"Plus de sport, plus d'impact" : le CIO se félicite du lancement d'une coalition des banques publiques de développement et de leurs partenaires pour le sport au service du développement

12 nov. 2020

Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, a salué le lancement d'une coalition des banques publiques de développement et de leurs partenaires pour le sport au service du développement. Cette coalition vise à tirer parti du pouvoir du sport pour la durabilité mondiale, conformément aux Objectifs de développement durable (ODD) fixés par les Nations Unies. Il s'agira notamment d'accroître les investissements et de renforcer la coopération entre les banques et agences de développement et le mouvement sportif international.

Avec le mot d'ordre "Plus de sport, plus d'impact", les membres de la coalition, à savoir les secteurs du financement du développement et du sport, partagent la conviction que l'activité physique et le sport peuvent unir des acteurs très différents et fournir un cadre d'action dans d'innombrables domaines tels que la santé, l'éducation, l'emploi, l'intégration sociale, l'égalité des sexes, la paix et la transition écologique. Le partenariat existant entre l'Agence française de développement (AFD), les comités d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 et des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026 témoigne déjà de la façon dont de tels modèles de collaboration peuvent accroître l'impact des mesures prises.

Dans un message vidéo adressé lors du lancement de la coalition par l'Agence française de développement, en prélude à la première réunion mondiale des banques publiques de développement organisée durant le Sommet "Finance en commun" le 12 novembre, le président du CIO, Thomas Bach, a salué cette initiative.

Ainsi qu'il l'a déclaré : "La mission du CIO est de faire du monde un monde meilleur grâce au sport. Aussi apportons-nous tout notre soutien à cette initiative de l'AFD et des banques publiques de développement afin de tirer parti du pouvoir du sport pour améliorer la vie de tout un chacun."

Et d'ajouter : "Les Nations Unies ont reconnu le sport comme un "partenaire important" pour la réalisation de leurs Objectifs de développement durable. Il existe énormément de domaines où le sport peut contribuer aux objectifs que nous partageons avec la communauté du développement."

"Que ce soit dans le sport ou pour faire face aux nombreux défis de la vie, nous sommes toujours plus forts ensemble. Dans cet esprit olympique, nous nous réjouissons de cette nouvelle initiative et vous souhaitons plein succès pour la promotion de votre message 'plus de sport, plus d'impact'." 

Pour son lancement, cette coalition réunit les membres permanents suivants : l'AFD, la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), l'Association des institutions nationales de financement du développement  dans les pays membres de la Banque islamique de développement (ADFIMI), l'Association latino-américaine des institutions de financement du développement (ALIDE), la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KFW) et la Vnesheconombank (VEB.RF). Des organisations du monde du sport et d'autres partenaires soutiennent également cette initiative : le CIO, le Comité International Paralympique (IPC), le comité d'organisation de Paris 2024, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et le Réseau européen des  sport universitaires (ENAS).

Les membres de la coalition se sont engagés à former un groupe de travail dans les prochains mois, lequel sera chargé de définir leur vision, leurs principes et leurs objectifs, ainsi qu'un programme de travail et un plan d'action.

S'exprimant lors du lancement de la coalition, Rémy Rioux, directeur général de l'AFD, a confié : "Le sport est un formidable outil de mobilisation et de transformation au niveau individuel, tandis que le développement s'attache à trouver des solutions au niveau collectif. Et de poursuivre : "Le sport et le développement peuvent aller de pair si nous continuons à intégrer très concrètement le sport dans le développement et le développement dans le sport. Avec les valeurs olympiques et paralympiques, nous parlons le même langage. Avec les Objectifs de développement durable, nous allons dans la même direction."

Parmi les intervenants lors de l'événement, citons Marie Sallois, directrice du département du développement de l'organisation et du développement durable du CIO, laquelle a pris part à une session sur la mobilisation des fonds pour la promotion d'un sport durable.

Actualités du CIO Développement durable
back to top