"Les Jeux Olympiques de l'espoir, de la solidarité et de la paix" : comment Tokyo 2020 a permis de rassembler le monde

Alors que le monde entier célèbre aujourd’hui 21 septembre la Journée internationale de la paix, nous revenons sur les moments qui ont rassemblé le monde pendant Tokyo 2020 grâce au pouvoir unificateur des Jeux Olympiques.

©2021 GettyImages

Tandis qu'un stupéfiant spectacle de drones illuminait le ciel en formant un globe lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le refrain familier de la chanson Imagine de John Lennon résonnait dans le stade olympique de la ville.

“Imagine all the people, living life in peace.” (Imaginez tous les gens, vivant leur vie dans la paix)

Les athlètes de 205 Comités Nationaux Olympiques et de l'équipe olympique des réfugiés ont assisté avec beaucoup d'émotion à une interprétation bouleversante de la célèbre chanson donnée par les artistes internationaux Angélique Kidjo, Alejandro Sanz, John Legend, Keith Urban et le chœur d'enfants de Suginami, qui résumait parfaitement le pouvoir unificateur des Jeux Olympiques.

"Cette chanson reflète les valeurs que défendent les Jeux Olympiques. C'est un appel à la paix, à la fraternité, à l'unité, à la solidarité", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach.

Et pendant les 16 jours qui ont suivi, les athlètes du monde entier ont véritablement incarné ces valeurs.

De nombreux moments ont été particulièrement marquants. Comme lorsque la jeune Okamoto Misugu (JPN) en larmes a été soutenue par ses camarades après avoir chuté lors de la finale de l’épreuve féminine de park en skateboard. Lorsque Isaiah Jewett (USA) et Nijel Amos (BOT) ont tous deux trébuché lors de la demi-finale du 800 m masculin et se sont ensuite mutuellement aidés pour pouvoir terminer la course ensemble. Lorsque Tatjana Schoenmaker, très émue, a été embrassée par ses rivales après que la nageuse sud-africaine a établi un nouveau record du monde du 200 m brasse. Lorsque les 29 membres de l’équipe olympique des réfugiés étaient en compétition, envoyant un message d'espoir et de solidarité aux plus de 80 millions de personnes déplacées de force dans le monde. Et lorsque les amis et adversaires Gianmarco Tamberi (ITA) et Mutaz Barshim (QAT) ont choisi de partager la médaille d'or du saut en hauteur masculin après avoir franchi la même hauteur.

Misugu Okamoto of Team Japan is carried by Poppy Olsen of Team Australia and Bryce Wettstein of Team United States during the Women's Skateboarding Park Finals ©2021 GettyImages

Ces moments, et bien d'autres, qui incarnent les valeurs olympiques et le pouvoir unificateur des Jeux, ne sont pas passés inaperçus. Dans son discours lors de la cérémonie de clôture, le président Thomas Bach s'est adressé aux athlètes et a salué l'esprit dans lequel ils ont participé à la compétition.

Il a ainsi dit : "Vous êtes allés plus vite, vous êtes allés plus haut, vous avez été plus forts, car nous étions tous ensemble - solidaires. Vous avez intensément concouru les uns avec les autres pour la gloire olympique. En même temps, vous avez vécu en paix, tous ensemble sous un même toit dans le village olympique. C'est là un puissant message de solidarité et de paix. Vous nous avez inspirés grâce à ce pouvoir unificateur du sport".

Mutaz Essa Barshim and Gianmarco Tamberi Mutaz Essa Barshim and Gianmarco Tamberi / ©2021 GettyImages

"Les athlètes nous montrent que malgré toutes nos différences, il est possible pour l'humanité de vivre ensemble en paix."

Dans le cadre des efforts auxquels il est fait appel pour marquer la Journée internationale de la paix, l'Assemblée générale des Nations Unies déclare le 21 septembre comme étant une journée consacrée au renforcement des idéaux de paix par l'observation de 24 heures de non-violence et de cessez-le-feu.

Il en va de même pour les Jeux Olympiques, qui sont marqués par la Trêve olympique, ou "Ekecheiria", une tradition qui remonte au 9e siècle avant J.-C. dans la Grèce antique. Il s’agissait d'une période pendant laquelle les guerres et les conflits étaient interrompus afin de permettre des déplacements en toute sécurité à l’occasion des Jeux Olympiques de l’antiquité. Aujourd'hui, la Trêve olympique représente l'objectif du CIO d'inspirer la paix par le sport, et elle est honorée lors de chaque édition des Jeux.

Pendant les Jeux de Tokyo 2020, les athlètes et les officiels ont été encouragés à montrer leur soutien à la Trêve olympique en signant la fresque installée dans le village olympique.

"C'est ici que l'esprit olympique prend vie", a affirmé le président Thomas Bach lors de l’inauguration de la fresque. "Les athlètes nous montrent que malgré toutes nos différences, il est possible pour l'humanité de vivre ensemble en paix."

Truce mural Truce Mural - © IOC / Jordan Smith

"Confiance en l'avenir"

La Journée internationale de la paix 2021 a pour thème : "Se relever, pour un monde plus équitable et durable". Alors que le monde tente de guérir de la pandémie de COVID-19, ce thème nous invite à réfléchir de manière créative et collective à la façon d'aider chacun à mieux se rétablir, à devenir plus résilient et à transformer notre monde en un monde plus égalitaire, plus juste, plus équitable, plus inclusif, plus durable et plus sain.

En rassemblant le monde dans la paix, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 se sont imposés comme une étape importante de ce rétablissement ; le président Thomas Bach a dit dans son discours à la cérémonie de clôture qu'ils avaient donné au monde "confiance en l'avenir".

Actualités liées

Prev
Next
  • Tokyo 2020
    Des artistes du monde entier rassemblent la planète sur l'air d'Imagine lors de la cérémonie d'ouverture de Tokyo 2020
  • Intel drones light up the sky in Tokyo 2020 opening ceremony Tokyo 2020
    Un stupéfiant spectacle de drones Intel donne vie à Tokyo 2020
  • Tokyo 2020
    Les athlètes du monde entier adressent leurs compliments et leurs remerciements à Tokyo et au Japon
  • Tokyo 2020
    L'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO : une équipe portée par la solidarité
  • Tokyo 2020
    Mobiliser les citoyens : Tokyo 2020 bien résolu à perpétuer l'héritage de 1964
back to top