Chers collègues athlètes,

Je tiens à vous tenir informés des conclusions du Forum international des athlètes de l’année dernière et de la récente réunion conjointe de la commission exécutive du CIO et de la commission des athlètes du CIO.

C’est un élément important de notre mandat démocratique, en tant que représentants élus, que de veiller à ce que le point de vue des athlètes reste au cœur des décisions du Mouvement olympique, en assurant un dialogue permanent avec tous les athlètes.

Un élément de ce dialogue permanent a eu lieu au Forum international des athlètes en avril de l’année dernière, auquel ont participé 350 représentants d’athlètes issus de 185 Comités Nationaux Olympiques (CNO). Une recommandation clé des participants a été de continuer à renforcer le modèle de financement de solidarité, car il concerne tous les athlètes des 206 CNO, ainsi que l’équipe olympique des réfugiés du CIO et tous les sports olympiques.

Il est important de trouver l’équilibre nécessaire entre cet intérêt collectif à protéger le modèle de financement de solidarité et le droit de chaque athlète à générer des revenus.

Cela est souligné dans le Droit 5 de la Déclaration des athlètesExploiter les opportunités de générer des revenus en relation avec leur carrière sportive, leur nom et leur image, tout en reconnaissant la propriété intellectuelle ou d’autres droits, les règles de la manifestation et des organisations sportives ainsi que la Charte olympique.

Bien entendu, nous sommes conscients du rôle important joué par le cadre de marketing des athlètes pendant les Jeux (y compris l’article 3 de la Règle 40 de la Charte olympique) dans la réalisation de cet équilibre.

La commission des athlètes du CIO, et le CIO lui-même, sont conscients que certains athlètes estiment que le cadre de la Règle 40 restreint injustement leurs possibilités économiques et leurs droits individuels. Il est important de noter que les athlètes et leurs sponsors jouissent de plus de flexibilité grâce aux modifications apportées au cadre de la Règle 40 pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Par conséquent, la commission des athlètes du CIO souhaite mener une consultation exhaustive sur ce sujet pour comprendre les expériences pratiques des athlètes à l’égard de la mise en œuvre du nouveau cadre des principes clés de la publicité des athlètes pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et recueillir leurs commentaires, afin que nous puissions formuler des recommandations pour l’avenir.

La commission des athlètes du CIO veut s’assurer que les athlètes et les groupes d’athlètes, ainsi que les autres intervenants intéressés, aient toutes les occasions de participer à cette consultation.

L’objectif est de mener cette consultation approfondie tout au long de 2020, en vue d’élaborer des recommandations d’ici la fin de l’année. Dans un premier temps, un groupe de travail sera créé pour définir plus précisément les objectifs et l’approche de cette vaste consultation. La consultation comprendra des groupes de discussion avec des athlètes et des représentants d’athlètes aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

En outre, veuillez noter que le CIO a publié aujourd’hui un document FAQ à l’intention des athlètes, résumant les principes fondamentaux de Tokyo 2020 (LIEN). Le CIO partagera également avec les CNO le nouveau Portail de notification de la publicité des athlètes pour Tokyo 2020, ainsi qu’un Guide illustratif des principes clés pour les sponsors non olympiques (LIEN). Pour plus d’informations, veuillez contacter directement votre CNO.

Cordialement,

Signature de Kirsty Coventry

Kirsty Coventry – Présidente de la Commission des athlètes du CIO

Trouvez plus d’informations sur la Déclaration des athlètes, qui a pour objectif primordial de soutenir davantage tous les athlètes, quels que soient leur sport, leur âge, leur sexe ou leur nationalité, en définissant un ensemble commun de droits et de responsabilités ambitieux pour les athlètes au sein du Mouvement olympique, ICI.