L'Assemblée générale de l’ONU adopte la Trêve olympique pour Beijing 2022, soulignant la contribution du sport à la promotion de la paix et de la solidarité

La résolution intitulée "Édification d'un monde pacifique et meilleur grâce au sport et à l'idéal olympique" a été adoptée aujourd'hui par consensus et coparrainée par 173 États membres lors de la 76e Session de l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies (ONU) à New York. Elle appelle au respect de la Trêve olympique pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Beijing 2022 à partir de sept jours avant le début des Jeux Olympiques, le 4 février 2022, jusqu'à sept jours après les Jeux Paralympiques. 

IOC / Greg Martin

La résolution "souligne qu’il importe que les États Membres unissent leurs efforts afin de concrétiser ensemble les valeurs de la Trêve olympique dans le monde entier et insiste sur le rôle important que le Comité International Olympique, le Comité International Paralympique et l’Organisation des Nations Unies jouent à cet égard."

Elle compte également que "les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022 constitueront une excellente occasion de tirer parti de l’influence du sport pour faire progresser le monde en cultivant un climat de paix et en favorisant le développement, la résilience, la tolérance et la compréhension, et [souhaite] la bienvenue à toutes les délégations des Comités Nationaux Olympiques et Paralympiques qui participeront aux Jeux."

La résolution "demande à tous les États Membres de s’associer à l’action que le Comité International Olympique et le Comité International Paralympique mènent pour faire du sport un outil de promotion de la paix, du dialogue et de la réconciliation dans les zones de conflit pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques et après."

Ainsi que l’a déclaré le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach : "Le CIO se félicite du large soutien apporté aux Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver de Beijing 2022 par tous les États membres des Nations Unies, soutien exprimé avec l'adoption par consensus de la résolution sur la Trêve. Il s'agit d'une grande reconnaissance de la mission des Jeux Olympiques et Paralympiques, qui est de réunir les meilleurs athlètes du monde dans une compétition pacifique et au-delà de tout différend politique".

Durant le débat sur la résolution, le Comité International Olympique était représenté par Luis Alberto Moreno, membre du CIO et observateur permanent du CIO auprès des Nations Unies. Celui-ci a prononcé le discours du président du CIO, qui n'a pu être présent en raison de la situation actuelle liée à la pandémie.

Dans son discours, le président du CIO a souligné l'importance de la paix et de la solidarité dans notre monde divisé : "En adoptant cette résolution, vous soutenez la mission des Jeux Olympiques qui est de réunir les meilleurs athlètes de sports d'hiver du monde entier, sans discrimination aucune, dans une compétition pacifique et respectueuse. Ce lien qui unit notre humanité commune est encore plus pertinent dans le monde polarisé d'aujourd'hui."

"Nous ne pouvons accomplir cette mission que si les Jeux Olympiques se situent au-dessus et au-delà de toutes les différences politiques, culturelles et autres. Cela n'est possible que si les Jeux Olympiques sont politiquement neutres et ne deviennent pas un outil pour atteindre des objectifs politiques", a-t-il poursuivi.

La Trêve olympique a une histoire vieille de 3 000 ans, lorsque les Grecs de l'Antiquité ont établi l'"Ekecheiria" – une trêve sacrée – pour permettre la participation aux Jeux Olympiques de tous les athlètes et spectateurs des cités-États grecques, qui étaient sinon presque constamment en conflit les unes avec les autres.

"Ainsi, il existait dès le départ un lien indissociable entre les Jeux Olympiques et la paix, ce qui a permis aux Jeux de l'Antiquité de se dérouler pendant environ 1 000 ans. Il y a quelques semaines à peine, les parties initiales de l'"Ekecheiria" – les villes d'Olympie, d'Ilida et de Sparte – ont solennellement renouvelé leur engagement en signant la déclaration sur la Trêve olympique. J'espère que cette initiative importante sera un encouragement pour tous les États membres des Nations Unies", a déclaré le président du CIO dans son discours.

Et celui-ci de poursuivre : "L'histoire nous montre également ce qui se passe si la neutralité politique des Jeux Olympiques n'est pas respectée. En effet, les Jeux de l'Antiquité ont pris fin lorsque l'empereur romain Théodose les a abolis pour des raisons politiques. Il a fallu près de 2 000 ans pour que les Jeux Olympiques puissent être rétablis par notre fondateur, Pierre de Coubertin. J'espère vraiment que nous prendrons tous à cœur cette leçon de l'histoire."

Le président du CIO a expliqué : "Aujourd'hui, les athlètes olympiques démontrent au monde entier que oui, il est possible d'être des rivaux féroces et de se livrer à une compétition intense tout en vivant ensemble de manière pacifique et respectueuse. Dans le village olympique, les athlètes des quatre coins du monde vivent ensemble en harmonie. Aux Jeux Olympiques, nous sommes tous égaux, quels que soient notre origine sociale, notre sexe, notre race, notre orientation sexuelle ou nos convictions politiques. Aux Jeux Olympiques, tout le monde respecte les mêmes règles, celles fixées par le CIO et la Charte olympique. Dans cet esprit, les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022 seront un moment important."

Dans son discours, le président Bach a également rappelé à l'Assemblée générale de l'ONU les conséquences de la pandémie et les défis auxquels le monde est confronté aujourd'hui. "Cela nous a enseigné une leçon : nous ne pouvons aller plus vite, nous ne pouvons viser plus haut, nous ne pouvons devenir plus forts que si nous travaillons ensemble. C'est pourquoi le CIO a modifié la devise olympique en "Plus vite, plus haut, plus fort – ensemble". Le mot "ensemble" nous le dit : Nous avons besoin de plus de solidarité. Plus de solidarité au sein des sociétés et plus de solidarité entre les sociétés. Car il n'y a pas de paix sans solidarité", a conclu le président Bach.

Le texte complet du discours du président du CIO prononcé par Luis Moreno peut être consulté ici.

Andrew Parsons, le président du Comité International Paralympique (IPC), s'est exprimé en ces termes sur l'importance de la résolution : "Au Comité International Paralympique, notre vision est de contribuer à un monde plus inclusif grâce au sport paralympique. Nous sommes convaincus que le sport peut rassembler des personnes de tous horizons dans la paix et avoir un impact transformateur sur les sociétés. Nous avons déjà montré cette année comment les Jeux Paralympiques et Olympiques sont une vitrine de l'effort humain, de la résilience et de l'espoir. Lorsque le monde se rassemble dans l'amitié, nous envoyons un message fort : nous célébrons la différence, nous montrons le meilleur de l'humanité et nous montrons que l'unité existe dans la diversité. Aux Jeux Paralympiques d'hiver de Beijing 2022, le sport et la paix seront unis, et nos athlètes réaliseront des performances qui seront inspirantes et stimulantes. Ces Jeux continueront à transformer les comportements et conduiront à une plus grande inclusion sociale pour les 1,2 milliard de personnes en situation de handicap dans le monde. Le changement commence par le sport, et ensemble nous pouvons créer un monde plus pacifique."

La résolution a été coparrainée par 173 des 193 États membres de l'ONU.

Texte intégral de la résolution.

La tradition de "l'Ekecheiria"

La Trêve olympique, ou "Ekecheiria", est une tradition qui a été établie dans la Grèce antique au neuvième siècle avant Jésus-Christ afin de faire cesser les hostilités et permettre ainsi la participation en toute sécurité des athlètes et spectateurs aux Jeux Olympiques.

Depuis 1993, l'Assemblée générale de l'ONU réitère son soutien aux Jeux Olympiques et au CIO en adoptant tous les deux ans – un an avant chaque édition des Jeux Olympiques – une résolution intitulée "Édification d'un monde pacifique et meilleur grâce au sport et à l'idéal olympique".

Par cette résolution symbolique, l'ONU invite ses États membres à respecter la Trêve olympique individuellement ou collectivement et à chercher, conformément aux buts et principes de la Charte des Nations Unies, le règlement de tous les différends internationaux par des moyens pacifiques et diplomatiques, tout en reconnaissant l'importance des actions du CIO pour le bien-être de tous et l'entente internationale.

En savoir plus sur la Trêve olympique

Maintenir le patrimoine ancien en vie

Le 17 octobre dernier, à la veille de l’allumage de la flamme des Jeux Olympiques de Beijing 2022, les parties initiales de l’"Ekecheiria" – les villes d’Olympie, d’Ilida et de Sparte – ont solennellement renouvelé leur engagement en signant la déclaration sur la Trêve olympique, soulignant une fois de plus le rôle des Jeux Olympiques en tant que symbole de paix et d'unité.

Pour rappel, les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022 se dérouleront du 4 au 20 février 2022, et les Jeux Paralympiques d'hiver du 4 au 13 mars 2022.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale non gouvernementale, civile et à but non lucratif, composée de volontaires, qui s'engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l'équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.ioc.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter et YouTube.

Actualités liées
Prev
Next
  • Héritage

    "Le sport peut sauver des vies" – Le président du CIO prend la parole au Sommet "Smart Cities and Sport"

  • Olympic House Beijing 2022

    Le CIO salue l'initiative de Pfizer et BioNTech de faire don de doses de vaccin pour Beijing 2022

  • Actualités du CIO

    Le CIO publie son cadre sur l'équité, l'inclusion et la non-discrimination sur la base de l'identité sexuelle et de l'intersexuation

  • Actualités du CIO

    La commission des athlètes du CIO prête à soutenir les athlètes aux Jeux de Beijing 2022 et au-delà

back to top