.

Depuis 2018, les athlètes ont le choix entre six options afin de recevoir leur médaille d’une manière qui reconnaisse solennellement leurs exploits, conformément aux Principes de réattribution des médailles olympiques proposés par la commission des athlètes du CIO et approuvés par la commission exécutive.

Actualités du CIO Lutte contre le dopage
back to top