Plus tôt cette année, nous avons publié les lignes directrices de la Règle 50 après consultation des athlètes pour clarifier les possibilités actuelles d’exprimer son opinion pendant les Jeux.

S’appuyant sur des possibilités déjà existantes, la Commission des athlètes (CA) du CIO a lancé une enquête auprès des athlètes du monde entier et leurs représentants afin de réfléchir à de nouvelles façons d’exprimer votre opinion pendant les Jeux Olympiques, tout en respectant l’esprit olympique.

La consultation de la CA du CIO sera entreprise avec le réseau mondial des représentants des athlètes et directement avec les athlètes.

Contexte de la Règle 50

En 2019, nous avons consulté la communauté mondiale des athlètes pour rédiger les lignes directrices de la Règle 50, publiées plus tôt cette année. Ces lignes directrices ont pour objectif de clarifier les possibilités actuelles d’exprimer son opinion aux Jeux Olympiques et les situations dans lesquelles il n’est pas approprié de le faire.

Les occasions qui existent déjà de vous exprimer pendant les Jeux sont :

  • les zones mixtes sur les sites olympiques ;
  • les conférences de presse et interviews ;
  • les médias traditionnels et numériques ou d’autres plateformes.

Néanmoins, l’expression de l’opinion dans ces espaces doit rester respectueuse et conforme aux valeurs olympiques.

Une véritable consultation globale

Ni le racisme, ni aucune forme de discrimination n’ont leur place dans le sport. Les Jeux Olympiques constituent une démonstration internationale très puissante en matière d’inclusion et de lutte contre le racisme, réunissant des athlètes du monde entier issus de 206 Comités Nationaux Olympiques (CNO) et de l’équipe olympique des réfugiés du CIO.

La CA du CIO a déjà entamé le processus de consultation en organisant des appels avec les CA des CNO et des Fédérations Internationales (FI) qui avaient demandé à participer, pour discuter de questions clés liées aux manifestations d’athlètes et recueillir les premiers commentaires.

Nous encourageons toutes les CA des CNO et des FI à consulter les athlètes et à s’engager avec eux dans leur contexte local et sportif, ainsi qu’à discuter des résultats avec la CA du CIO. En agissant ainsi, nous visons à la fois à donner plus de pouvoir aux commissions d’athlètes du monde entier et à dégager une véritable perspective mondiale.

Une fois que nous aurons recueilli les premières réflexions et les commentaires sur ces consultations régionales spécifiques à chaque sport, nous prévoyons de lancer un sondage cet automne afin de recueillir les commentaires des athlètes du monde entier. Cette enquête sera à la fois qualitative et quantitative, pour n’oublier aucun aspect de cette thématique.

En plus de votre avis sur les possibilités existantes et potentielles d’exprimer votre opinion aux Jeux, nous souhaiterions aussi connaître vos idées nouvelles sur la façon dont le CIO, les Jeux Olympiques et la communauté internationale des athlètes peuvent faire résonner encore davantage les voix des athlètes partout dans le monde, et finalement mieux soutenir nos efforts pour lutter contre le racisme et la discrimination.

Pour en savoir plus sur le processus de consultation et son échéancier, cliquez ici.

Nous appelons les athlètes du monde entier à nous faire part de leurs points de vue et de leurs idées sur ce sujet important ainsi que de leurs réflexions sur la façon dont le Mouvement olympique peut lutter contre le racisme et la discrimination. Les commissions des athlètes peuvent contacter athlete365@olympics.com pour toute demande de soutien et de retours.

Nous encourageons toutes les CA des CNO et des FI à consulter les athlètes et à s’impliquer à leurs côtés dans leur contexte local et sportif, ainsi qu’à discuter des résultats avec la CA du CIO