Un symbole de paix

Pour la première fois, des colombes ont été lâchées lors d'une cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques, et ce fut à Anvers en 1920. L'image d'un soldat lâchant, pour chaque délégation, des colombes – symboles de paix – était une représentation visuelle frappante du rôle que les Jeux espéraient jouer.

Cette symbolique a connu un tel succès qu'elle a été conservée, sous une forme ou une autre, à chaque cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques depuis. Des colombes vivantes ont été lâchées à chaque édition des Jeux jusqu'à celle de Séoul en 1988, où plusieurs d'entre elles ont été attirées vers la vasque olympique et ont malheureusement péri. Depuis, les comités d'organisation ont évité que l'incident ne se reproduise en choisissant de reproduire symboliquement la tradition.

Par exemple, 75 cyclistes ailés et vêtus de blanc ont effectué un tour du stade olympique de Londres lors de la cérémonie d'ouverture en 2012, tandis que des danseurs ont interprété le vol des colombes aux Jeux Olympiques de Sotchi 2014.

back to top