De nouvelles perspectives pour la presse et les diffuseurs non détenteurs de droits aux Jeux de Beijing 2022

Dans bien des secteurs, les défis qu'il a fallu relever en raison de la pandémie de COVID-19 ont néanmoins été porteurs d'innovations. La couverture médiatique des Jeux Olympiques ne déroge pas à la règle, et bon nombre des idées novatrices lancées lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 reportés à 2021 auront de nouveau cours aux Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022.

2022 Getty Images 2022 Getty Images

Ainsi que l'a déclaré Lucia Montanarella, directrice adjointe du CIO en charge des opérations médias aux Jeux Olympiques : "Le Comité International Olympique accorde une grande importance au travail des médias internationaux et à leur couverture des Jeux Olympiques. Il est dans notre intérêt de favoriser une couverture qui atteigne un public aussi large que possible tout en respectant nos partenaires de diffusion, dont l'audience et le financement sont essentiels au développement des sports olympiques partout dans le monde."

Et d'ajouter : "Nous avons travaillé de concert avec le comité d'organisation de Beijing 2022 afin de cerner les enjeux propres à ces Jeux, comprendre comment les relever et tirer les enseignements de Tokyo 2020 dans le but de fournir un environnement de travail qui réponde aux besoins des journalistes accrédités et des médias non détenteurs de droits compte tenu des circonstances difficiles dues à la pandémie."

Parmi les nouveautés introduites à Tokyo qui seront disponibles à Beijing, citons :

  • Diffusion en direct des conférences de presse organisées après les compétitions sur les sites olympiques (y compris les villages olympiques) via le système d'information officiel en ligne destiné aux médias accrédités, à savoir Info/myInfo ;
  • Mise à disposition d'une messagerie instantanée (tchat) sur myInfo pour les questions à distance que souhaiteraient poser les journalistes durant les conférences de presse ;
  • Accès autorisé aux conférences de presse sur myInfo pour un visionnage à la demande et un téléchargement pour une diffusion et une présentation en différé, en tout ou en partie, comme décrit dans les Règles d’accès aux informations ;
  • Possibilité de télécharger depuis myInfo les points de presse quotidiens du CIO/Beijing 2022 ;
  • Toutes les séquences vidéo fournies via myInfo répondront aux normes de qualité en vigueur dans le secteur de la diffusion.

D'autres innovations introduites lors de Jeux précédents seront également disponibles à Beijing :

  • Diffusion et présentation en direct des points et conférences de presse organisés lors de la réunion de la commission exécutive et de la Session du CIO, des conférences de presse données par le président du CIO et des points de presse quotidiens (qui, comme à Tokyo, seront tous diffusés en direct sur la chaîne YouTube IOC Media).
  • Toutes les conférences de presse susmentionnées auront lieu dans le Centre Principal de Presse (CPP), auquel peuvent accéder les journalistes accrédités et les diffuseurs non détenteurs de droits et où ils peuvent filmer.

Compte tenu de la pandémie de COVID-19, les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022 seront malheureusement différents des éditions précédentes. Comme indiqué dans les Playbooks de Beijing 2022, un système spécial a été mis en place pour assurer la sécurité des participants aux Jeux et de la population chinoise, tout en permettant aux personnes accréditées de mener leurs activités quotidiennes propres à leur fonction.

En d'autres termes, les journalistes accrédités, qu'ils soient basés ou non en Chine, devront intégrer le système de gestion en circuit fermé et ne seront autorisés à se déplacer qu'entre les destinations olympiques officielles (sites, lieux d'hébergement, etc.) en empruntant les services de transport réservés à cette fin.

Comme à Tokyo, les déplacements des athlètes et des équipes se limiteront aux villages olympiques ainsi qu'aux sites d'entraînement et de compétition, dans le cadre du protocole anti-COVID-19 adopté.

Afin de limiter les répercussions que ces mesures auront sur la capacité des diffuseurs non détenteurs de droits à interviewer les athlètes et enregistrer des séquences en extérieur, les dispositions suivantes ont été prises :

  • Un système permettra aux athlètes de se rendre dans le Centre Principal de Presse de Beijing et dans le centre de presse de Zhangjiakou.
  • Deux zones situées en extérieur, mais faisant toujours partie du périmètre du Centre Principal des Médias dans le Parc olympique et du centre de presse de Zhangjiakou, seront accessibles à tout moment et offriront différents arrière-plans pouvant être utilisés pour les emplacements debout, les émissions en direct, les interviews et les prises de vue générales.
  • Il sera également possible de filmer d'autres lieux qui ne sont pas des sites olympiques mais qui sont situés à l'intérieur du système de gestion en circuit fermé, par exemple les hôtels des médias ou les gares ferroviaires reliant les trois zones des Jeux, à savoir Beijing, Yanqing et Zhangjiakou.
Actualités liées
Prev
Next
  • Beijing 2022

    Finalisation de la politique relative à la présence de spectateurs aux Jeux de Beijing 2022

  • Beijing 2022

    Mesures de protection contre la COVID-19 pour Beijing 2022

  • Beijing 2022

    Le rapport sur la durabilité préalable aux Jeux de Beijing 2022 présente les solutions pour le climat, le développement des sports d'hiver et les opérations de réhabilitation régionale en Chine

  • Beijing 2022

    Conseils supplémentaires donnés aux personnes se rendant aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

back to top