Mika Poutala, ancien patineur de vitesse et président de la CA du CNO Finlandais, raconte que sa commission a utilisé la subvention de 10 000 USD pour créer un programme en ligne à destination de ses athlètes.

Les fonds ont été utilisés pour organiser quatre lives sur Internet. Ce fut un tel succès que cette expérience pourrait très bien façonner de futurs événements.

Pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez bénéficier des subventions disponibles pour les CA de CNO et comment postuler, cliquez ici.

J’ai participé à quatre éditions des Jeux Olympiques en patinage de vitesse sous le drapeau finlandais. J’ai annoncé ma retraite à la suite de PyeongChang 2018 et ai tout de suite rejoint la CA du CNO de Finlande, dont je suis l’actuel président.

C’était pour nous une très bonne nouvelle de bénéficier de la subvention d’activité de la Solidarité Olympique. Au cours de mes deux ans au sein de la CA, nous avons connu des difficultés financières à cause desquelles nous n’avons pas pu organiser les événements que nous souhaitions. J’ai donc été ravi d’apprendre la création de cette subvention.

Nous n’avons pas hésité à postuler, car nous savions que ce soutien supplémentaire nous permettrait d’atteindre un plus grand nombre de nos athlètes et de nous montrer plus actifs dans nos responsabilités.

Des sujets importants

Avant la pandémie de COVID-19, nous pensions organiser des séminaires et des ateliers dans un centre d’entraînement olympique. Mais nous avons dû nous adapter et transposer le programme en ligne. Cela a finalement encore mieux fonctionné pour nous.

Nous avons organisé quatre lives sur quatre sujets qui nous semblent de la plus grande importance pour nos athlètes aujourd’hui. Il s’agissait de marque personnelle et de réseaux sociaux ; du rôle des athlètes comme influenceurs responsables ; de finances, affaires et entrepreneuriat ; et enfin, de reconversion professionnelle.

Les jours précédents chaque diffusion en direct, nous demandions à nos athlètes : de quoi souhaitez-vous entendre parler et qu’est-ce qui vous intéresse ? Nous avons reçu beaucoup de questions que nous avons ensuite transmises à notre panel d’intervenants comptant des experts et des athlètes invités. Les spectateurs ont également eu la possibilité de leur poser des questions en direct.

Un programme d’athlète à athlète

La particularité de notre programme était l’aspect athlète à athlète. L’un des commentaires les plus récurrents parmi les retours sur nos lives soulignait que les informations fournies étaient faciles à comprendre, notamment parce qu’elles étaient délivrées par les personnes les plus à même de comprendre les spectateurs : les athlètes eux-mêmes.

Dans chacun de nos lives, des athlètes actifs ou à la retraite sont intervenus pour partager leur point de vue et leur expérience du sujet. Par exemple, pendant notre premier live sur la marque personnelle et les réseaux sociaux, le panel comprenait la karateka Titta Keinänen, le snowboardeur Eero Ettala et la joueuse de hockey sur glace Annina Rajahuhta.

Il est bien plus simple d’accorder de la valeur à ce qui est dit et de s’y identifier lorsque cela vient de quelqu’un qui s’exprime par expérience. Ainsi, nous estimons important que nos athlètes reçoivent des informations directement d’autres athlètes.

C’était pour nous une très bonne nouvelle de bénéficier de la subvention d’activité de la Solidarité Olympique. Au cours de mes deux ans au sein de la CA, nous avons connu des difficultés financières à cause desquelles nous n’avons pas pu organiser les événements que nous souhaitions. J’ai donc été ravi d’apprendre la création de cette subvention.

 

MIKA POUTALA

Rendre la commission des athlètes plus visible

Nous avons constaté que de nombreux athlètes finlandais ne savaient même pas qu’il existait une commission des athlètes dont la mission est de leur offrir des informations et un accompagnement. Ce programme a donc non seulement permis de former nos athlètes à certains sujets, mais aussi à largement accroître la visibilité de la commission. Au début de chaque événement, nous faisions un petit discours sur notre travail et l’accompagnement que nous proposons. Ceci a clairement renforcé notre visibilité dans le monde des athlètes.

Nous avons également enregistré tous nos lives, afin que ceux qui ne pouvaient pas être présents sur le moment puissent les regarder. Nous avons donc atteint un bien plus grand nombre d’athlètes que prévu.

Façonner l’avenir

Ce programme a été bénéfique tant pour nos athlètes que pour tous les membres de notre commission. Les lives ont été un excellent projet pilote pour de futurs projets et les façons d’intégrer ce que nous avons appris à de futurs événements.

Nous aimerions créer un programme de mentorat. Le succès de nos lives nous laisse penser que nous pourrions le transposer en ligne également. Le numérique pourrait donc devenir une part importante de notre travail ces 12 prochains mois. Nous sommes très reconnaissants d’avoir reçu cette subvention, car c’est grâce à elle que nous avons pu mettre sur pied un tel programme.

Les commissions des athlètes des CNO peuvent désormais demander une subvention annuelle pouvant atteindre 10 000 USD à la Solidarité Olympique, ce qui pourrait vous offrir de nouvelles possibilités de soutenir vos athlètes. Pour en savoir plus, cliquez ici.