Le deuxième jour du Forum s’est terminé par neuf recommandations clés visant à renforcer la représentation des athlètes au sein du Mouvement olympique

Une recommandation en a résulté : jusqu’ à 10 millions de dollars de financement direct doivent être versés par Olympiade aux commissions des athlètes des CNO et continentales

La deuxième journée a également été marquée par une table ronde novatrice sur la santé mentale des athlètes et une séance de questions-réponses avec le président Bach.

Après deux jours de dialogue constructif et de débat animé, le Forum international des athlètes 2019, qui a battu un record, s’est terminé par neuf recommandations majeures destinées à renforcer la représentation des athlètes au sein du Mouvement olympique.

La recommandation principale prévoyait le versement d’un financement direct à hauteur de 10 millions USD pour soutenir les commissions des athlètes (CA) des Comités Nationaux Olympiques (CNO) et des associations continentales, sous réserve de l’approbation de la commission exécutive du CIO. La proposition concerne des subventions pouvant aller jusqu’à 10 000 USD par commission et par an, disponibles sur demande pour les CNO.

« Le président du CIO m’a dit, au cours de nos discussions pendant le Forum, qu’il appuierait pleinement nos recommandations », a déclaré la vice-présidente de la CA du CIO, Danka Bartekova OLY. « Nous attendons avec impatience leur mise en œuvre, qui garantira un soutien accru aux athlètes à tous les niveaux et un renforcement du modèle de solidarité des Jeux Olympiques au profit de tous les athlètes. »

Le président du CIO m’a assuré au cours de nos discussions pendant le Forum qu’il soutiendrait pleinement nos recommandations.

DANKA BARTEKOVA OLY

Parmi les autres recommandations clés, mentionnons le lancement d’une nouvelle application Athlete365 pour favoriser l’engagement et la communication entre le réseau mondial des CA et un appel à une surveillance accrue des athlètes dans la répartition du financement de la Solidarité Olympique entre les CNO. Il s’agit du fruit d’une discussion animée sur le sujet de la transparence avec le président du CIO, Thomas Bach, qui a également abordé la question de la lutte contre le dopage et celle des syndicats d’athlètes lors d’une séance de questions-réponses qui a duré plus de deux heures.

Cliquez ici pour visionner la présentation des recommandations finales et la séance de questions-réponses avec le président Thomas Bach

Débat novateur sur la santé mentale des athlètes

Plus tôt, l’accent était mis sur la protection des athlètes, avec une table ronde sur le thème extrêmement actuel et important de la santé mentale des athlètes. En compagnie des professionnels de la santé Dr Richard Budgett OLYet Dr Vincent Goutterbarge sur scène, Gracie Gold, patineuse artistique médaillée olympique, a récemment révélé comment une association de facteurs dévastateurs, mêlant dépression, anxiété et troubles de l’alimentation, a contrecarré son ambition de concourir à PyeongChang 2018.

« Les réseaux sociaux sont à la fois une bénédiction et une malédiction », a déclaré Gracie en soulignant que l’essor de la technologie a rendu les choses de plus en plus difficiles pour la génération actuelle d’athlètes. « Sur Instagram, nous avons un personnage différent ; c’est comme une version parfaite de nous-mêmes. Et j’ai trouvé cela très difficile à supporter, surtout si on ajoute les autres pressions auxquelles on doit faire face lorsqu’on est un athlète de haut niveau.

Initialement, je n’avais pas envie d’en parler à cause du regard des autres. J’avais l’impression d’être la seule qui n’était pas assez forte », ajoute-t-elle à propos de sa décision de rendre son histoire publique plus tôt cette année. « Mais j’ai reçu des centaines et des centaines de réponses d’athlètes de tous les niveaux et pratiquant tous les sports, me disant “moi aussi”. »

Au cours de la séance, il a été annoncé que la commission médicale et scientifique du CIO a adopté une déclaration de consensus fondée sur des données probantes sur la santé mentale des athlètes de haut niveau, qui sera publiée en mai.

Nous nous sommes engagés à encourager le dialogue continu, car la Déclaration des athlètes est un document évolutif qui fera l’objet de mises à jour et d’éditions révisées pour en assurer la pertinence et l’efficacité en permanence.

SARAH WALKER OLY

Droits et responsabilités des athlètes
Des annonces importantes ont également été faites au cours de la séance du matin, avec le lancement du programme des ambassadeurs du CIO, une nouvelle initiative qui dotera les athlètes des outils nécessaires pour communiquer les valeurs olympiques et promouvoir le changement dans leurs propres communautés.

Il a été présenté avec enthousiasme par deux des premiers ambassadeurs, la footballeuse médaillée Karina LeBlanc et le lugeur médaillé olympique Chris Mazdzer OLY, qui prévoit d’utiliser ce nouveau rôle pour sensibiliser un public plus large à la question du changement climatique.

« En tant qu’athlète, j’ai une empreinte carbone plus élevée que la moyenne, a-t-il expliqué. Ce programme me permettra de travailler avec le CIO et des experts, afin d’impliquer les athlètes et les FI, de stimuler la communication et d’inspirer le changement. »

Sarah Walker OLY, membre de la CA du CIO et présidente du comité de pilotage pour la Déclaration sur les droits et responsabilités des athlètes, a fait le point sur cette Déclaration, lancée lors du Forum 2017.

« Je suis fière que tant d’athlètes à travers le monde aient activement contribué à la façonner, a-t-elle déclaré. Nous nous sommes engagés à encourager le dialogue continu, car la Déclaration des athlètes est un document évolutif qui fera l’objet de mises à jour et d’éditions révisées pour en assurer la pertinence et l’efficacité en permanence. »

Les représentants des athlètes ont eu l’occasion de discuter concrètement de la meilleure façon de mettre en œuvre la Déclaration dans leurs propres organisations lors de séances ciblées en petits groupes. Lenka Wech OLY a fourni une étude de cas sur la manière dont la CA de World Rowing (Fédération internationale des sociétés d’aviron) a réussi à persuader le Conseil mondial de l’aviron de l’adopter.

Pour visionner toutes les discussions clés de la deuxième journée, y compris la séance sur la santé mentale des athlètes, cliquez ici. La troisième journée sera une journée conjointe avec l’Association mondiale des olympiens, en mettant l’accent sur la collaboration pour renforcer davantage la communication et la représentation des athlètes dans le monde entier.