En tant que président de la CA du Liechtenstein, Michael Lampert souhaite davantage de contributions de la part des athlètes pour guider l’avenir du sport dans son pays.

Le kickboxeur considère que les connaissances et l’expérience des athlètes en exercice et retraités sont essentielles au travail de la commission.

La commission des athlètes de votre CNO peut désormais demander une subvention annuelle pouvant atteindre 10 000 dollars à la Solidarité Olympique.

La première fois que j’ai entendu parler de la CA du Liechtenstein, j’ai tout de suite voulu devenir membre pour donner quelque chose en retour au sport dans le pays. Je suis un athlète actif depuis de nombreuses années maintenant, et j’ai eu le privilège d’être soutenu par le Comité National Olympique (CNO) mais aussi le Liechtenstein. Je suis donc très fier de faire partie de la CA et heureux de travailler avec une équipe aussi excellente.

Approche axée sur l’athlète

Notre équipe se compose d’athlètes actifs et retraités, qui ont une vaste expérience des carrières sportives olympiques et non olympiques. Nous visons à transmettre cette expérience à nos jeunes athlètes, pour les aider dans leur propre parcours vers le sommet.

Les athlètes sont l’élément le plus important du sport et doivent à ce titre recevoir le meilleur soutien possible. Pour ce faire, nous devons exploiter l’expérience et les connaissances de notre équipe. Plus nos processus sont adaptés aux besoins des athlètes, plus ils seront susceptibles de développer leur plein potentiel.

NOUS DEVONS ÉTABLIR DES RÉSEAUX SOLIDES AVEC TOUS NOS ATHLÈTES AFIN D’EN CONNAÎTRE LES BESOINS. EN TANT QUE COMMISSION DES ATHLÈTES, NOUS POUVONS ENSUITE TRANSMETTRE CES INFORMATIONS AU COMITÉ OLYMPIQUE DU LIECHTENSTEIN AFIN DE TRAVAILLER ENSEMBLE À L’ÉLABORATION DE SOLUTIONS.

MICHAEL LAMPERT

Représentés à la table des décisions

Tout d’abord, en tant qu’athlètes, nous voulons être entendus et jouer un rôle actif dans les décisions importantes pour l’avenir du sport. Par exemple, lorsque de nouvelles infrastructures sont créées pour le sport de haut niveau dans le pays, les athlètes doivent pouvoir contribuer en faisant part de leurs besoins et en partageant leurs connaissances. C’est à eux que ces infrastructures seront destinées.

Pour ce faire, nous devons établir des réseaux solides avec tous nos athlètes afin d’en connaître les besoins. En tant que commission des athlètes, nous pouvons ensuite transmettre ces informations au Comité Olympique du Liechtenstein afin de travailler ensemble à l’élaboration de solutions.

Les premières étapes

Une fois notre stratégie et nos objectifs définis en atelier, nous avons immédiatement commencé notre travail. Pour commencer, nous mettons l’accent sur la transition professionnelle des athlètes du Liechtenstein, et nous avons déjà organisé une première réunion avec le CNO pour discuter davantage de cette question.

Le CIO et Athlète365 fournissent de nombreuses informations utiles pour la mise en place d’une commission des athlètes. Cela nous a beaucoup aidés pour définir nos objectifs et notre stratégie, une grande partie de la motivation provenant de l’examen du travail des commissions existantes.

Les commissions des athlètes des CNO peuvent désormais demander une subvention annuelle pouvant atteindre 10 000 dollars à la Solidarité Olympique, ce qui pourrait financer l’organisation d’une élection et d’un atelier comme celui qui s’est tenu au Liechtenstein. Pour plus d’informations sur cette opportunité fantastique, cliquez ici.