Décès du militant anti-apartheid et ami du Mouvement olympique George Bizos

10 sept. 2020

Le CIO a appris avec une immense tristesse le décès, à l'âge de 92 ans, du célèbre défenseur sud-africain des droits de l'homme et ami du Mouvement olympique George Bizos.

Grande figure de la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud, il avait dirigé l'équipe chargée de défendre son ami Nelson Mandela, futur président du pays. Né en Grèce, M. Bizos était depuis toujours un amoureux des Jeux Olympiques. Il avait même porté la flamme olympique à l'occasion des Jeux de 2004 à Athènes.

M. Bizos avait personnellement accompagné le président Thomas Bach, en déplacement en Afrique du Sud en 2013, lors de sa visite au Musée de l'Apartheid à Johannesburg, lequel retrace avec force détails la lutte contre le système de ségrégation raciale.

"C'est un moment que je n'oublierai jamais", a confié le président du CIO. "Écouter l'une des personnes directement engagées dans cette lutte faire le récit de cette période de l'histoire était profondément émouvant et inspirant. Toute sa vie durant, George s'est battu pour la justice. C'était aussi un grand ami du Mouvement olympique et un fervent défenseur des valeurs que notre Mouvement prône. Sa famille, ses amis, l'Afrique du Sud et le monde entier ont perdu un grand homme, un homme véritablement courageux et intègre."

Durant sa visite en Afrique du Sud, le président Thomas Bach avait assisté, aux côtés de nombreux olympiens sud-africains, à l'anniversaire de M. Bizos, un partisan de longue date du Mouvement olympique dans son pays.

Actualités Olympiques Actualités du CIO Afrique du Sud
back to top