L’héritage de Beijing 2022 garant d’un avenir radieux pour les sports d’hiver en Chine

Les sports d’hiver de niveau international seront de retour à Yanqing dès la saison prochaine, et ils contribueront à l’essor des sports de neige et de glace en Chine.

Getty Images

Alors que les Jeux Olympiques d’hiver de 2022 à Beijing touchent à leur fin, l’héritage d’ores et déjà impressionnant qu’ils ont laissé en encourageant des millions de Chinois à pratiquer un sport d’hiver va se poursuivre. Deux accords signés récemment visent en effet à assurer la présence durable du curling et des sports de glisse dans le pays ainsi que l’utilisation continue des installations de Beijing 2022.

Centre de glisse de Yanqing

Ces cinq prochaines années, le centre de glisse de Yanqing accueillera des courses de Coupe du monde, des courses de la Coupe d’Asie ainsi que des camps d’entraînement. Tel est le résultat d’un protocole d’accord signé le jour de la cérémonie de clôture de Beijing 2022 entre la Fédération internationale de bobsleigh et de skeleton (IBSF) et les représentants de l’Association chinoise de bobsleigh et de skeleton, le district de Yanqing, le bureau municipal en charge des sports de Beijing et les entreprises J.O. Construction Co., Ltd. de Beijing.

“Ces six dernières années, nous avons travaillé en très étroite collaboration avec les différentes parties prenantes afin de préparer non seulement les Jeux Olympiques d’hiver de 2022 à Beijing mais également l’utilisation post-olympique. Nous avions comme vision commune de faire de ces installations extraordinaires un héritage durable qui servira à des fins de pratique de sport d’élite mais aussi à des fins touristiques. Avec le protocole d’accord d’aujourd’hui, cette vision devient désormais réalité”, explique Ivo Ferriani, président de l’IBSF.

Premier site de ce genre en Chine, le centre de glisse de Yanqing a été le théâtre des épreuves de bobsleigh, de luge et de skeleton durant Beijing 2022. Son développement s'inscrit dans une ambition plus large visant à faire de Yanqing une destination touristique ouverte toute l'année, en tirant parti des sites de Beijing 2022 et de leur proximité avec la Grande Muraille de Chine, et en créant des avantages socio-économiques plus larges pour les communautés locales.

En 2019 déjà, le district de Yanqing a accueilli plus de 17 millions de touristes pour des revenus de plus d’un million de RMB. Entre 2015 et 2019, les préparatifs des Jeux ont généré une croissance de 35,2% du revenu disponible par habitant dans la région.

Getty Images

Curling

Un autre accord vise à garantir le développement du curling en Chine.

Une lettre d’intention signée par la Fédération mondiale de curling, l’Association chinoise de curling et BSAM, co-propriétaire du centre national de natation, prévoit la création d’un centre académique international d’entraînement de curling sur cette installation dans le cadre de l’héritage de Beijing 2022. Parties intégrantes de l’accord, les cours et la documentation de ce centre académique serviront en outre à former des enseignants et à favoriser l’essor du sport dans le pays.

S’exprimant au sujet de l’accord, Kate Caithness, présidente de la Fédération mondiale de curling, indique être “ravie de signer cette lettre d’intention qui confirme l’engagement envers l’héritage laissé pour le curling par les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de Beijing. Nous avons vu la manière dont notre sport s’est pratiqué au plus haut niveau sur un site emblématique et nous savons qu’il s’agit seulement d’une étape dans le développement de notre sport ici en Chine. BSAM a prouvé qu’il s’engageait en faveur du curling grâce à ces nouvelles installations permanentes de curling grâce auxquelles un nombre bien plus élevé de Chinois pourra se familiariser avec la pratique du curling, s’entraîner et y prendre du plaisir. La Chine peut potentiellement figurer parmi les grandes nations du curling dans le monde ; les entraîneurs et officiels qui seront formés dans ce centre contribueront à bâtir et promouvoir les fondements de cette croissance”.

Le centre national de natation ou emblématique ‘Cube d’eau’ - théâtre des épreuves de natation, de plongeon et de natation synchronisée lors des Jeux Olympiques de 2008 à Beijing - sera désormais en mesure de passer aisément de l’eau à la glace. Ces deux dernières semaines, il a fait parler de lui comme le ‘Cube de glace’ puisque c’est là où se sont déroulées les compétitions de curling de Beijing 2022. 

Il s’agit d’un des quatre sites de glace de Beijing 2022 qui utilisent la technologie innovante de refroidissement au carbone naturel et réduisent la consommation d’énergie, les déchets et les émissions de carbone.

Au terme de Beijing 2022, le site continuera d’accueillir des sports de glace ainsi que des épreuves de natation et des spectacles culturels d’envergure, offrant à la fois une utilisation polyvalente et à long terme.

Actualités liées
Prev
Next
  • PyeongChang 2018

    L’héritage de PyeongChang 2018 continue à favoriser l’expansion des sports d’hiver en Asie

  • Beijing 2022

    Forts de l'héritage de Lillehammer, les olympiens chinois entrent dans l'histoire aux Jeux de Beijing 2022

  • Beijing 2022

    Le parc Shougang de Beijing - Comment les Jeux Olympiques ont contribué à transformer une aciérie en quartier urbain branché

  • Beijing 2022

    Beijing 2022 met à profit l'héritage de 2008

  • Beijing 2022

    Faits et chiffres : Comment les Jeux de Beijing 2022 donnent une nouvelle dimension aux sports d'hiver en Chine

back to top