Lada Zadonskaya est la vice-présidente de la Commission des athlètes russe. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, elle a donné son appui à diverses initiatives.

En cette période compliquée, le travail des membres de la CA ne s’adresse plus seulement aux athlètes, mais également aux communautés locales, en aidant par exemple la population à rester active.

La CA travaille en étroite collaboration avec le Comité olympique russe pour développer des projets et s’adresser au public.

Lorsque la pandémie est apparue, beaucoup d’entre nous étaient sous le choc, car cet évènement a frappé le monde d’un coup. Toutefois, nous nous sommes souvenus que chaque problème s’accompagne de nouvelles opportunités. C’est pourquoi nous avons décidé de mettre en œuvre plusieurs initiatives le plus rapidement possible. Le travail à distance s’est généralisé pour tous, beaucoup de personnes se retrouvent isolées, donc nous avons dû trouver des solutions à distance.

Quand nous avons commencé à voir l’impact du virus en Europe, la commission des athlètes italienne a publié une vidéo dans laquelle ils remerciaient tout le personnel soignant pour son combat contre le virus. Nous avons alors décidé de faire une vidéo similaire sur nos réseaux sociaux pour les remercier nous aussi.

Garder la forme

Nous savions qu’il était crucial d’aider les gens à rester motivés, de maintenir le contact avec nos communautés locales et de faire en sorte que les gens gardent le moral pendant le confinement. Le CIO a créé la campagne #StayStrong et nous nous en sommes inspirés dans notre travail.

Tout d’abord, nous avons joué un rôle actif dans un projet éducatif pour les enfants russes et leurs parents intitulé “Patrouille olympique”, mis en œuvre par le Comité olympique russe (ROC). Dans le cadre de ce projet, plusieurs de nos athlètes olympiques et membres de la CA proposent des interviews en ligne et des lives à l’intention des jeunes pour partager leur expérience au sein du Mouvement Olympique et discuter des valeurs olympiques.

Ils racontent souvent des histoires sur leur(s) passage(s) aux Jeux Olympiques, ce qui me semble important, notamment pour les enfants. Nous avons conscience de notre rôle d’exemple au sein de la communauté et c’est extraordinaire d’être en mesure d’aider et de soutenir les autres.

Encourager l’activité physique

En outre, nous avons élaboré un projet sur trois semaines dont le but est d’encourager les gens à faire de l’exercice en cette période où beaucoup se sédentarisent. Plusieurs athlètes russes sont devenus des “membres de jury” jugeant les façons originales imaginées par les gens pour faire du sport chez eux.

Dans le cadre d’une autre campagne, appelée “Pays olympique”, six de nos athlètes olympiques ont animé des séances de sport en direct gratuites et quotidiennes pendant trois semaines. Il y avait plusieurs versions, afin que chacun ait le choix entre faire du sport en famille, seul, en intérieur, en extérieur… Il y en avait pour tous les goûts.

Enfin, la commission des athlètes du ROC et d’autres athlètes ont décidé que l’on ne pouvait pas ignorer les problèmes que doivent surmonter les populations pendant la pandémie. Nous avons donc récolté des dons sur la base du volontariat, qui ont ensuite été reversés aux hôpitaux russes par le ROC. Nous avons également mis en place une aide financière pour tous les vétérans du sport aux quatre coins de la Fédération de Russie. Certains de nos athlètes ont aussi fait du bénévolat auprès de personnes âgées.

Les commissions des athlètes des CNO peuvent désormais demander une subvention annuelle pouvant atteindre 10 000 dollars à la Solidarité Olympique. Cliquez ici pour en savoir plus.

NOUS SAVIONS QU’IL ÉTAIT CRUCIAL D’AIDER LES GENS À RESTER MOTIVÉS, DE MAINTENIR LE CONTACT AVEC NOS COMMUNAUTÉS LOCALES ET DE FAIRE EN SORTE QUE LES GENS GARDENT LE MORAL PENDANT LE CONFINEMENT.

 

LADA ZADONSKAYA